Recherche avancée       Liste groupes



      
SKA  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

2002 ¡¡que Corra La Voz!!
2008 Lágrimas Y Gozos
2013 99%
2018 Game Over
 

- Style : Leningrad

SKA-P - Game Over (2018)
Par NESTOR le 12 Novembre 2018          Consultée 656 fois

Cinq années que les SKA P n’étaient pas venus nous proposer un nouveau disque. Depuis 2016, et l’annonce des problèmes d’acouphènes de Pulpul (chant), le groupe s’est fait, au surplus, très discret. Au point que la communication faite, fin 2017, au sujet d’un album à venir, nous avait laissé circonspect. Et pourtant, revoilà bien les leaders de la scène Ska moderne. Ce sont en effet les espagnols, auteurs de huit albums studio depuis 1994, qui ont grandement contribués à populariser ce genre en lui insufflant un caractère festif et une dose de militantisme.

Ce Game Over, ne faillit pas à la tradition en s’inscrivant dans la ligne droite de ses prédécesseurs. Que ce soit en termes de style ou bien de qualité. Sur ce dernier point, il semble même que les espagnols aient accouché d’un de leurs meilleurs albums à ce jour. Sur Game Over, les titres entrainants et efficaces s’enchainent en effet sans guère de temps morts. Depuis le syncopé et dynamique "A Chiton" qui ouvre le bal, jusqu’au plus surprenant "Jaque Al Rey" qui le clôture, les raisons de se réjouir sont de fait très nombreuses. Les cuivres sont bien présents, les chœurs puissants et fédérateurs, le chant (mixé très en avant) est à la fois clair et vigoureux, les rythmiques bien marqués, et les slogans assénés avec force et conviction.

Il en résulte un Ska très énergique et rapide qui n’a aucun mal à nous conquérir tout au long de ces 12 titres. On peut ainsi citer "Eurotrama" et ses chœurs évoquant des Chipmunk sous acides, ou bien le plus chaloupé "No Lo Volveré a Hacer Más", à l’ambiance quelque peu « banquet ». Mais comment passer sous silence les excellents "The Lobby Man" et "La Fabrica", probablement les deux moment phares de ce Game Over. Le premier, hyper entrainant et efficace (deux qualificatifs qui reviennent en boucle lorsqu’il s’agit de décrire les morceaux de cet album), alors que le second est un mid-tempo agrémenté d’un petit gimmick sonore peu habituel pour le groupe.

Et le plaisir ne s’arrête pas là, car il en va de même de "Colores", un hymne à l’amour sous toutes ses formes qui pourfend les préjugés homophobes, ou bien du plus pesant "Brave Girls" qui traite des inégalités pouvant exister entre les femmes et les hommes. Car, au-delà de leur efficacité musicale indéniable, les morceaux de SKA P possèdent également une forte dimension militante et sociale. Ils abordent des sujets aussi divers que la lutte des classes, la délinquance en cols blancs, la liberté sexuelle, les replis identitaires… Chaque titre étant l’occasion pour le groupe de mener un nouveau combat.

Et c’est en vain que je me suis vu chercher, au sein de ce disque, un éventuel titre dispensable, ou pour le moins redondant, alors que le style pratiqué s'y prêterait pourtant un peu. Game Over est donc un album hautement recommandable, et il sera plus qu’intéressant de voir SKA P défendre sur scènes tous ces nouveaux petits bijoux qui ont tout pour devenir de futurs classiques.

A lire aussi en SKA :


OINGO BOINGO
Boingo Alive (1988)
Un bilan extatique.




MADNESS
The Liberty Of Norton Folgate (2009)
They are london !


Marquez et partagez







 
   NESTOR

 
  N/A



- Pulpul (guitare, chant)
- Kogote (clavier)
- Julio (basse)
- Joxemi (guitare)
- Luismi (batterie)


1. A Chitón
2. Eurotrama
3. No Lo Volveré A Hacer Más
4. The Lobby Man
5. Colores
6. La Fábrica
7. Patriotadas
8. Cruz, Oro Y Sandra
9. Adoctrinad@s
10. El Bufón
11. Brave Girls
12. Jaque Al Rey



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod