Recherche avancée       Liste groupes



      
JAZZ FUSION  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


SNARKY PUPPY - Culcha Vulcha (2016)
Par TEEMO le 3 Octobre 2016          Consultée 708 fois

Dans une ère où la musique, comme beaucoup d'arts, paraît à bout de souffle, où tout semble avoir été inventé ou n'être qu'un ersatz de ce qui existe déjà, le collectif Snarky Puppy nous avait subjugués avec son opus « We Like it Here », prouesse de diversité, d'interprétation et d'originalité.
Le groupe ne ménage pas ses efforts créatifs puisque depuis la sortie du fameux « We Like it Here » en 2014, ont vu le jour « Sylva », collaboration avec le Metropole Orkest, et « Family Dinner - Volume 2 », un album un peu particulier sur lequel de nombreux musiciens extérieurs étaient invités. Dix ans après son premier album intitulé « The Only Constant », Snarky Puppy renoue avec une formule plus classique et sort « Culcha Vulcha ». Un album enregistré en studio, chose qui n'était pas arrivée depuis 2008 !

Quel bonheur de retrouver ce groupe survolté une fois de plus ! Quand on connaît le potentiel d'écriture et d'arrangement de Micheal League, le leader et compositeur, on se demande toujours avec quelles mélodies il va encore nous charmer.
Dès les premières écoutes de « Culcha Vulcha » nous ne sommes pas déçus. Les morceaux sont riches, impressionnants de variété et construits avec intelligence. Les musiciens, par leur talent, insufflent toujours cette atmosphère énergique propre à Snarky Puppy qui rend unique chaque composition. Bien sûr, la production à la fois pure et précise permet de sublimer le travail de League et de son équipe et nous invite, a fortiori, à nous munir d'un dispositif d'écoute d'une certaine qualité afin d'en apprécier toutes les subtilités.

Avec « Culcha Vulcha » l'esprit fécond du jeune League nous propose un album éclectique et tonifiant. Dans la lignée des groupes de jazz fusion des années 70/80, Snarky Puppy continue à nous faire voyager en puisant ses influences dans une multitude de genres et à expérimenter différentes techniques sonores en continuant de distiller une formule musicale unique.
La photo qui illustre la pochette rappelle le lieu d'enregistrement de l'album : le Texas où s'est formé le groupe en 2004. Une image qui vous invite à vous lover bien confortablement en pleine nature pour apprécier pleinement la pureté de la musique de Snarky Puppy. Le souffle chaud et funky des cuivres et des saxophones de « Grown Folks », l'ambiance feutrée de « Beep Box » et ses nappes de claviers robotiques, la basse groovy de « Gø » et ses soli enjôleurs ou bien les rythmes cubains de « Pelermo », chaque titre contient son moment de grâce.

Chaque morceau nous happe à sa manière, notamment grâce à des introductions de qualité comme celle de « Semente » avec sa ligne de piano dansante aux accents brésiliens ou bien « Tarova » et ses percussions entraînantes qui ouvrent le bal. Lorsqu'il s'agit d'improviser des soli de qualité les « Chiots Râleurs » n'oublient pas de nous démontrer leur savoir-faire aiguisé. Ainsi, sur la seconde partie de « Jefe » se développe une rythmique funky des plus frénétiques couronnée par un solo de guitare dantesque ! Autre moment frissonnant : « Big Ugly » atteint le Nirvana lorsque, sur un tempo très relâché, des vagues de claviers viennent envahir vos oreilles et que le synthé se lance dans une improvisation vertigineuse. C'est du plaisir à l'état pur. On a affaire à du jazz progressif qui sait installer des ambiances chargées d'émotions et dont les mélodies slaloment sur une rythmique travaillée.

Aucun doute, « Culcha Vulcha » fait mouche et nous surprend à de nombreuses reprises. Sans pour autant détrôner « We Like it Here », l'album prouve que Snarky Puppy est loin d'être à bout de souffle. La remarquable production met en valeur les 10 nouveaux morceaux composés et menés avec brio par Michael League. « Culcha Vulcha » est clairement l'un des albums de jazz fusion les plus marquants de 2016 !

A lire aussi en JAZZ par TEEMO :


The SUITE UNRAVELING
The Suite Unraveling (2014)
Lilly Maase et son trio au sommet chez Tzadik.




John COLTRANE
Blue Train (1957)
Spécial Semaine Boîte à Demandes !


Marquez et partagez







 
   TEEMO

 
  N/A



- Michael League (basse, moog bass, ukulele bass, claviers, guitare)
- Bill Laurance (claviers)
- Cory Henry (claviers)
- Justin Stanton (claviers)
- Bobby Sparks (claviers)
- Shaun Martin (vocoder & talkbox)
- Mark Lettieri (guitare)
- Bob Lanzetti (guitare)
- Chris Mcqueen (guitare)
- Nate Werth (percussion)
- Keita Ogawa (percussion)
- Marcelo Woloski (percussion)
- Robert 'sput' Searight (batterie)
- Jay Jennings (trompette, bugle)
- Mike 'maz' Mahler (trompette, bugle)
- Chris Bullock (saxophone ténor, clarinette basse, flûte, alto flû)
- Bob Reynolds (saxophone ténor)
- Zach Brock (violon)


1. Tarova
2. Semente
3. Gemini
4. Grown Folks
5. Beep Box
6. Gø
7. The Simple Life
8. Palermo
9. Big Ugly
10. Jefe



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod