Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK/COUNTRY  |  STUDIO

Commentaires (8)
Questions / Réponses (2 / 7)
Parallhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Mark Knopfler , David Knopfler
- Style + Membre : John Illsley

DIRE STRAITS - Dire Straits (1978)
Par BAKER le 20 Septembre 2019          Consultée 451 fois

Un vrombissement de basse, une guitare aérienne qui s’envole de façon céleste, le ton est donné : ce jeune groupe anglais sera feutré, élégant, sobre, à l'image d'une pochette dépouillée, picturalement évasive. En pleine explosion punk, et tandis que ceux qui y ont survécu se lancent à corps perdu dans les synthétiseurs, le groupe de Mark KNOPFLER choisit une troisième voie, empruntant à la country blues américaine, du moins ses fondamentaux, quelque peu dépoussiérés. Musique laid-back, retenue, sans fioritures (neuf notes de piano sur "Wild West End", champagne !), très marquée donc par ce mélange de solos bluesy et de chant un peu countrysant, râpeux, agraire, intime. Mais avec le savoir-faire, l’élégance et la quête de perfection typiquement anglais, ce qui donne un mélange inédit et diablement frais : oui, KNOPFLER est très influencé par J.J CALE, par Neil YOUNG et par la paire JENNINGS / NELSON, mais il rajoute des saveurs inédites, d’une façon complètement naturelle (et d’ailleurs l’avenir lui donnera raison puisqu’à ma connaissance, aucun groupe au monde ne sonne comme DIRE STRAITS... pas même KNOPFLER solo !).

Le rythme est nonchalant, presque carribéen, le soleil au zénith, BIP BIP !... Eh non. Non, pas bip bip, pas de G.O., pas de cocktails gratuits qui te fracassent la gueule, pas de merdeux qui bitch-volleyisent, juste la plage, le transat, un bon bouquin (très intello de préférence) et le calme, la sérénité. Les rythmes chaloupés font merveille, notamment grâce à la précision de Pick Withers, excellent batteur, inventif, intelligent. "Water of Love" ou "In the Gallery" sont des modèles pour tout apprenti tapeur. Mais évidemment, ce qu’on remarque le plus, dès la première minute, c’est l’éclatant jeu solo de Mark KNOPFLER qui joue aux doigts, conférant à son toucher une identité somptueuse, sans nuire à sa vélocité ("Sultans" est un des solos les plus techniques qui soient, et pourtant un des plus travaillés par tous les gratteux de la planète, une sorte de Graal guitaristique. Incandescent, Sire.).

Le seul regret concernera le style un poil monolithique : évidemment, le budget ne permet aucune excentricité et la création d’un nouvel alphabet musical se fait toujours par petites touches. Mais devant la qualité globale de toutes les chansons, et le flow très intelligent, Dire Straits peut sans honte prétendre au podium des meilleurs premiers albums de l’histoire. Le songwriting est de haute tenue, la partie rythmique arrive toujours à soutenir l'édifice (très beau son rond et chaleureux de John ILLSLEY), et l'on arrive même à voyager : "Lions", "Wild West End" ou "Six Blade Knife" sont un tout petit peu plus que des chansons, il règne dessus, malgré la simplicité apparente, une vraie ambiance. Le quartet n'en restera évidemment pas là, mais Dire Straits aurait-il été un album orphelin, que la face du rock anglais en aurait tout de même été changée.

Note finale : 4,5 / 5

A lire aussi en ROCK par BAKER :


Jason BECKER
Triumphant Hearts (2018)
La vie, plus forte que tout !




TOTO
Kingdom Of Desire (1992)
Sidérante métamorphose, groupe en feu !


Marquez et partagez





 
   SASKATCHEWAN

 
   BAKER
   JOVIAL
   MARCO STIVELL

 
   (4 chroniques)



- Mark Knopfler (chant, guitare)
- David Knopfler (guitare, choeurs)
- John Illsley (basse, choeurs)
- Pick Withers (batterie)


1. Down To The Waterline
2. Water Of Love
3. Setting Me Up
4. Six Blade Knife
5. Southbound Again
6. Sultans Of Swing
7. In The Gallery
8. Wild West End
9. Lions



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod