Recherche avancée       Liste groupes



      
NOISE ROCK / POST-PUNK  |  E.P

L' auteur
Acheter Cet E.P
 


1991 Stroboscopy
1992 Loom
 

- Membre : ZËro, Orchard

DEITY GUNS - Loom (1992)
Par JOVIAL le 27 Février 2018          Consultée 193 fois

C'est un groupe en pleine mutation que nous rencontrons sur Loom. Depuis l'autoroute de Stroboscopy, celui-ci a entrevu d'autres chemins. Le parcours se fait désormais sinueux. L'objectif se contourne. Plus question de déferlement furieux, le quatuor explore. Derrière le son, massif et impur, se cache maintenant une bête qui rôde, menaçante, toujours prompte à nous sauter à la gorge. Pourtant rarement exécutée, l'attaque angoisse. Le sous-entendu glace. Plus nettement que son prédécesseur, Loom voit ainsi naître les combinaisons définitives des DEITY GUNS, voire de BÄSTARD. Patiemment, les Lyonnais s'affranchissent du carcan du vieux punk. D'ailleurs, l'EP n'est pas produit par Les Thugs de Black & Noir, mais bien à domicile, dans les caves de R.I.K. Records (1).

Pour autant, la mutation n'exclut pas l'hésitation. Une fois, Stroboscopy réapparaît dans le rétroviseur. D'emblée, « The Opposition Act » repart au feu tête baissée. Pas le temps de virer de bord, on fait au plus simple. Plutôt satisfaisant, mais pas bien original non plus. Heureusement, DEITY GUNS a décidé de changer de peau. « Shaman » prend bientôt le relais. Très soignée, la composition révèle un nouvel univers. La violence se fait plus insidieuse, la folie guette. D'un rock écrasant, toujours à bout de souffle, le groupe en vient à quelque chose de tranchant. Le mur noir est emmaillé de pointes de verres. Première incursion inhabituelle, les froids violons de Megawatts et Cécile. Plus loin, « Blow Up » relance la cadence, la loco lancée à pleine vapeur pour mieux s'exploser sur la gare, dans un terrifiant festival d'éclairs et de tôles froissées. « She Loomed », très sombre, tergiverse cependant et ne convainc pas.

Le terme est certes facile, mais on aurait du mal à qualifier Loom autrement que comme un disque de transition. DEITY GUNS tente beaucoup de choses, sans réellement s'éloigner de Stroboscopy. Après le punk américain et SONIC YOUTH, le groupe lyonnais semble toutefois vouloir s'approprier d'autres influences. Post-punk, indus même apparaissent sur la toile. On pense à EINSTRÜZENDE NEUBATEN, THE FALL, PERE UBU, pourquoi pas PIL même CAN. Tout n'est pas encore en place, mais on gage que le grand soir sera réussi. DEITY GUNS apprend vite.

Note réelle : 3,5/5
À écouter : « Shaman »

(1) En réalité, Loom sera l'unique sortie de cet obscur label. On imagine donc plutôt une autoproduction de la part des DEITY GUNS.

A lire aussi en ROCK par JOVIAL :


DEITY GUNS
Stroboscopy (1991)
La réaction française




STORLOK
Stok Ha Stok (1979)
Premier groupe breton de rock


Marquez et partagez





 
   JOVIAL

 
  N/A



- Stéphane Lombard (basse/chant)
- Franck Laurino (batterie)
- Stéphane Roger (guitare)
- Eric Aldéa (guitare/chant)


1. The Opposition Act
2. Shaman
3. She Loomed
4. Blow Up



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod