Recherche avancée       Liste groupes



      
MUSIQUE ELECTRONIQUE  |  STUDIO

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

1994 Niandra Lades And Usu...
 

- Membre : Red Hot Chili Peppers

John FRUSCIANTE - Enclosure (2014)
Par ERWIN le 4 Mai 2014          Consultée 1533 fois

Les RED HOT CHILI PEPPERS ont amené gloire et fortune à ses membres. John FRUSCIANTE a participé à toutes les grosses sorties du groupe depuis les eighties. Il n’a tiré sa révérence que récemment en 2008. Jusque là, tout va bien, et il s’agit déjà de son douxième album solo. Là ou les choses se gâtent, c’est que ce skeud a été lancé dans l’espace… Si, si, c’est à ça que sert la musique bordel ! A jouer au balltrap avec des satellites ! Donc, Enclosure est en orbite, et quand il passe au dessus de vos têtes blondes, vous pouvez le downloader ou un truc dans le genre… Mais va-t-il devoir jouer les Georges Clooney d’opérette pour redescendre sur terre ? Pensez-vous, telle une navette taïwanaise, il s’est écrasé sur terre, comme prévu… Tout ça est passionnant me direz-vous, mais la musique ? Ah ouais … La musique… FRUSCIANTE – laissons parler le maestro - en fait l’œuvre de sa vie, ce vers quoi il tendait depuis toujours…

Bin Johnny Johnny, fallait le dire plus tôt, on t’aurait fait écouté toute la Mé des seventies et la synth pop des eighties au lieu de te gaver de metal fusion en tous genres man ! Tu vois t’aurais commencé avec TANGERINE DREAM, pour finir avec DEPECHE MODE et tu te serais pas crevé à apprendre à jouer de la gratte… C’est tout ballot ça !

Evidemment, en bon Deus ex machina qu’il est, le Jojo a tout fait lui-même sur l’album. Flea et Chad devaient pas faire le poids pour jouer ses compositions d’outre espace… Donc de Metal ici il n’y a pas l’ombre d’une trace, de funky non plus, on est à l’opposé du spectre qui agitait les petits pois sauteurs de son ex groupe, pas de smooth, pas de groove, on est passé de l’autre coté de la barrière, voyez plutôt les glacials « Shining desert » et « Sleep », qui introduisent l’album. Cet état d’esprit « neutre » n’a pas le don de me plaire, à moins d’avoir un talent inné de mélodiste comme un Martin GORE, mais il faut se rendre à l’évidence, s’il est meilleur guitariste, il est bien moins bon mélodiste, j’en veux pour preuve « Sledge » qui se veut ambient, mais reste atone.

On peut toutefois retenir le joli solo sur « Clinch » mais la composition me laisse de marbre. L’aspect trip hop de « Zone » est en revanche un moment du disque qui me laisse un souvenir sympa, un beat de synthé lancinant, un refrain vainqueur et une batterie qui n’en finit plus de tressauter, comme aux plus beaux jours de MASSIVE ATTACK, cool ! L’analyse de « Crowded » est sensiblement la même si ce n’est que la voix de John me parait peu émotionnelle, et rajoute à la froideur de la musique, tiens enfin un peu de distorsion… Je retiens aussi la petite « Run », assez réussie. « Excused » est une petite blagounette où on se refait « War pigs » de BLACK SABBATH, mais ce n’est pas marqué sur la pochette damned alors…

Décidément, la voix de John ne passe pas et ses compos sont le plus souvent assez indigentes. Il y a beaucoup d’égo là-dedans, et pas du meilleur. Et cette pochette horrible, décidément rien n’est fait pour me convenir ici. C’est l’antithèse de ce que j’aime dans la musique, possible que je ne sois pas objectif sur le talent réel de notre FRUSCIANTE, pourtant adulé par des millions de musiciens. John s'est enfermé dehors tout seul, il faut vraiment le faire sortir, le pauvre garçon va péter une durite !

A lire aussi en MUSIQUE ELECTRONIQUE par ERWIN :


Hildur GUÐNADOTTIR
Chernobyl (2019)
Pulsation nucléaire.




Olafur ARNALDS
Some Kind Of Peace (2020)
Intime et cool


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



- John Frusciante (tout)


1. Shining Desert
2. Sleep
3. Run
4. Sledge
5. Fanfare
6. Cinch
7. Zone
8. Crowded
9. Excused



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod