Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK  |  DVD

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Ce DVD
 


 

- Membre : Hiromi

The WHO - Live At The Royal Albert Hall (dvd) (2000)
Par BAKER le 5 Janvier 2018          Consultée 786 fois

Il y a des gens qui ont eu de la chance. D'abord, ceux qui ont assisté à ce très bon concert. Nous y reviendrons. Egalement, dans une mesure toute relative, ceux pour qui le concert était organisé, à savoir les adolescents cancéreux pour obtenir un suivi psychologique et médical approprié à leur âge, et qui ont récolté un joli pactole pour faire bouger les choses dans le monde. Enfin, dans le Royaume-Uni, c'est déjà pas si mal. Et en parlant de cancer, il y en a un qui a eu moins de chance. Le bassiste John Entwhistle, décédé juste après la sortie en DVD de ce gigantesque tour de force au Royal Albert Hall (que vous allez découvrir ici merveilleusement filmé, avec une image fantastique), et qui est ni plus ni moins que le total héros de ce concert. Et pas post mortem, ni simplement à posteriori. Non, Entwhistle, il touchait à une basse et les oreilles saignaient.

D'ailleurs, le son ne se prive pas pour le mettre à l'honneur : Pete Townshend à droite, Entwhistle à gauche. Et c'est le second qui a le son le plus saturé, le plus sale, le plus gras. Une note et il fait vrombir les enceintes. D'un flegme britannique à toute épreuve (il ne bronche pas d'un sourcil pendant les deux heures quinze), il tue sa race à chaque mouvement de main ; il ne groove pas : il agresse, il ose, il fait dévier le rock/pop de ses comparses vers une sorte de grunge avant l'heure. Du coup, le batteur, qui doit passer derrière le fougueux Keith Moon, devait être à la hauteur. Heureusement, lui (ni plus ni moins que Zak Starkey, soit le fils d'un certain Ringo Starr) et son comparse claviériste, les deux "pièces rapportées" du groupe, sont simplement très bons. Ils sont "dans les clous", ils ne dévient jamais, mais ils font preuve de beaucoup de feeling. Ce qui permet de ne pas faire tâche et de laisser les trois grands pros de la scène s'exprimer pleinement.

Du coup, ce live, malgré une durée assez conséquente, est tout simplement excellent. Passionnant et tout à fait à la hauteur de la réputation live du groupe, âge avancé ou pas. Bien que les chansons durent et que le style soit relativement simple, on ne s'ennuie pas du tout. Les bêtises de Daltrey et Townshend, qui n'a jamais été aussi décontracté, vous feront plus que sourire, d'autant qu'ils n'ont vraiment pas la langue dans leur poche, qu'ils n'hésitent pas à s'autocasser, et que le tout est sous-titré en français, eh oui ! Pour ne rien gâcher, si vous ne connaissiez pas les WHO, vous avez ici un joli best-of, pas tout à fait à la hauteur du cultissime Live at Leeds mais avec l'immense avantage d'un choix de chansons plus large. La setlist est bien fichue, ne lasse pas et, comble du bonheur, des invités sont là pour pimenter la soirée. Parmi eux, le meilleur, le plus attendu, le plus émouvant : Eddie Vedder, la chèvre bêlante de PEARL JAM qui, une fois de plus, surprend tout le monde avec son timbre si particulier et sa maîtrise musicale immense. Moins de dix ans après ses débuts, ce p'tit gars était déjà une légende vivante du rock. Rien que pour lui, ce DVD vaut l'achat mais, je vous rassure, ce n'est absolument pas exclusif. Pour le reste, avec un public chauffé à blanc et de l'humour à gogo, on passe un si bon moment qu'on en vient à oublier la raison principale de ce concert.

Car il s'agit non pas d'un concert de réunion, histoire de faire du fric facile sur le dos de fans aux abois, mais d'un concert caritatif dont le but est surprenant : aider les adolescents atteints de cancer. Les ados, pas les adultes ni les enfants, avec lesquels ils sont trop souvent mélangés, situation dont ils souffrent et qui n'aide pas le traitement. C'est ce que nous apprennent les bonus, ou plutôt les simili-bonus. En effet, si la partie "cancer" est bien traitée (NDLR : Sic), la partie "musique" est complètement aux fraises. A peine quelques minutes volées çà et là, sous-titrées certes mais avec si peu de choses que c'en est frustrant. En effet, Pete et Roger gardant backstage l'humour froid et la langue de vipère qui les caractérisent pendant le concert, on a droit à des débuts, des intros, des approches de conversations ultra-intéressantes qui sont tout bonnement coupées, le pire étant une phrase de Townshend qui allait déboucher sur une révélation probablement géniale et qui tout bonnement... ne se finit pas ! Niveau bonus, c'est donc nul. Mais ce ne doit pas être une raison de ne pas vous offrir ce qui est l'un des DVDs musicaux de "rock 60 et 70" les plus brillants qui soient, d'autant plus génial que cette qualité était, disons-le, franchement inattendue. Et puis c'est le testament de John Entwhistle. Bien qu'atteint du même mal qu'il désirait tant soigner ici, le bassiste restera rock jusqu'à son dernier souffle. Il sera retrouvé mort dans une chambre d'hôtel en charmante compagnie avec quelque substance illicite mortellement ingérée. Il n'a jamais laissé quiconque lui dicter sa vie, ce n'est tout de même pas cette garce de Mort qui allait commencer.

--------------
Fiche technique :

Editeur : MCY
Date : 27 novembre 2000 - Royal Albert Hall (Londres, Royaume-Uni)
Image : 1.77 16/9 PAL
Son : DD 2.0 + DD 5.1 + DTS 5.1
Durée totale : 167 minutes
Bonus :
- Sous-titres français sur les interventions
- Multi-angles (7) sur Pinball Wizard
- Documentaire sur le but caritatif (7 min 16/9 st fr)
- Répétitions globales (2 min 16/9 st fr)
- Répétitions avec invités (14 min 16/9 st fr)

A lire aussi en ROCK par BAKER :


INDOCHINE
Black City Concerts (blu-ray) (2014)
Musicalement bof, mais grosse fête.




Jean-louis AUBERT
Comme On A Fait (dvd) (2003)
Une leçon de pop rock à la française


Marquez et partagez





 
   BAKER

 
  N/A



- Roger Daltrey (chant)
- Pete Townshend (guitare, chant)
- John Entwhistle (basse, chant)
- Zak Starkey (batterie)
- John Bundrick (claviers)
- Kelly Jones (guitare, chant)
- Noel Gallagher (guitare, chant)
- Nigel Kennedy (violon)
- Bryan Adams (chant)
- Eddie Vedder (chant)
- Paul Weller (chant)


1. I Can't Explain
2. Anyway, Anyhow, Anywhere
3. Pinball Wizard
4. Relay
5. My Wife
6. The Kids Are Alright
7. Bargain
8. Magic Bus
9. Who Are You
10. Baba O'riley
11. Drowned
12. Heart To Hang Onto
13. So Sad About Us
14. I'm One
15. Behind Blue Eyes
16. You Better You Bet
17. The Real Me
18. 5:15
19. Won't Get Fooled Again
20. Substitute
21. Let's See Action
22. My Generation
23. See Me, Feel Me



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod