Recherche avancée       Liste groupes



      
VARIETE FRANCAISE  |  STUDIO

Commentaires (4)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


Joyce JONATHAN - Une Place Pour Moi (2016)
Par MARCO STIVELL le 14 Février 2016          Consultée 2355 fois

En dépit des clichés usuels autour de la chanson française actuelle (et que je nourris moi-même parfois), Joyce JONATHAN demeure l'une des artistes les plus appréciables dans ce domaine. Son premier album en 2010 avait donné le ton : des textes simples, relativement adroits sans chercher à verser dans la grande littérature, de même que sa musique pop et folk gentillette... En concert, elle révélait un naturel et une générosité en parfait accord avec son univers et son charme physique.

Puis il y a eu le succès et le "buzz", l'album grand public appelé Caractère et le single Ca Ira en 2013, un "mariage hollandais" (désormais fini), We Love Disney, les reprises du Top 50, Danse Avec les Stars, Plus Belle la Vie... Sans compter une version mandarine dudit Caractère qui apporte une consécration inattendue en Extrême-Orient ! Bien déterminée à ne pas se faire oublier, demoiselle Joyce propose un troisième disque en ce mois de février.

Moins colorée que celle de Caractère, la pochette nous la montre un peu comme l'avait fait le premier disque, Sur Mes Gardes. Une photographie d'un bien joli minois au regard émerveillé, et qui a en retour de quoi hypnotiser la moindre personne déjà sensible à ce type de beauté féminine... Elle semble de plus porter un peu moins de vêtements, signe que les années passent et que l'âge adulte se concrétise davantage.

Autant d'atouts que l'on retrouve dans ce troisième effort. En amont, bien entendu, le label Polydor capte l'attention du public grâce à la raison première de l'amour que ce dernier porte à Joyce JONATHAN. Parue en septembre dernier, "Le Bonheur", est une chanson pop légère avec des mots simples dans la forme, universels dans le fond. Le clip, régal pour les mirettes et en accord avec la pochette choisie, mise sur la grande beauté de mademoiselle Joyce et une touche "défilé de mode".

Cependant, et comme on l'a dit, c'est vraiment fait pour rassurer les fans... qui risquent de paraître déroutés en sentant un grand vent de changement, dès les premières mesures de "Je Tiens les Rênes". Ce sont des boucles de synthétiseurs, des vraies, des belles, qui soutiennent le chant de la belle dans un espace réverbéré, grave et forcément nostalgique des 80's comme le veut la mode (mais c'est très bien ainsi !).

Les recettes d'écriture sont inchangées. Lorsqu'il ne s'agit pas de sentiments amoureux avec un mélange de candeur et de sensualité, Joyce JONATHAN parle de vécu, d'épreuves qui l'ont marquée, sans pudeur forcée mais en restant sobre. C'est ce pourquoi on l'aime : cette fille a un charme fou, sans besoin d'en faire trop. Comment ne pas fondre à l'écoute de "Je Cours", teintée de légèreté et de musique soul, bel exemple d'élégance à la française, et qu'on ne retrouve pas dans toutes les chansons actuelles ? La voix, toujours superbe, plane sur le final avec passion... Ah...

La première partie de l'album s'enchaîne avec force et réussite. La pop-song "Le Bonheur" s'insère joliment au milieu de ces nouvelles chansons, où les claviers jusqu'alors absents (mais annoncés par le remix de "Sans Patience" en 2013) apportent une autre dimension à la voix de Joyce JONATHAN, connue pour être claire et plaintive. On retrouve cette atmosphère nébuleuse avec autant de qualité sur fond d'amours déçus pour "Je Plonge", "Des Fuites d'Eau".

L'excellent duo avec VIANNEY, "Les Filles d'Aujourd'hui", ballade rêveuse construite comme une marche épique, est symbolique d'une jeune génération qui semble perdue d'un point de vue amoureux, en proie aux ravages du temps et d'une société impitoyable, quitte à se réfugier dans l'éphémère. En outre, le texte rappelle que ce qu'on reproche aux filles, les garçons le font aussi. Un moment très fort de ce disque, quitte à briser quelques clichés, surtout pour VIANNEY. On dit merci à Antoine Gaillet pour la réalisation.

La deuxième partie se veut moins originale, ancrée dans une tradition de bluettes folk et de piano-voix. Elle n'affecte point la qualité du disque et se rapproche de l'intimité du premier album, avec notamment "L'amour (x3)" et "Sans Toi" qui de façon contradictoire, vante les mérites d'un amour non partagé, comme pour s'excuser... Joyce JONATHAN avance petit à petit en âge et son univers s'en ressent joliment. Quoique fidèle à la personnalité de l'artiste, Une Place Pour Moi se démarque par sa maturité (et ses synthés !).

A lire aussi en VARIETE FRANCAISE par MARCO STIVELL :


Jean-jacques GOLDMAN
En Passant (1997)
Variété-folk de luxe (en or 24 carats)

(+ 1 kro-express)



Vanessa PARADIS
M & J (1988)
Pop française


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Joyce Jonathan (chant, piano fender rhodes, chœurs)
- Sirius (programmations, piano fender rhodes, guitares, chœ)
- Medi Parisot (guitares, basse, batterie, chœurs)
- Florian Rossi, Guillaume Poncelet (piano)
- Antoine Gaillet (programmations)
- +
- Vianney (chœurs sur 3)
- Quatuor à Cordes


1. Je Tiens Les Rênes
2. Le Bonheur
3. Les Filles D'aujourd'hui
4. Je Plonge
5. L'amour L'amour L'amour
6. Une Place Pour Moi
7. Si Un Jour
8. Je Cours
9. Je Me Jette à L'eau
10. Je Ne Veux Pas De Toi
11. Sans Toi
12. Des Fuites D'eau



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod