Recherche avancée       Liste groupes



      
POST-ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Orchard, Deity Guns
 

 Myspace Du Groupe (329)

ZËRO - Ain't That Mayhem? (2018)
Par JOVIAL le 16 Juin 2018          Consultée 569 fois

Ain't That Mayhem? voudrait-il nous faire peur ? Un artwork sinistre, apocalyptique même, quelque part entre Enki Bilal, Grzegorz Rosiński et Tim Burton. Et surtout un titre, avec ce grand mot, mayhem. Quel que soit votre culture linguistique, musicale ou littéraire, voici bien un terme qui ne vous évoquera rien d'autre que noirceur, souffrance et désolation. Notez-en d'ailleurs ses traductions possibles : chaos, confusion, désordre et mutilation. Beau programme. Avec ZËRO néanmoins, on en était plutôt loin. Jusqu'à présent, tout du moins. So, 2018, ain't that mayhem?

Pas vraiment. L'idée de confusion fonctionne, à la rigueur. Confusion des styles, comme d'habitude. Post-rock, rock indépendant, electro-rock, noise-rock, krautrock moderne, vaine profusion d'étiquettes qui ne résument peut-être en rien l'art de notre trio lyonnais. Pour le reste, mayhem ne convient guère. Désordre et chaos, ZËRO les évite. La structure est tirée au cordeau. Le coloriage ne dépasse pas du cadre. L'idée est encarcanée sitôt projetée, le morceau s'achève comme il se doit, sans se laisser une seconde voire une troisième porte de sortie. L'expérimentation, ou plutôt son résultat, se voit corrigée, dégrossie, ciselée, cristallisée. En cela, le groupe se rend nettement plus accessible, là où – pour rester dans la famille – un disque de BÄSTARD aurait fait fuir une majorité d'auditeurs. Enfin, si mutilation il y a, elle doit aussi être synonyme de soudure experte. Rien ne gicle des éprouvettes, le rendu est parfaitement immaculé.

Ce cinquième album est globalement plus sombre que son prédécesseur, c'est vrai. On en reviendrait presque aux latitudes de Hungry Dogs et Places Where We Go In Dreams. Ain't That Mayhem? n'en possède cependant pas la cohérence sur la durée. Les bonnes surprises ne manquent pas, toutefois le disque reste rébarbatif dans sa mécanique. Les morceaux parient sur des structures très itératives, voulues hypnotiques mais qui s'essoufflent rapidement. Surtout dans la deuxième partie de l'album, d'ailleurs assez longue. Il faudrait ici, paraît-il, plusieurs écoutes pour apprécier pleinement l’œuvre.

En dépit de ses multiples paraphrases, ZËRO maîtrise son sujet. Peut-être même un peu trop. Nouveau problème. Cette maison hantée, branlante au bord du précipice, semble trop parfaite. Trop propre. Les poutres ont été sciées avec soin, la poussière livrée avec et les toiles d'araignée sont en coton. Doit-on chausser les patins ? Ain't That Mayhem? est très beau, fourmille d'idées mais l'ensemble manque souvent de relief et ne fait parfois ni chaud ni froid.

On ne ferait toutefois pas l'affront d'achever avec ce disque sans en mentionner les meilleurs moments. Citons donc pêle-mêle « Underwater Frequencies », réponse lumineuse au vieux « Lee is Free » de SONIC YOUTH ; l'excellente « We Blew It », glaciale comme un matin lorrain ; « Deranged », cauchemar vaporeux ; « Fake From a Start », qui renoue avec la nervosité de Hungry Dogs.

En définitif, Ain't That Mayhem? est assez similaire à San Francisco : un bon-album-sans-plus. Les reproches sont différents, le résultat est le même. Malgré d'évidentes qualités, on en ressort quand même un peu déçu. Un peu fatigué. On tourne un peu en rond. Et quoi, ZËRO ? On s'affaisse ? Lâchez les chiens ! Ceux-ci ont faim.

A lire aussi en POST-ROCK par JOVIAL :


ZËRO
Hungry Dogs (in The Backyard) (2011)
Les chiens sont lâchés !




BEAK>
>>> (2018)
>+>+>=>>>


Marquez et partagez





 
   JOVIAL

 
  N/A



- Frank Laurino (batterie)
- Eric Aldéa (guitare/chant)
- Ivan Chiossone (claviers/basse)
- Guests :
- Hasmik Fau (violoncelle)
- Simon Girard (trombone)
- Agathe Max (violon)


1. Adios Texas
2. The Kung Fu Song
3. Marathon Woman
4. Underwater Frequencies
5. Deranged
6. 8-bit Crash Can
7. Fake From The Start
8. We Blew It
9. Five Vs Six
10. Myself As A Fool
11. Recife, 1974
12. Alligator Wine
13. San Francisco Ii
14. Yawny's Holiday



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod