Recherche avancée       Liste groupes



      
ELECTRO-POP  |  SINGLE

L' auteur
Acheter Ce Single
 


 

- Style : Feder

Alan WALKER - Faded (2015)
Par CHIPSTOUILLE le 21 Juillet 2016          Consultée 1649 fois

System Boot v3.20.16
**********
Loading registry files
C:nightfall/FP/system.bat
C:nightfall/FP/chroniques.bat
C:nightfall/FP/auteurs/Chipstouille.sys
C:nightfall/FP/lecteurs/
**********
Registry files loaded

Welcome « Lecteur »
Please press a key
C:exs
Error: unknown command
C:exec nightfall/FP/Chroniques/Alan_Walker/Faded/Introduction.txt

On le croirait tout droit sortit d’un jeu vidéo de la société Ubisoft, son site web propose une navigation sous forme d’interface en ligne de commande, pourtant Alan Olav WALKER est bel et bien un musicien. Ce DJ, compositeur-interprète et producteur brittanico-norvégien du haut de ses 19 ans, avec près d’un demi milliard de vues sur Youtube, nous a tout simplement concocté le tube de l’année 2016 (1).

C:exec nightfall/FP/Chroniques/Alan_Walker/Faded/Origines.txt

Pourtant Faded prend ses racines en 2012. Elle s’appelle alors "Fade" et débute la carrière de notre Alan WALKER, alors à peine agé de 15 ans. Il ne manque pas qu’une lettre à "Fade", mais une ligne de chant. "Fade" s’est pourtant suffit à elle-même, avec sa ligne mélodique claire, ses beats qui écrasent le son, laissant entrevoir un laps de silence étouffé, avant que le beat ne retentisse. Sa mélodie est évidente, froide certes, mais osant déjà se dédoubler sur deux voix par moments. Ses effets de montée en puissance récitent leur leçon. Il manque cependant à "Fade" une assise, un élément qui en ferait un véritable tube, au-delà de sa mélodie mémorable.

C:exec nightfall/FP/Chroniques/Alan_Walker/Faded/Reprise.txt

C’est ce qu’Alan WALKER va véritablement réussir à faire en transformant "Fade" en "Faded" 3 ans plus tard. Ligne de piano annonçant la mélodie en douceur, voix angélique, Iselin Solheim convainc en quelques syllabes, et Fade refait son apparition, sous la ligne mélodique, nouvelle, du chant. En complétant son titre original d’une ligne vocale supplémentaire, Alan WALKER réussit l’exploit. Tout ceci n’est pourtant pas si original, mais la combinaison est si pertinente, le clair-obscur formé par les claviers abrasifs et le chant si évidente, que nous ne pouvons que nous incliner devant tant de réussite.

C:exec nightfall/FP/Chroniques/Alan_Walker/Faded/Clip.txt

Pour accompagner cette refonte, un clip nihiliste a été réalisé. Alan WALKER s’y représente seul avec multiples références à la sphère vidéo-ludique. On reconnaîtra au travers du foulard et de son logo des clins d’œil à Adam Pierce, héros de Watching Dogs, la capuche et le « parkour » urbain rappelle Altair ou Ezzio de la série Assassin’s Creed (2), enfin la zone urbaine désertée ou le sac à dos sont des appels de pied à n’importe quelle œuvre post-apocalyptique récente, de The Last of Us à The Walkind Dead… Si les DAFT PUNK, IAM, ORELSAN, le SAYAN SUPA CREW ou KAZINSKY ont fait ci et là tel clin d’œil geek et nostalgique à Albator, Terminator, Les Chevaliers du zodiaque, Star Wars, Dragon Ball ou Outrun, rarement un artiste populaire s’est autant référé au jeu-vidéo moderne dans sa démarche.

C:exec nightfall/FP/Chroniques/Alan_Walker/Faded/Conclusion.txt

On espère que cela ne portera pas préjudice à Alan WALKER, qui vient de réitérer l’exploit avec son "Sing me to sleep". Ce second single mérite sa propre chronique, nous n’en parlerons pas plus longuement ici. Tout comme le "Blind" de FEDER, "Faded" a également eu le droit à ses 6 déclinaisons officielles sous forme d’un EP. Un disque inutile qui entache la qualité de la reprise. C’est un album que l’on attend désormais de pied ferme, afin de confirmer les capacités du jeune artiste.

C:exec nightfall/FP/Chroniques/Alan_Walker/Faded/Notes_bas_de_page.txt

(1) Bien que celui-ci date de la fin de l’année 2015
(2) La référence à la série d’Ubisoft est d’autant plus évidente dans le clip de "Sing me to sleep", avec ses glitch visuels et sa verticalité urbaine.

C:exit
**********
Number of readings incremented by 1
Saving last IP logged
You can close this window
Thanks for reading this article
**********

A lire aussi en MUSIQUE ELECTRONIQUE par CHIPSTOUILLE :


Alan WALKER
Sing Me To Sleep (2016)
Et bis repetita




Hitoshi SAKIMOTO
Vagrant Story Ost (2000)
I'm going slightly mad.


Marquez et partagez





 
   CHIPSTOUILLE

 
  N/A



- Iselin Solheim (chant)
- Alan Walker (le reste)


1. Faded



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod