Recherche avancée       Liste groupes



      
JAZZ FUSION  |  LIVE

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Miles Davis , Santana
- Style + Membre : The Mahavishnu Orchestra

John MCLAUGHLIN - Live In San Francisco (2018)
Par BAYOU le 17 Septembre 2018          Consultée 577 fois

En début d’année 2017, John Mc Laughlin annonce qu’il effectuera une dernière tournée mondiale et qu’ensuite il ne donnera plus que des concerts isolés. De plus, il en profitera pour jouer les morceaux du Mahavishnu Orchestra. Cette tournée est passée par le New Morning un soir de mars et c’est avec une émotion intense que j’ai vécu le concert me ramenant aux grandes heures des seventies. Mac Laughlin est un immense guitariste, qui a joué avec tous les grands, au hasard, Hendrix, Miles, Santana, Beck, De Lucia, Di Meola, et avec ses différents groupes a traversé les années en proposant une musique sincère, virtuose mais bourrée de feeling.

Pour terminer en beauté, il effectue en fin d’année 2017, une tournée américaine de 25 concerts avec Jimmy Herring. Le show se déroule en trois parties, la première avec Jimmy et son groupe The Invisible Whip, la seconde avec John et the 4th Dimension, la troisième avec la réunion des musiciens des deux groupes.
C’est uniquement cette dernière partie qui est documentée dans un enregistrement au Warfield Theatre de San Francisco le 21/09/2017, le disque sortant un an après pile poil (dommage on aurait aimé entendre la totalité de la soirée).

Jimmy Herring présente un profil assez différent de John. Né en 1962 il a joué avec les Allman Brothers à plusieurs époques (1993,1998-2000) et participé à différents projets de jam-bands (Jazz is Dead, Phil Lesh & Friends, The Dead) avant de rejoindre en 2006, Widespread Panic, groupe avec lequel il tourne toujours actuellement.

Pour moi la grande période du Mahavishnu est celle de 1971-1974 avec ce line-up fabuleux : John McLaughlin, à la guitare, Billy Cobham à la batterie, Jerry Goodman, violon, Jan Hammer, claviers et Rick Laird basse. Cette fabuleuse équipe enregistre deux albums fabuleux, The Inner Mounting Flame et Birds of Fire sans omettre un troisième, The Lost Trident Sessions, resté dans les tiroirs suite au split du groupe mais exhumé en 1999. Certes, la période suivante, avec notamment Jean-Luc Ponty est très riche, mais elle n’égale pas la fantastique cohésion des instrumentistes de la première formation. Bien des années sont passées, et John a rencontré de nombreux musiciens, ceux de son dernier groupe prouvent qu’ils sont capables de rejouer la musique du Mahavishnu et pendant plus de 70 minutes, c’est un bonheur absolu.

Les morceaux joués concernent ces deux périodes (1971-1975) et c’est un régal. Certes, le violon magique de Goodman ou de Ponty ne sont plus là mais Jason Crosby continue avec ses arabesques électriques de strier les envolées de guitare et de claviers, et la magie intacte opère. Gary Husband est impérial aux claviers bien épaulé par Matt Slocum et son orgue Hammond, Etenne M’Pappe (pas le footballeur) est toujours un bassiste souple et véloce, les deux batteurs ont assimilé le jeu et surtout le feeling du fantastique Billy Cobham (Michael Walden n’était pas mal non plus) et John et Jimmy livrent une superbe prestation.

Je me souviens d’une jam à Montreux en 2011, avec John Mc Laughlin, Derek Trucks et d’autres. Incroyable comme John était simple modeste, ne cherchant pas à tirer la couverture à lui, laissant les autres musiciens s’exprimer, intervenant avec doigté. Idem ici. Ce grand Monsieur partage ses chorus avec Jimmy Herring (le gars n’est pas manchot et sa longue expérience des jam-band et des rencontres se ressentent) et nous propose un show très cohérent, puissant, exaltant, au feeling intense.Les hymnes du groupe sont décidément indémodables, ils traversent l’espace et le temps en conservant cette fraîcheur, cette beauté complètement intemporelle.

Dommage que ce dernier tour de piste ne soit pas venu en Europe, pour saluer une dernière fois, un grand Monsieur, un immense musicien, un homme simple et modeste : JOHN MC LAUGHLIN.

A lire aussi en JAZZ par BAYOU :


John MCLAUGHLIN
Live At Ronnie Scott's (2017)
La dernière tournée d'un génie




Chet BAKER
Complete Studio Sessions With Dick Twardzik (1956)
Le souffle magique de Chet...


Marquez et partagez







 
   BAYOU

 
  N/A



- John Mclaughlin (guitare)
- Jimmy Herring (guitare)
- Ranjit Barot (batterie, vocaux)
- Gary Husband: (piano électrique,synthétiseur)
- Etienne M'bapp (basse, vocaux)
- Jason Crosby (violon,vocaux)
- Kevin Scott (basse)
- Jeff Sipe (batterie,gong)
- Matt Slocum (hammond b3,clavinet)


1. Meeting Of The Spirits
2. Birds Of Fire
3. A Lotus On Irish Streams
4. The Dance Of Maya
5. Trilogy
6. Earth Ship
7. Eternity’s Breath Parts 1 & 2
8. Be Happy



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod