Recherche avancée       Liste groupes



      
POP-éLECTRO  |  SINGLE

L' auteur
Acheter Ce Single
 



Nina ATTAL - Don't You Stop Me (2017)
Par MARCO STIVELL le 28 Juillet 2017          Consultée 253 fois

Bigre ! Nina ATTAL fait de la pop-électro. Elle nous avait prévenu, en parlant de son "nouveau band". Pour quelques temps elle s'éloigne du blues et de la soul-funk traditionnels, délaisse les cuivres rutilants et met l'accent sur les synthétiseurs.

Ce sont eux, des baveux en plus, qui viennent en intro de son nouveau single "Don't You Stop Me" pour nous happer, ou alors nous dégoûter si on apprécie la jeune femme, en dehors de sa beauté naturelle, par sa capacité à sortir des sentiers battus et depuis la première heure.

Il est vrai que cette chanson s'intègre de manière plus confortable aux côtés des tubes de l'été comme c'est l'usage depuis trois ans. Une musique pop et soul garnie de claviers aériens sur fond de rythmes électro plus ou moins légers. On ne saurait trop vous renvoyer aux vidéos excellentes de PV Nova (en compagnie de la chanteuse Clara Doxal) qui, par sa chaîne YouTube, se fait un plaisir de décortiquer et d'imiter avec humour les genres musicaux en vogue, y compris celui-ci.

Cependant, Nina ATTAL n'a pas à rougir devant d'autres canons similaires, euh... musicaux (et pas que, d'ailleurs) ! On connait son caractère pétillant, certes mieux quand elle fait rallonger ses morceaux blues ou funk ("Know Your Name" et tant d'autres) sur scène à grand coups de saxophone ou de guitare en soliste. Nina ATTAL est une guitariste fabuleuse, elle déborde d'énergie et l'auditeur est en sueur.

On retrouve un peu de sa verve ici dans le chant, on entend même un peu de guitare sur le pont instrumental. En tant que musicienne de talent, elle est l'une des dernières de son calibre qui sait encore ce que veulent dire ces mots, "solo", "pont instrumental" et dites-vous bien que ça devient précieux, chez nous comme ailleurs.

Néanmoins, pourquoi, pourquoi cet ours dans le clip ?! Oui ok, c'est mignon, c'est rigolo, mais pfff, c'est aussi le syndrome Julien DORÉ. Après le panda, l'ours, et encore, ce n'est pas la belle demoiselle qui l'incarne puisqu'on la voit à part. Le prochain artiste pop français qui sort un clip déguisé en Totoro ou en Donald Duck, il va m'entendre !

Trêve de plaisanteries, la chanson n'est pas mal, efficace et bien taillée pour le genre choisi. Nina ATTAL va avoir du pain sur la planche pour garder son public avec des décisions pareilles, aussi brutales. Un nouveau viendra naturellement (du moins, on le lui souhaite) mais pour l'ancien, qui la suit depuis sept ans, ce sera plus difficile. Surtout, il faut attendre janvier prochain, voir ce que ça peut donner sur la longueur d'un album.

A lire aussi en POP par MARCO STIVELL :


POLARSUN
The Magic Of Crashing Lights (2006)
Plus abouti que le précédent




Clare MAGUIRE
Light After Dark (2011)
Pop-électro qui "s'écoute"


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



Non disponible


1. Don't You Stop Me



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod