Recherche avancée       Liste groupes



      
SKA  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

1998 Eurosis
2000 Planeta Eskoria
2002 ¡¡que Corra La Voz!!
2008 Lágrimas Y Gozos
2013 99%
2018 Game Over
 

- Style : Leningrad

SKA-P - El Vals Del Obrero (1997)
Par NESTOR le 15 Octobre 2021          Consultée 179 fois

Le groupe SKA P est formé par des amis originaires du quartier de Vallecas, à Madrid, qui partagent la même sensibilité politique et sociale. Deux ans après un premier disque autofinancé et autoproduit 0,7 (qui tient son nom du fait que le groupe reversait 0,7 % des bénéfices faits sur cet album à des actions en faveur du tiers-monde) le groupe sort son premier album sur un label important, BMG. Le succès est immédiat. Il faut dire que le groupe possède deux atouts importants. Tout d’abord une présence scénique assez incroyable qui fait de chacun de leurs concerts un évènement. Mais également des compositions d’une efficacité imparable, portées par une rythmique endiablée et des refrains fédérateurs scandés avec convictions.

SKA-P pratique une musique qui mélange habilement des ambiances Ska et festive avec une énergie qui puise dans le Punk. Cela est bien illustré par le premier morceau "El gato Lopez" qui évoque leur mascotte, un chat qui n’est pas sans rappeler le Wild Cat de Ralph Chaplin qui est utilisé par certains mouvements anarchistes, dont la CNT, comme un emblème. Le rythme est ultra rapide, l’ambiance festive, le refrain, simple au possible, est scandé avec force, des cuivres viennent renforcer la puissance de l’ensemble. Le tout pour un résultat auquel il est bien difficile de résister.

Et le constat est identique avec "Napa Es", qui après une introduction paisible, reprend le même schéma. Cette fois-ci, se sont les travers que le groupe voit dans la société espagnole qui sont à l’honneur. "El vals del obrero", un des classiques du groupe, évoque, lui, la dureté de la vie des ouvriers, un des thèmes générateur du groupe. Comme c’est le cas avec "Romero el Madero", sur certains passages le groupe intègre des mélodies qui évoquent des chants ou musiques traditionnels., ce qui ne fait que renforcer l’assimilation rapide du morceau. "Revistas del Corazón" voit SKA P adjoindre une pincée de Blues Soul, avec une intro qui évoque vaguement l’esprit de la BO des Blues Brothers. Cela ne fait qu’accentuer la fraicheur et la diversité d’un album qui n’en manque déjà pas.

L’autre grand classique de ce disque est "Cannabis". Un hymne militant pour la légalisation du chanvre indien qui est devenu incontournable lors des concerts du groupe. Cela est d’ailleurs assez surprenant car, à l’exception de son refrain simpliste au possible, ce titre ne possède pas la puissance et l’impact d’un "El gato Lopez", d’un "El vals del obrero", ou bien de "Sexo y religion". Ce dernier titre est un autre exemple du savoir faire de SKA P. Tout ce qui fait le charme du groupe est ici présent : une mélodie entrainante, un rythme appuyé et festif, un refrain fédérateur, un discours progressiste mais qui ne s’encombre pas de trop de détails, des parties de clavier très bien intégrées… Le résultat est imparable.

On retrouve un peu de la recette des BERURIER NOIR, à savoir des titres enjoués portés par des refrains simples, des chœurs fédérateurs, une ambiance festive et œcuméniste, et un engagement politique affirmé. Ce, même si les SKA P proposent une musique légèrement plus complexe et festive. On ne peut pas faire l’impasse sur le fait que, comme pour les BERUS, l’engagement politique très affirmé du groupe peut constituer un blocage pour certains. Et ce, même si le chant en espagnol atténue l’onde de choc de leur parole pour les non-locuteurs espagnols. Mais bon, écouter SKA P si on ne partage pas un peu leurs idées est une idée assez cocasse qui confine à la bi polarité ou au sado masochisme.

Quoiqu’il en soit, au regard des formidables qualités de ce El vals del obrero, il n’est pas surprenant que ce deuxième album ait rencontré un succès massif aussi bien en Espagne qu’à l’international. Et qu’il puisse être considéré comme un énorme tremplin pour le groupe.

A lire aussi en SKA :


SKA-P
Game Over (2018)
Entrainant et efficace : un retour en force !




MADNESS
The Rise And Fall (1982)
Ode à l'enfance londonienne


Marquez et partagez





 
   NESTOR

 
  N/A



- Pulpul (chant, guitare)
- Pipi (chœurs)
- Julio César Sánchez (basse, chœurs)
- F.j. Navio (batterie, chœurs)
- Alberto J. Amado (claviers, chœurs)
- Josemi Redin (guitare, chœurs)


1. El Gato Lopez
2. Napa Es
3. El Vals Del Obrero
4. Revistas Del Corazon
5. Romero El Madero
6. Sectas
7. No Te Pares
8. Cannabis
9. Insecto Urbano
10. Animales De Laboratorio
11. La Sesera No Va
12. Sexo Y Religion



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod