Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 



LETTIE - Everyman (2008)
Par MARCO STIVELL le 12 Août 2017          Consultée 96 fois

Il est rare pour un artiste de publier deux albums coup sur coup à ses débuts. C'est pourtant ce que Sophia alias LETTIE choisit de faire avec Everyman, même s'il n'est pas publié en CD, contrairement à Age of Solo, mais au contraire, proposé en téléchargement.

Le choix est judicieux car en dehors des moyens financiers importants que cela demande à la musicienne, le meilleur de cette double sortie aurait été noyé et l'auditeur aurait pu hésiter davantage. Le meilleur, c'est Age of Solo, même si ce second effort a plus d'un atout pour lui et malgré son aspect bancal.

Everyman est l'album de LETTIE sur lequel son influence principale, David BOWIE, se ressent le mieux. Le traitement n'est pas aussi froid et déroutant que sur les albums de l'icône anglaise, aujourd'hui regrettée, mais l'expérimentation confère un certain piquant aux chansons de la douce demoiselle.

Dès le morceau-titre, elle joue sur les onomatopées, à la limite du bégaiement : "Who-who-who-who-are-are-are-you-ou-ou-ou...". Les effets de guitare et de claviers vintage créent par la suite, sur "Hang On" un magma sonore qui n'est pas déplaisant, et que certains curieux préfèreront sans doute aux élans folk les plus gentils de LETTIE.

Les deux aspects sont mélangés sur la partie la moins accessible, avec notamment un "Weird Old World" qui semble plus long qu'il ne l'est. Une forme de ballade étrange, allant crescendo mais dont le ton est trop solennel pour convaincre pleinement. Juste avant, "Believe In" joue le rôle du funambule entre un tempo cha-cha ensoleillé et des arrangements qui la font sonner glauque, boiteuse. "Nothing" revient dans une ambiance froide, avec carillon, conclure l'ensemble.

Les mélodies restent belles, tout à fait en accord avec le chant, plus souvent naturel que modifié, mais Everyman est un disque étrange, dès sa pochette en réalité. Il y a cependant une moitié de morceaux, en dehors de l'éponyme, qui nous charment sans maquillage ni emploi de fard excessif. Le single potentiel de l'opus se nomme "Shadow", avec là aussi un rythme latino léger, où les claviers analogiques sont mieux dosés.

La voix de LETTIE conduit brillamment ce morceau, avec la clarté et la douceur enfantine qu'on lui connait. Un refrain entêtant, tout simple et poppy, "nobody feeds my shadow", mais ça fonctionne. Elle trouve un écho dans "High" et ses choeurs lumineux, ballade lente à l'esprit californien, vraiment très bien fait.

On a ensuite un joli lot de chansons au piano. "Turnaround" et "Holes", où la chanteuse est mise en avant d'une toute autre manière et qui lui va à ravir. L'intimité avec l'auditeur, la profondeur de l'ambiance sur ces morceaux est fantastique, on apprécie même ce moment sur "Holes", à la fin du pont, une inspiration vocale seule qui marque une erreur – le chant ne devait reprendre qu'au tour suivant -, mais qui a été conservée. Intensité, quand tu nous tiens !

"Red" est encore un sommet pour une chanson aux paroles tragiques, la mort et le rouge sang plânent là où il aurait dû y avoir du ciel bleu. Toute cette partie, de "Red" à "Holes" incluse forme le principal attrait d'Everyman, avec les trois premières chansons. Même le court "Cheese", grâce à ses arpèges de guitare acoustique et son côté grisant. L'album le plus folk de LETTIE, deuxième collaboration avec David Baron, est hélas un peu alourdi par le côté underground, mais il garde bien ses joyaux.

A lire aussi en FOLK par MARCO STIVELL :


FAIRPORT CONVENTION
Full House (1970)
Dernier chef-d'oeuvre ?




MACHIN
Rales Folk (1979)
De joyeux rales


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Lettie (chant, guitares, effets, piano)
- David Baron (basse, batterie, claviers, effets)


1. Everyman
2. Shadow
3. Turnaround
4. Hang On
5. Red
6. High
7. Cheese
8. Holes
9. Believe In
10. Weird Old World
11. Nothing



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod