Recherche avancée       Liste groupes




Demandes non satisfaites :  1 ...<<...<... 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 ...>...>>... 80
Le délai entre votre enregistrement et la publication peut être assez long. Patience !
Seules les propositions d'albums parus il y a plus de six mois sont validées.
Toute proposition d'album paru il y a moins de six mois est mise en attente puis réétudiée une fois le délai écoulé.


Demandes satisfaites : 39 % (1957 demandes dont 759 qui ont abouti à une chronique)
Ce pourcentage ne tient pas compte des demandes pour lesquelles la chronique était déjà en cours d'écriture.



Le 07 Janvier 2020
Par NORTHMATHR
Chroniqueur souhaité
PEU IMPORTE

DEAD SKELETONS - DEAD MAGICK - 2011

Seul album du groupe de rock psychédélique islandais DEAD SKELETONS (outre une multitude d'EPs), ce "Dead Magick" est une petite merveille qui fait voyager au plus profond de soi-même, et qui mérite une chronique chez FP. DEAD SKELETONS fait appel à tout une palette d'instruments et d'ambiances autour d'une thématique liée à l'acceptation de sa propre mort, que le leader a vu de près et souhaite partager à travers sa musique.




Le 07/01/2020 par ERWIN

Hey, vu l'origine du groupe, c'est pour moi à moins que je n'aime vraiment pas ! Merci !



Le 02 Décembre 2019
Par CHRISTIAN
Chroniqueur souhaité
Peu importe

COLOSSEUM - VALENTYNE SUITE - 1969

Moins connu que Chicago ou Blood sweet & tears, Colosseum avec Jon Hiseman est à l'origine de la Fusion ou Jazz-rock à l'instar de Return to forever ou Weather Report.
Valentyne Suite est leur meilleur album : magnifique !




Le 02 Décembre 2019
Par SAPERLIPOPETTE!!!
Chroniqueur souhaité
SEITJITU

DEAD CAN DANCE - SPIRITCHASER - 1996

Tiens,je lisais les chroniques de ce groupe génial,et je m'aperçois que celui ci n'y est pas.
Quel dommage,c'est un de mes préférés de DCD,peut ètre mème mon préféré.Si ça tente quelqu'un dans l'équipe,ce serait cool.




Le 02 Décembre 2019
Par LOUVOIR
Chroniqueur souhaité
Peu importe

HALOCRAFT - CHAINS FOR TE SEA - 2018

C'est tout à fait par hasard que je suis tombé sur ce groupe de "Cinematic" (c'est eux qui le disent) Post-Rock en provenance de Grèce. Et je suis immédiatement tombé sous le charme de cet album presque de bout en bout instrumental.

Un savant mélange de post-rock et d'électro, de metal aussi par touches légères, le tout en dégageant une ambiance super immersive, ce qui est un sérieux plus quand on prétend raconter une histoire par sa musique.

Une excellente découverte, à recommander!




Le 02 Décembre 2019
Par CLANSMAN57
Chroniqueur souhaité
RAMON PEREZ OU AUTRES

YAN CAILLASSE - (REMUER) CIEL ET TERRE - 2009

Je me réécoute ce disque ces temps-ci et je le trouve vraiment pas mal du tout!
J'aimerais avoir un avis externe, car le mien est peut-être un peu faussé, car il s'agit du groupe de mon petit-cousin.
C'est du Rock Français accompagné de beaux textes.
En plus de l'instrumentation Rock, on y trouve du violon et la clarinette de Denis Leonhardt des Weepers Circus en guest sur quelques chansons.
Kemar de No One Is Innocent chante en duo avec Yann sur le titre "Os contre béton" et l'album a été enregistré par Mazarin.
Signalons qu'une reprise originale de "Merde à Vauban" de Léo Ferré a été réalisée et un texte de Boris Vian a été utilisé pour ""Ils cassent le monde".

J'ai pensé à Ramon Perez en premier lieu, car il y a des chances que ça puisse lui plaire.




Le 02 Décembre 2019
Par FRANçOIS
Chroniqueur souhaité
PEU IMPORTE

BECK - MIDNITE VULTURES - 1999

Pas le disque le plus acclamé du "blanc-Beck", loin s'en faut, mais le plus funky et mon préféré.



Le 02 Décembre 2019
Par LE MERLE MOQUEUR
Chroniqueur souhaité
PEU IMPORTE

SHIRLEY SCOTT - ONE FOR ME - 1975

Elles sont trop rares dans les rubriques touchant le jazz pour ne pas parler d'elle.
Shirley Scott disparu en 2002 vit le jour en 1934 à Philadelphie. Musicienne organiste de hard bob et de Soul Jazz ses doigts touchèrent aussi bien la trompette que le piano avant de demeurer sur l'orgue Hammond. Elle côtoya les grands comme John Coltrane et mena sa carrière auprès de son époux qui n'était autre que Stanley Turrentine jusqu'en 1972. De 1961 jusqu'à la rupture avec Stanley les critiques disent que ses enregistrements incarnent aujourd'hui (avec d'autres) la période classique du Soul Jazz. Ce disque a un charme tranquille qui nous invite dans une de ses caves de Saint Germain où elle aurait pu faire le "boeuf " avec des musiciens de passage.
Retirons le boeuf pour une "Jam session" plus élégant pour Shirley qui enregistra pour Prestige, Impulse, Atlantic pour ne citer que ces firmes qui l'ont immortalisée.





Le 02/12/2019 par DERWIJES

Une jazzwoman qui fait de la Soul Jazz ? Mais c'est un cadeau de Noël avant l'heure ! Je prendrai le temps de la découvrir avant de commencer à écrire sur elle. Merci pour la proposition !



Le 02 Décembre 2019
Par LE MERLE MOQUEUR
Chroniqueur souhaité
PEU IMPORTE

JOHN LEWIS ET SACHA DISTEL - AFTERNOON IN PARIS - 1957

Voulez arrêter de pousser la chansonnette Sacha !
Distel avant Scoubidou qui le propulsa dans la variété était avant tout ( et je vois des sourires narquois un jazzman et pas n'importe lequel.) Un très bon guitariste, un jour Barney Kessel qui n'était pas n'importe qui lui avait dit : " Peu importe ce que tu fais, tu resteras toujours un jazzman" C'est vrai Distel est resté derrière ses chansonnettes un musicien qui garda toute sa vie son amour intact pour le jazz. Il est vrai que la famille du jeune homme avait le virus musical dans la peau. Son oncle Ray Ventura dans les années 1920 avec son orchestre (Ray Ventura et Ses Collégiens) l'amènera à la guitare (un excentrique plein de talent était dans l'orchestre comme guitariste, Henri Salvador, Henri offrira au jeune Distel quelques leçons de guitare) Plus tard Distel dira Adieu au Dixieland pour le Mordern jazz. Ascension de Distel en 1954 un an après la disparition de Django Reinhard. Le magazine Jazz Hot le classera comme le troisième meilleur guitariste sur le sol français. De 1956 jusqu'en 1962 il sera tout simplement classé comme numéro 1. Il ne jouera pas uniquement dans les clubs parisiens avec des jazzman français. Il enregistrera avec des pointures comme Lionel Hampton, John Lewis, Dizzy Gillespie, Stan Getz, Sarah Vaughan et Barney Kessel. Vous avez compris j'ai un faible pour ce musicien avec l'étiquette trop vite collée au front : Variétés. Retrouvons ce guitariste jazzman dans ce disque déjà ancien mais toujours plein de fraicheur avec John Lewis (Piano), Barney Wilen (TenorSaxophone), Pierre Michelot (Bass), Kenny Clarke (Drums)




Le 02 Décembre 2019
Par LE MERLE MOQUEUR
Chroniqueur souhaité
PEU IMPORTE

MORTON FELDMAN - PIANO AND STRING QUARTET - 1993

Ce Piano and String Quartet je vous le propose interprété par le Kronos Quartet avec Aki Takahashi au piano. Pièce d'un seul tenant, 79 minutes et des poussières. Une composition adéquat pour rentrer sur la pointe des pieds dans le monde sonore de ce compositeur qui fut l'élève de Stephan Stolpe, personnage qui mérite d'être connu flirtant avec les dadaïstes et le bauhaus. Il écrira des pièces pour les syndicats ouvriers mais devra quitter l'Allemagne à l'arrivée des nazis au pouvoir. Mais Stolpe c'est aussi la musique atonale qu'il ne manquera pas d'inculquer à son protégé Feldman.
Après une carrière sur laquelle je passe on retrouvera Morton Feldman à coté de créateurs comme Terry Riley dans un courant que les professionnels dénommeront, Musique Minimaliste. Sa rencontre avec John Cage dans les années 50 sera déterminante car il prendra conscience de la valeur de ses compositions et c'est Cage lors de discussions nocturnes ( ils vécurent un temps dans le même immeuble) qui l'encourage à poursuivre dans la voie qu'il découvrait avec une certaine appréhension.
Si la ligne mélodique de cette pièce semble relativement simple, l'ensemble de la structure est complexe. Laissez vous emporter par le courant à peine perceptible de cette oeuvre qui n'hausse jamais... le ton. Mais de grâce ne dite pas que c'est de la musique méditative, Feldman s'en est toujours défendu.




Le 02 Décembre 2019
Par LE MERLE MOQUEURE
Chroniqueur souhaité
PEU IMPORTE

BILL JENNINGS ET JACK MC DUFF - GLIDE ON - 1960

Pat Martino un guitariste hors-pair dont j'ai fait l'éloge il y a déjà quelque temps affirme que Bill Jennings était dépendant de la codéine que l'on trouve dans le pavot somnifère. Codéine ou pas Jennings ne nous endort pas dans cet album. Il est né en 1919( un siècle déjà ) et décédé en 1978. Au début de sa carrière musicale il se produira avec son frère à Cincinnati et Indianapolis avant de rejoindre New York où en 1951 il aura son propre quartet.
De ce guitariste B.B King dira que son jeu alliait une technique et une rhythmique sophistiquées et exigeante, ce qui n'empêcha nullement notre gaucher d'être un vrai showman sur les planches où il se produisait, révélation de John Hammond (le père).
Et son style ? allez vous me demander. Simple, du Rhythm and blues et du Soul jazz. À découvrir !




Le 02 Décembre 2019
Par LE MERLE MOQUEURE
Chroniqueur souhaité
Peu importe

SUGAR BABE - SONGS - 1975

Encore un groupe Nippon qui réussi à intégrer la pop made in Oncle Sam, remarquez qu'en la personne de Tatsuro Yamashita qui est un fan du Doo-wop jusqu'au Rock psychédélique On est sur la bonne longueur d'onde pour voir la vie moins sombre.
Songs sera l'unique album de Sugar Babe. Un truc agréable à écouter sans prétention sur une bonne vieille départementale ruisselante d'un soleil de fin de journée d'été. De temps à autre soyons un peu niais.




Le 02 Décembre 2019
Par SAPERLIPOPETTE!!!
Chroniqueur souhaité
OUI

LUMERIANS - TRANSMANILLIA - 2011

Vous aimez le rock psychédélique,le space rock,les ambiances colorées avec une touche d'expérimentation? Alors écoutez LUMERIANS,groupe d'Auckland qui d'aprés leurs dires,sont autant fans de rock psyché des annes 60/70 que du post punk et de SONIC YOUTH entre autres.
Comme je suis très gentil,vous allez me faire ce plaisir siouplais.

Eclatez vous sur LUMERIANS nom d'un pétard.




Le 02 Décembre 2019
Par SAPERLIPOPETTE!!!
Chroniqueur souhaité
DéBROUILLEZ VOUS.

GOAT - COMMUNE - 2014

KORPILOMBOLO vous connaissez? -heu...c'est ou ça?-hé bin mes braves gens,comme son nom ne l'indique pas,ça se trouve en Suède.
Musicalement on est également loin des contrées glaciales de ce beau pays.
Ici on voyage plutot en Afrique,culte du voodoo.De la worldmusic tribale et rock psychédélique,enjouée et complétement addictive.
Excellent pour illuminer ces sombres journées automnales,alors ne passez pas à coté.




Le 02 Décembre 2019
Par SAPERLIPOPETTE!!!
Chroniqueur souhaité
QUELQU'UN

SYD MATTERS - A WHISPER AND A SIGH - 2003

SYD MATTERS ( un hommage à Syd Barrett?) est un groupe français de pop/folk trés planant et mélancolique ,mélangeant guitares acoustiques et éléments électroniques.
Parfois peut ètre un peu monotone mais quand mème vachement bien foutue.
Un très bon premier album que je recommande.




Le 02 Décembre 2019
Par LE MERLE MOQUEUR
Chroniqueur souhaité
ONCLE VIANDE

JOSEPH JONGEN - MUSIQUE DE CHAMBRE POUR FLûTE, HARPE ET CORDES PAR ARPAE - 2003

Par l'ensemble Arpae je vous propose d'écouter d'une oreille attentive cette musique de chambre de J. Jongen musicien belge (1873-1953) qui flirte avec l'école française impressionniste. Des leçons de composition lui seront prodiguées par Richard Strauss. Élève de Vincent d'Indy il se liera d'amitié avec Gabriel Fauré. Plus tard il dirigera des oeuvres d'A. Honegger, Florent Schmitt et Malipiero. Il tiendra un catalogue où de lui-même il retiendra 137 oeuvres.
Ma préférence va sans détour à sa musique de chambre et à un concerto pour harpe et orchestre.





Demandes non satisfaites :  1 ...<<...<... 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 ...>...>>... 80






1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod