Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK DéPRESSIVE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

1994 Niandra Lades And Usu...
 

- Membre : Red Hot Chili Peppers

John FRUSCIANTE - A Smile From The Streets You Hold (1997)
Par PLAUDE le 31 Décembre 2015          Consultée 1747 fois

Ils sont peu ceux qui, résolus et déterminés, sont parvenus à écouter cet album dans son intégralité, sans sourciller, sans soupirer, sans s'énerver. Ces personnes-là, il faut aller les chercher du côté des fans les plus radicaux de John Frusciante, les fans qui n'ont pas peur de crier au génie à chaque nouveau morceau de l'ancien guitariste des Red Hots, les fans qui devant l'absurde et le pitoyable, tiennent fermement leurs positions, prêts à consacrer Frusciante comme l'un des plus grands auteurs-compositeurs de notre temps.

Mais ces fans là se trompent. Frusciante n'a rien d'un génie et il suffit d'écouter Smile from the streets you hold pour le comprendre. Si cet album relève de l'infâme et de l'inaudible, de la vaste blague qu'on essaye de camoufler sous des airs de folk hybride, authentique et torturée, c'est précisément ici que le musicien révèle son vrai visage encore plus sans doute que sur son tout premier album, magnifique dans son décharnement, effrayant dans son genre tragique. Qu'on se le dise, la quasi-totalité des morceaux qui compose celui-ci est à jeter : John chante – encore et toujours - faux, les guitares restent désaccordées, la qualité sonore des enregistrements est pire encore que sur Niandra Lades, c'est dire l'exploit.

Cependant, et comme systématiquement chez Frusciante, le miracle persiste. La beauté se dresse et triomphe encore le temps d'un seul et unique morceau composé par John lorsqu'il n'avait que dix-sept où dix-huit ans semble-t-il. Il ne faut pas être n'importe qui pour composer une œuvre de ce genre. Une boîte à rythme ultra kitsch, des choeurs en voix de tête hallucinés puis la voix du jeune guitariste sûrement drogué lors de l'enregistrement, intense et bouleversante qui vient dominer cette orchestration de pacotille touchant au sublime. En seulement deux minutes et trente secondes, John révèle son vrai visage avec « A fall thru the ground ». Celui d'un artiste qui transcende le génie musical, qui excède les frontières du goût pour aller flirter vers quelque chose d'inexorable, un lieu sacré où l'esprit n'a plus voix au chapitre depuis longtemps.

Il y a chez Frusciante cette faculté unique et insondable à rendre la douleur toujours plus belle par une sensibilité musicale extrême qui dépasse l'entendement même. Le guitariste ne joue pas dans la même cour que Zappa, Townsend ou encore Rody Walker et ses comparses. Il ne jouit pas de la liberté de ton et de l'insouciance de ceux-là. Chez lui tout est profondément et résolument introspectif, intimiste, rien n'est épique, désinvolte et évident.

John a lui-même concédé que A Smile from the Streets you Hold n'était qu'une farce destinée à financer son approvisionnement en drogues dures. Inutile donc de s'éterniser sur des morceaux tel que « Enter a Vuh », ouverture absurde et inaudible de plus de huit minutes... Cela dit, il faut avoir le cœur bien accroché à l'écoute de l'album. Avant le mépris et la résignation il y a la douleur, celle entendue et ressentie lorsqu'on fait face à la déliquescence aussi pitoyable et grossière d'un artiste hors du commun – l'écoute de « I may again know John » est particulièrement éprouvante.

Heureusement, John a su par la suite affronter ses démons et en 2001, complètement guéri de ses addictions à la drogue, publia une série d'album musicalement plus équilibrés et inspirés.

A lire aussi en FOLK :


LED ZEPPELIN
Iii (1970)
Led zeppelin aux ambiances acoustiques

(+ 2 kros-express)



BEIRUT
The Rip Tide (2011)
Un peu avare, mais toujours aussi bon.


Marquez et partagez





 
   PLAUDE

 
  N/A



- John Frusciante (guitares, synthé, voix )


1. Enter A Vuh
2. The Other
3. Life's A Bath
4. A Fall Thru The Ground
5. Poppy Man
6. I May Again Know John
7. I'm Always
8. Nigger Song
9. Femininity
10. Breathe
11. More
12. For Air
13. Height Down
14. Well I've Been
15. Smile From The Streets You Hold
16. I Can't See Until I See Your Eyes
17. Estress



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod