Recherche avancée       Liste groupes



      
POST-ROCK  |  E.P

L' auteur
Acheter Cet E.P
 



QUINTESSENCE - Demain, Après La Lune... (2018)
Par WATCHMAN le 6 Octobre 2018          Consultée 378 fois

À Forces Parallèles, on aime bien mettre en avant les jeunes et nouveaux talents. Surtout quand, comme QUINTESSENCE, ils choisissent d'exprimer, en premier lieu par le choix de leur patronyme, ce qu'il y a de meilleur, d'essentiel. Et pour les membres de notre rédaction, il s'agit sans hésitation aucune de la musique.

Malgré une moyenne d'âge inférieure à 25 ans, les membres de ce duo originaire de Lyon affichent déjà une certaine expérience respective. Dylan Aramini a notamment arpenté les routes de France au sein de Negative Ritual, ainsi qu'avec One Standing Hope, son combo de hardcore mélodique. Quant à Lucas Goudard, il a officié durant des années dans le groupe The Shepherds, accompagnant même Louis Delort, un finaliste de The Voice (et l'interprète de Ronan Mazurier dans la comédie musicale 1789 : Les Amants de la Bastille), sur sa tournée française et à l'occasion de quelques dates européennes.
Formé initialement à l'occasion d'un événement universitaire, les deux acolytes s'aperçoivent rapidement qu'ils tiennent là l'ébauche d'un projet qui ne demande qu'à grandir, nourri par les influences que lui injectent les deux musiciens. Et le résultat de cette rencontre a accouché d'un premier E.P. de post rock teinté d'éléments metal, entièrement instrumental.
"Demain", le titre d'ouverture, illustre d'ailleurs parfaitement cet alliage, en distillant une légèreté mélodique contrastant avec des cassures de rythmes héritées du style metalcore. Un peu comme si Lost In Kiev rencontrait Being As An Ocean. La batterie propose par instants de petits plans djent, dont la polyrythmie tout en mesure et en retenue s'insère efficacement dans la dynamique générale de la composition. On est directement dans le bain d'un post rock ambiancé qui trouve sa voie dans la recherche combinée du beau et du frisson.
"Celestial", malgré son titre à consonance aérienne, renvoie à une texture un peu plus organique, notamment du point de vue de la rythmique heavy qui me fait beaucoup penser aux excellents Russian Circles. À noter le superbe break qui propose une séquence atmosphérique que n'aurait pas reniée God Is An Astronaut.
C'est ensuite (et déjà) à "Liberation" qu'il revient de conclure ce premier essai. Introduction douce, montée progressive, cassure puis explosion mélodique. Pas de doute, du Alcest a dû être ajouté à la potion créatrice du morceau, à la structure légèrement plus alambiquée que les deux autres, mais sans aller jusqu'à parler de progressif. Remarquons tout de même une basse très en avant, au rendu sonore slappé vraiment agréable bien qu'inattendu dans ce type de musique, preuve que QUINTESSENCE sait surprendre son auditoire et se distinguer au sein d'une scène post rock féconde mais peinant parfois à se renouveler.

Atmosphérique, mélodique, à la technique juste et savamment dosée, malgré des influences encore un peu trop palpables, le post rock de QUINTESSENCE est une jolie surprise qui propulse le groupe parmi les espoirs hexagonaux du style, et constitue une excellente mise en bouche avant de voir ce que le duo de la capitale des Gaules pourra nous proposer par la suite. Je mets un encourageant 3 sur 5 car au vu du potentiel affiché par les deux lascars, j'attends un peu plus pour leur prochaine offrande. Mais en attendant, on a avec ce "Demain, après la Lune" déjà largement de quoi se sustenter.

Morceau favori : Liberation.

A lire aussi en POST-ROCK par WATCHMAN :


FÉROCES
Joséphine (2018)
Ange gardien du rock ?




FÉROCES
Victor (2017)
Quand la musique fait son cinéma.


Marquez et partagez





 
   WATCHMAN

 
  N/A



- Dylan Aramini (guitares, basse, samples)
- Lucas Goudard (batterie)


1. Demain
2. Celestial
3. Liberation



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod