Recherche avancée       Liste groupes



      
JAZZ  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

1968 Volume One
1969 Volume Two
1970 Third
1971 Fourth
1972 1 Fifth
1973 Six
Seven
 

- Style : Henry Cow, Steve Hillage
- Membre : Robert Wyatt , Kevin Ayers , Uk, Matching Mole, Gilgamesh

The SOFT MACHINE - Fifth (1972)
Par K-ZEN le 29 Janvier 2021          Consultée 273 fois

L’exigence jusqu’au-boutiste de Third aura finalement eu raison à retardement de la semi-stabilité acquise par SOFT MACHINE après le départ de Daevid ALLEN en 1967. Robert WYATT ayant claqué la porte à son tour, le groupe continue d’ancrer sa musique dans le sillon jazz fusion de plus en plus au détriment de l’aspect psychédélique et même progressif, orientation ayant d’ailleurs poussé entre autres le batteur à la portion désormais congrue dans le décisionnel et l’écriture, à jeter l’éponge juste après le quatrième album studio du collectif.

Fifth, son successeur, se présente comme un disque plutôt court et articulé sur deux faces bien distinctes comme autant de batteurs utilisés : le surpuissant australien Phil HOWARD, presqu’aussitôt limogé et remplacé par John MARSHALL.

C’est un disque étrange à bien des égards. Inquiétant, il semble traîner au-dessus de lui une espèce de malédiction lugubre, semblable à l’orage qui ne quitte pas Vito Cortizone dans sa guerre des gangs new-yorkaise avec le Mandarin, en écho direct à certains climats délétères ayant lieu dans Third.

Austère drone traversé de secousses saxophoniques multiples en écho, mise en musique de l’évaporation d’une goutte d’eau, inquiétante balade dans un chariot de mine six pieds sous terre, combat sans merci contre une tumeur insidieuse en développement, symbolisée par un plan de contrebasse à l’archet joué par l’invité Roy BABBINGTON, digne des climats cancérigènes de Olé. Tels sont « All White », « Drop », « M C », « As If ».

Seul le romantique « Pigling Bland » se remémore avec émotion et élégance un passé canterburien finalement pas si éloigné que cela temporairement parlant.

« Bone », corrosif legs d’Elton DEAN avant son départ, referme cet album de manière terrifiante sur les images troubles du général Tanz, en transe devant l’autoportrait année 1889 signé Van Gogh ou hébété après la délivrance survenue au cœur de ce petit appartement parisien.

A lire aussi en JAZZ par K-ZEN :


Tom WAITS
Small Change (1976)
Nocturne plainte urbaine




Kenny DORHAM
Trompeta Toccata (1965)
Ultime tour de piste


Marquez et partagez





 
   TARTE

 
   K-ZEN

 
   (2 chroniques)



- Mike Ratledge (orgue, claviers)
- Hugh Hopper (basse)
- Elton Dean (saxophone alto, claviers)
- Roy Babbington (contrebasse)
- Phil Howard (batterie)
- John Marshall (batterie)


1. All White
2. Drop
3. M.c.
4. As If
5. L B O
6. Pigling Bland
7. Bone



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod