Recherche avancée       Liste groupes



      
POP-FOLK  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


Joyce JONATHAN - Sur Mes Gardes (2010)
Par MARCO STIVELL le 4 Juin 2010          Consultée 2580 fois

Alors... C'est toujours un peu difficile de trouver une bonne accroche pour commencer une chronique. Quand les artistes ont plusieurs kilomètres au compteur, on peut puiser dans leur histoire, celle qui précède le disque que l'on va chroniquer. Mais les artistes qui débutent... et quand ils sont tout jeunes en plus... Car Joyce JONATHAN n'a pas plus de vingt ans lorsque paraît son premier opus, Sur Mes Gardes, en ce beau mois de janvier 2010. Janvier 2010... Le commencement d'une nouvelle décennie, et qui avec des albums comme celui-ci ou le dernier Natalie MERCHANT quelques temps plus tard annoncent une très belle couleur quant à l'avenir de la chanson féminine francophone et anglophone.

La découverte de cette toute jeune artiste s'est faite par hasard, une fois de plus en furetant dans les rayons des points de vente de disques "habituels". Il y a eu bien sûr le rôle déterminant de l'autocollant sur le blister, avec une mini-description du style de musique que contient Sur Mes Gardes. La photo en pochette d'album, c'est tout de suite moins original, sur le principe en tout cas. Car c'est tout un art, et là par contre, je trouve que c'est particulièrement réussi. Le talent et la qualité se ressentent avant même d'écouter l'album, avant même d'ouvrir le boîtier. Avec ce premier contact des plus positifs, on peut dire que l'envie d'en découdre se fait pressante, le programme que l'on se construit alors d'une certaine manière, se fait alléchant.

Il l'est encore plus quand on sait que Joyce (un prénom dont la moitié a été rendue célèbre par notre François FELDMAN national, il manquait donc quelqu'un pour le révéler en entier) est la petite protégée de monsieur Louis BERTIGNAC. Je n'ai jamais suivi la carrière solo de ce dernier (pas plus que TELEPHONE d'ailleurs, à part les tubes), je n'en suis pas pour autant mécontent de le voir participer activement à ce premier projet, aux instruments mais aussi à l'enregistrement, au mixage... Le livret nous donne aussi pas mal de précisions quant aux dates où ont été écrites ou finies les chansons, lorsque Joyce était encore adolescente parfois, et quant aux lieux, à savoir Paris, Bonnieux, mais aussi Barcelone, Pékin !

Point n'est besoin d'écouter l'album des milliers de fois pour se rendre compte des qualités immenses qu'il possède, sans parler de celles de la principale interprète. "L'Heure Avait Sonné" en est une très bonne représentation : des mots simples, une musique qui ne l'est pas moins, plutôt acoustique, avec des guitares et percussions en avant... et un moment savoureux lorsque Joyce chante à l'unisson avec le solo de guitare (les "bends" par une voix féminine, un vrai délice). D'ailleurs, elle a une voix vraiment magnifique, toute douce et légère... Les autres tubes potentiels sont aussi placés en début d'album, la superbe ballade "Pas Besoin de Toi", un "Je Ne Sais Pas" un peu plus rhythm'n'blues, et surtout cette magnifique ode à la musique qu'est... "Ma Musique". Joyce y met tellement de coeur sur cette dernière que ses "Pa pa da pa da paaaa" ne peuvent laisser indifférent. Difficile de dire si elle emploie toutes ses capacités vocales, en tout cas elle chante de manière splendide, légère, très agréable. Les autres titres les plus efficaces sont "Tant Pis", "Prends ton Temps" qui a des airs de ballade folk américaine avec banjos, mais aussi la chanson-titre, avec la participation de TETE. Ce détail représente d'ailleurs vraiment la seule chose que je n'aime pas sur le disque. Je n'ai rien contre le bonhomme, ne connaissant d'ailleurs absolument pas son oeuvre solo, je n'aime juste pas du tout la manière dont il chante ici. Mais c'est vraiment tout. On termine avec des chansons plus confidentielles, mais aussi plus poignantes, comme "Au Bar", "Bien Trop Simple" (une vraie merveille avec ses petites envolées vocales) ou encore "Les Souvenirs", idéalement placée en fin d'album... ou presque car il y a la chanson bonus "Le Piège" qui s'intègre très bien d'ailleurs, on a même peine à croire que ce soit une maquette tellement elle est bien faite. Tous ces morceaux, Joyce a choisi d'y employer divers musiciens (notons la présence de Sébastien CHOUARD, fils d'Yves et fidèle aux ENFOIRES), mais a surtout fait en sorte de les habiller différemment : elle en voulait certaines "avec plus d'instruments que d'autres".

Bien loin d'être la "petite chanteuse française actuelle de plus" genre talent passager, ce premier album Sur Mes Gardes surprend par une telle maestria, autant dans les mots, toujours simples, justes - pas un de trop, pas un manquant - que dans la musique, pas une seule chanson n'étant à écarter, et laisse rêveur quant à ce que la jeune femme nous proposera par la suite. Laissez donc vos a-priori sur la chanson française de côté, et foncez pour écouter ce disque de Joyce JONATHAN, des artistes de cette trempe sont une denrée rare. J'irais même jusqu'à mettre son talent au même niveau que celui d'un Gabriel YACOUB, même si le style n'est pas vraiment le même. Espérons que Sur mes Gardes, ainsi que les futures productions, sauront toucher un public plus grand que celui de l'ancien fondateur de MALICORNE...

Note réelle : 4,5

A lire aussi en VARIETE FRANCAISE par MARCO STIVELL :


Louis CHéDID
On Ne Dit Jamais Assez Aux Gens Qu'on Aime Qu'on Les Aime (2010)
Sincère et attachant




Les MUSICIENS DU LYCéE MILLET
Concert Du Lycée Millet 2009 (2009)
Jeunes talents en live


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Joyce Jonathan (chant, guitare, piano, choeurs)
- Louis Bertignac (guitares, basse, mandoline, mellotron, piano, clav)
- Patrice Holassian (guitares, banjos, dobros, basse, percussions, shak)
- Antoine Leguern (percussions, piano wurlitzer)
- Steve Shehan (percussions)
- Barbara Frigiere (contrebasse)
- Benjamin Moyal (guitares)
- Franck Authier (guitares, banjos, dobros, programmations)
- Sébastien Chouard (guitares, banjos, dobros)
- Vincent Bidal (piano)
- Clément Petit (violoncelles)
- Nicolas Gueguen (piano, programmation cordes)
- Léo Cotten (piano)
- Fabien Nataf (synthétiseurs)
- Tété (chant, choeurs)


1. L'heure Avait Sonné
2. Pas Besoin De Toi
3. Je Ne Sais Pas
4. Ma Musique
5. Au Bar
6. Prends Ton Temps
7. Un Peu D'espoir
8. Bien Trop Simple
9. Sur Mes Gardes
10. Tant Pis
11. Les Souvenirs
12. Le Piège (bonus)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod