Recherche avancée       Liste groupes




Commentaires :  0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11


New York, ten years after...
Par ERWIN
Le 11/09/2011
Le 11 Septembre 2011 par BARZ

C'est également les dix ans du dernier album de Noir Désir, "Des visages des figures"...


Le syndrome de l'île déserte
Par GEGERS
Le 20/02/2011
Le 03 Août 2011 par POILOIZI

il faudrait n'importe quoi du moment que
- ça soit assez long pour d'y intéresser
- qu'il y a pas mal d'éléments pour s'y attarder
- que ça soit pas trop sombre (style Tool comme j'ai déja vu plus bas, ... je vois mal écouter du Tool dans un paysage de palmier, de l'eau bleu marine, du sable jaune-beige clair, voir le concept avec la mère paralysée qui finit par mourir, le tout dans une ambiance on peut plus sombre, ...

J'adore le rock, toute époque et tout style surtout le rock progressif et le jazz rock, mais bon là faut adapter à l'ambiance, je dirais même si c'est pas un album que j'écoute tout les jours Kid Creole and the Coconuts : Tropical Gangster



La parole aux artistes - Vol.1 : Alan Simon
Par GEGERS
Le 28/06/2011
Le 04 Juillet 2011 par MACAREUX

Intéressante, cette chronique.
Sympathique (merci à vous) de nous donner l'avis d'un de nos "fournisseurs".
J'aime beaucoup son opinion et son ouverture...
Par contre, dialogue, écoute, ouverture d'esprit et respect, ça s'annonce mal non ?
;-)))


La folie des reformations
Par VIVI
Le 19/10/2008
Le 30 Juin 2011 par ALBERT LA 5EME TAUPE

A quoi bon des reformations ? Tout le monde sait qu'on ne retrouvera jamais le même groupe que dans leur période de gloire, et là je ne parle pas que de l'âge.
- Led Zeppelin sans John Bonham ?
- Queen sans Freddie Mercury ?
- The Police dont tout le monde sait que s'ils se reforment c'est comme les Pink Floyd en 2005, un "one shot", vu les mésententes profondes qu'il y a eu pendant leur dernière tournée mondiale, entre Copeland et Sting, une reformation sérieuse ne serait là aussi qu'utopique.
- Les Stones, à ressortir leurs éternelles Starp Me Up et Satisfaction, Mick Jagger faisant encore les 100 pas sur scène, à passé 60 ans, bourré de rides, idem pour Keith, Charlie Watt c'est comme Jean Rocheford, il prends des années, mais change jamais d'apparence, ...
- Cream : Lourdes mésententes également entre 2 musiciens sur 3

A part quelque uns, la principale cause des séparations de groupe est ou la mort d'un membre fort influent, ou bien, la majorité est la mésentente, alors leurs seuls motivations très occasionnelles de se reformer pour un ou deux petits concerts à la "one night only", c'est surtout les billets verts qu'il y a derrière, leur gros sac qu'ils reçoivent à la fin chacun. Parce que déjà s'ils ne savaient plus se blairer à l'époque, pendants les années suivantes, chacun est parti de son côté continuer sa petite vie, ils n'en ont rien à faire du reste.
Et ce qui n'est pas étonnant c'est la naïveté des journalistes à l'époque de toutes ces reformations ou certains allaient jusqu'à créer des interviews qui n'avaient jamais eu lieu, une dont je me rappelle où Phil Collins avait cité "c'est possible qu'une reformation de Genesis se fasse, j'ai toujours aimé être derrière une batterie avec Peter Gabriel" heureusement démenti par Phil lui-même. Idem pour Roger Waters et Guilmour après le Live Aids de 2005 ou toutes les chroniques déferlaient en disant qu'il pourrait y avoir des prochain concerts, des prochaines tournées, pourquoi pas un prochain album, mais bon là aussi les mésententes étaient plus que fortes à la fin.

Enfin tout ce blabla passe-temps, pour dire que ces reformations, c'est du bidon. Et si ce n'est parfois que par nostalgie d'un groupe, bah le contexte n'est plus le même du tout...


La technologie m'a tuer
Par GEGERS
Le 01/05/2011
Le 28 Juin 2011 par MOMO

J'ai rien à voir avec le Bac L mais je retrouve un peu ce que je voulais dire avec des mots plus clairs et mieux décrit à propos de ce sujet-ci et des commentaires précédents.

http://jchichegblancbrude.blog.lemonde.fr/2009/06/19/satisfaire-ses-desirs-est-ce-le-bonheur-texte-de-schopenhauer/


Musique à la carte...
Par GEGERS
Le 18/06/2011
Le 26 Juin 2011 par BOB LA TAUPE

Je sais plus quels étaient les pourcentages dans le prix classique d'un CD, dans une émision, mais on en était venu à conclure que le support en lui même coutait plus cher que la musique elle même.
Donc ceux qui ont dépensé des milliers d'€ en CD pendant des années ils ont payé encore plus cher le plastique et le carton, que la musique. (encore pire quand il s'agit de musique classique).

Ensuite (question existentielle) : c'est quoi le plus important ? Avoir un tout beau CD avec belle pochette, édition DeLuxe Digipack avec 2 CD de bonus et un livret retraçant l'histoire du groupe durant la période avec des signature gravée sur la boite, avec en fond sur le CD les scans des pochettes servant à emballer les bandes originales masters de l'album où on voit écrit très mal le nom des chansons etc, ou bien pouvoir faire ce dont on rêvai tà l'époque où l'internet était pas encore là ou pas assez performant pour avoir tout ça ? Où on devait courir de disquaire en disquaire ou aller commander et puis attendre le coup de fil ou bien téléphoner pour voir si les CD commandés sont arrivé et si on devait attendre 15 jours on l'attendait, etc, toujours avec cette impression de jamais rien connaître quand tu parlais de rock ou de jazz avec des connaisseurs etc.

Je pense pas qu'aux années 90 on parlait du CD comme maintenant on en parle, si on retourne dans le temps et qu'on dit aux gens "dans 10 ans vous aurez Youtube, Groovehark etc" je pense pas que beaucoup de gens tiendraient ce type de discours de vieux conservateurs nostalgique (et avec ça bourrés de fric parce que s'ils préfèrent dépenser des vingtaines d'€ plutôt que de télécharger des albums en FLAC, sans pochette ou parfois des scans, grauitement, ...)


Musique à la carte...
Par GEGERS
Le 18/06/2011
Le 26 Juin 2011 par POPO

Le CD va - t - il disparaitre pour autant ? NON ! il y en aura toujours des fideles et des "hytbrids" aimant le fait d'écouter de la musique mais aimant la qualité CD et ayant pitié de sa vieille armoire à disques. Ils aimeront bien parfois, faire "comme au bon vieux temps" et acheter l'un ou l'autre CD d'album intéressant sur le net.
Seulement le type de CD dont on peut être sur d'un jour ne plus jamais en trouver c'est les singles. Je trouve d'ailleurs assez étonnant d'en trouver encore quand je vais chez certains magasins de disque, il y en a de moins en moins mais il y en a toujours. D'autant plus que tous les singles que je vois sont de style de musique ne concernant que ces jeunes qui ne jurent justement que par le net et le mp3 de très mauvaise qualité (donc chez eux le CD single encore en vogue au début des années 2000 c'est déja le moyen age).
Youtube, Deezer, Grooveshark, et j'en passe... quand on voit tout ces moyens de découvrir les nouveaux tubes de tel ou tel artiste, on voit plus pourquoi est ce qu'on irait chez le disquaire dépenser 3€50 pour le nouveau hit de Coldplay ou de Lady Gaga.

Et pour les amoureux du vinyle, on peut retrouver tout (ou presque) en version vinyle .


Musique à la carte...
Par GEGERS
Le 18/06/2011
Le 20 Juin 2011 par MACAREUX

Autre génération, autre (in)culture ?
Merci à MTV et compagnie d'avoir massacré le support musical au profit du clip.
Merci à Pascal Nègre d'avoir broyé Deezer.
J'ai 500 vinyles et autant de CDs chez moi. Forcément je ne les ai pas au boulot et utilisais donc Deezer pour me les enfiler au bureau. Fini...

Déja que le CD me faisait ch--- avec sa pochette ridicule qui est une insulte au bon goût (rendez-nous nos vrais 33 tours et leur son incomparable).
Et abandonnez vos MP3 de m----.

Et si tout le monde jetait son IPod, son lecteur mp3 pourri... Et si tous ces blaireaux qui nous dictent nos goûts se rendaient compte que personne, hormis le minot de 8 ans qui écoute Bieber & Doré en boucle, ne les suit ?

Je n'écoute plus la radio et ne regarde plus les clips depuis des années, je n'allume pas la télé sur les chaînes "musicales" qui ne savent pas qu'il y a quelque chose avant l'an 2010.

Ma musique, c'est le classique et le ROCK, de Chuck Berry à Gojira. Jamais on ne la voit à la télé, jamais on ne l'entend à la radio...
Suis-je un rebelle ? Non...
Je ne suis pas un mouton c'est tout...
Si tout le monde pouvait se réveiller.
Si toutes les daubes que MTV, W9 et Direct Star nous imposent pouvaient disparaître enfin... La musique, la vraie, renaitraît comme un phénix...

Rendez-vous dans quelques années.


La musique et les fous furieux
Par SASKATCHEWAN
Le 04/06/2011
Le 09 Juin 2011 par BEHEMOTH

Merci pour ce très bel édito !


La technologie m'a tuer
Par GEGERS
Le 01/05/2011
Le 20 Mai 2011 par OMAR

J'ai acheté des disques noirs chez le disquaire dont tu parles. Je copiais sur K7 ceux des copains. J'avais des copies de K7 aussi, merci la fonction copie rapide de ma stéréo.
Puis j'ai acheté des CD, fallait pas se planter à 99F pièce, prix découverte. Je m'en suis mordu les doigts d'avoir rangé certaines daubes dans ma discothèque d'étudiant parce que ça avait l'air bien à la radio. J'avais passé 1h00 à hésiter à la fnac pour ça ? J'aurai du garder mes francs.
Ca m'est arrivé aussi avec des euros.
Sont donc venues les copies de CD sur K7, puis sur CD-ROM, à 1500F le graveur c'était rentable.
Puis sont venus les DVD musicaux qui ont boosté la catégorie jusqu'alors confidentielle des vidéos de concerts ; avant eux on s'échangeait des VHS de taratata et de metal express, avec de la chance un pote choppait le passage de page et plant à nulle par ailleurs.
Puis est venu le MP3.

Grâce à la vilaine technologie j'ai remplacé mes bacs de vinyls, ma rangée de K7, mon armoire de CD et mon tiroir de DVD et de VHS par un truc qui tient dans la poche.

C'était mieux avant ? Laissez moi rire !

Je n'ai tuer personne et ma culture musicale ne s'est jamais aussi bien portée.

Même Metallica a survécu à Napster et au stupide procès qu'ils lui ont fait, maintenant ils sont dématérialisés de leur plein gré eux aussi.

Je ne regrette pas : ma chaine stéréo, ma TV, mon magnétoscope, mon téléphone filaire, mes disquettes, le passé.

Mon disquaire ? Il n'a pas tout perdu, il a gagné une journée rien qu'à lui et prodigue sûrement ses bons conseils musicaux sur un site de chroniques.


La technologie m'a tuer
Par GEGERS
Le 01/05/2011
Le 06 Mai 2011 par BOB LA TAUPE

Avec la dématérialisation, on prendra encore de moins en moins conscience des valeurs des choses.
C'est vrai, quel plaisir y a-t'il maintenant à pouvoir télécharger illégalement, gratuitement, en une petite après midi 5, 6 albums, et dans une semaine une petite quinzaine ?

Pour ceux qui ont connut la façon "old school", il y avait beaucoup plus de plaisir à aller chez un discaire X et Y, de se faire conseiller (comme encore maintenant chez un libraire).
On fait aussi bcp plus attention à ce qu'on écoute.

Le seul avantage c'est actuellement c'est gratuit, et qu'on peut connaitre des groupes super rares sans pour cela aller chez un disquaire et se le faire commander le premier album de Soft Machine et de Amon Duul II en payant cher et vilain et l'ayant pas avant 3 semaines de patience.
Pour la qualité, le flac donne un résultat nettement meilleur que le mp3 et qui se rapproche nettement mieux du vrai CD.

Mais du coup il n'y a plus de mérite à connaitre tel ou tel groupe fort rare, et de se payer une étagere de milliers de disques vierges qu'on a gravés (ou un dossier d'albums sur l'ordi si on ne le fait pas).


Le syndrome de l'île déserte
Par GEGERS
Le 20/02/2011
Le 20 Avril 2011 par GUY LIGUILI

L'album de l'Ile déserte parfait est "Kind Of Blue" de Miles DAVIS mais je pense que je prendrai l'Album Blanc des BEATLES pour en avoir plus.
En fait, je prendrai mon disque dur d'1,5 To rempli jusqu'à la gueule de musique et de films.


Le syndrome de l'île déserte
Par GEGERS
Le 20/02/2011
Le 25 Mars 2011 par JICé

S'il n'y en a qu'un seul (dur choix ):
Song for the deaf de Queens of the stone age.


Le syndrome de l'île déserte
Par GEGERS
Le 20/02/2011
Le 23 Mars 2011 par LE POILU

Moi je m'en vais avec un des premiers albums de Johnny Cash, "hyms", tiens... grosse énergie positive


Le syndrome de l'île déserte
Par GEGERS
Le 20/02/2011
Le 12 Mars 2011 par TERRY

Un album à emmener ? Je dirais "Play Blessures" de Bashung !

Commentaires :  0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11






1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod