Recherche avancée       Liste groupes



      
CANTERBURY  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Henry Cow, Gong, Matching Mole
- Style + Membre : Hatfield And The North, Caravan, Khan, Egg, Gilgamesh

NATIONAL HEALTH - National Health (1978)
Par CALYX le 27 Juillet 2018          Consultée 373 fois

A l’origine de NATIONAL HEALTH, deux des groupes de l’école de Canterbury, HATFIELD AND THE NORTH et GILGAMESH. Cette formation est l’aboutissement d’un style musical créé au milieu des années 60, mais aussi celui d’un fantasme, celui de Dave Stewart, qui songe aux possibilités innombrables et aux richesses incommensurables d’une telle fusion.

NATIONAL HEALTH est composé à ses débuts de Dave Stewart et Alan Gowen aux claviers, Phil Miller et Phil Lee tous deux à la guitare, de Mont Campbell à la basse et de Amanda Parsons, ancienne Northette et de Bill Bruford à la batterie. Ce dernier est demandé par bon nombre de ses pairs, notamment par GENESIS pour assurer la batterie en concert, et se voit contraint de quitter l’ambitieux projet. Les enregistrements en sa présence feront l’objet d’un album, ‘’Missing Pieces’’, intégralement composé par Mont Campbell, où celui-ci cultive la complexité en incorporant ses penchants classiques et ses partitions très écrites. Ce dernier ayant quitté le groupe en 1976, cette pièce restera enfouie jusqu’en 1996. Un autre forfait intervient, celui de Phil Lee, qui a pour effet de débrider le jeu de Phil Miller. La venue de Pip Pyle en remplacement de Bruford intervient peu de temps avant l’enregistrement de leur premier album, bien que les autres membres souhaitaient s’éloigner de la formation d’HATFIELD AND THE NORTH. L’ancien bassiste de GILGAMESH, Neil Murray, vient quant à lui remplacer Mont Campbell.

Dans ce contexte, NATIONAL HEALTH enregistre son premier album éponyme en 1977. Une œuvre aboutie, se distinguant par des qualités mélodiques et instrumentales merveilleuses. L’orgue de Dave Stewart ouvre ce chef-d’œuvre par un rythme entêtant et semblant venu d’ailleurs. Une certaine mélancolie nous enlace, jusqu'à l’élévation de la rythmique d’un Pip Pyle toujours juste et d’une musicalité rare. Les interventions au Moog de Gowen prennent ici toute leur amplitude aux côtés de musiciens fabuleux. La voix en pâmoison d’Amanda Parsons vient embellir l’ensemble. Bien que techniquement présent, la basse semble néanmoins moins marquée, fait surprenant dans cette école de Canterbury.

Puis arrive ‘’Brujo’’, un monument du mouvement progressif. La première partie est enchanteresse, avec la flûte de Jimmy Hastings, d’une tristesse infinie. Une beauté unique qui synthétise toute la sensibilité d’un artiste, Alan Gowen, son compositeur. Toute l’ambition de cette formation se livre ici et la complémentarité entre les deux claviéristes atteint des sommets dans la seconde partie, l’inspiration étant totalement libérée. La complexité des ’’Borogoves’’ mêle différentes atmosphères sans pour autant mettre de côté la cohérence, nous faisant découvrir des horizons encore inexplorés. ‘’Elephants’’ reprend le thème de ‘’Tenemos Road’’ et le décline, avec un Phil Miller dans son style peu académique mais toujours aussi subtil. La fin éthérée, entre voix féminine et flûte sur fond de nappe de clavier, vient mettre un terme à la magie qui après plusieurs écoutes n’aura pas fini d’opérer.

Un album d’une richesse inouïe, à l’équilibre parfait entre ambition, technicité et écriture. Alan Gowen s’en va, ne se reconnaissant plus à travers la direction artistique choisie par le groupe, notamment le départ de Neil Murray parti rejoindre les Withesnake, et refonde GILGAMESH pour un second et dernier album. NATIONAL HEALTH recrute ainsi le bassiste d’Henry Cow, John Greaves, et sa venue crée ce qui selon moi sera la meilleure formation des points de vue technique et musical.

A lire aussi en ROCK PROGRESSIF par CALYX :


CARAVAN
If I Could Do It All Over Again, I'd Do It All Over You (1970)
La mélodie libérée.




NATIONAL HEALTH
Of Queues And Cures (1978)
Un rêve éveillé...


Marquez et partagez





 
   CALYX

 
  N/A



- Phil Miller (guitare)
- Dave Stewart (orgue,piano acoustique/électrique,clavinet)
- Pip Pyle (batterie, percussions)
- Neil Murray (basse)
- Alan Gowen (moog, piano acoustique/électrique)
- Jimmy Hastings (flute, clarinettes)
- Amanda Parsons (voix)
- John Mitchell (percussions)


1. Tenemos Roads
2. Brujo
3. Borogoves (excerpt From Part Two)
4. Borogoves (part One)
5. Elephants



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod