Recherche avancée       Liste groupes



      
KRAUTROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Manuel GÖttsching
- Membre : Arbeit Schickert Schneider

Günter SCHICKERT - Labyrinth (2018)
Par WALTERSMOKE le 16 Décembre 2018          Consultée 129 fois

Un coup d'oeil sur la page Discogs de Günter SCHICKERT permet de mettre en exergue une ou deux choses intéressantes. D'une part, le guitariste allemand n'a presque sorti que des compilations de morceaux enregistrés sur une longue période. D'autre part, les sorties éponymes ont tendance à se multiplier, tant et si bien que SCHICKERT a sorti autant d'albums ces 6 dernières années qu'entre le début de sa carrière solo, soit 1974, et 2012. Sans doute une conséquence de la redécouverte de ce génie de la musique expérimentale d'outre-Rhin ? Possible. En tout cas, cela permet d'avoir à disposition des albums on ne peut plus intéressants, et Labyrinth est le dernier sorti à ce jour.

Deux ans après la collaboration avec Jochen Arbeit et Schneider TM, SCHICKERT revient donc, cette fois seul, pour un nouvel album studio. Enfin, « album studio »... c'est vite dit. Sur la tracklist composée de 8 morceaux, 5 d'entre eux (les deux "Morning", "Ninja Schwert", "Sieben" et "HaHeHiHo") sont issus d'une obscure cassette sortie à 100 exemplaires en 2012, elle-même compilation de morceaux enregistrés en 1996. Quant au reste de l'album, il date de 2007, à l'exception notable de Tsunami, qui est bien le jeunot de la bande car enregistré en 2017. Et franchement, à moins d'avoir l'oreille la plus pointue du monde, on pourrait quand même croire que Labyrinth est un album totalement récent, contemporain, tant SCHICKERT maitrise l'art de la musique intemporelle. Cela n'en fait pas pour autant de la bonne musique.

Fort heureusement, SCHICKERT a plus d'un tour dans son sac et surtout, surtout, du talent à revendre. Ses compositions sur Labyrinth ne se contentent pas d'arborer la patte typique du musicien, elles arrivent également à attirer l'attention et à bien sonner. Bon, après, il y a un peu de facilités, comme l'usage de percussions indiennes sur "Morning", propices à l'évasion mais qui ne m'impressionnent guère. Et la « ballade » "Checking" finit par taper sur le système, non pas à cause de la musique assez country, mais bel et bien à cause du chant irritant, surtout sur les couplets. Mais c'est comme une croisière dans le Pacifique : passés ces ouragans de médiocrité, le reste du voyage se déroule bien. Il reste certes des morceaux contestables, comme l'interlude "Palaver" ou bien "Oase" qui flirte avec les field recordings, mais c'est déjà légèrement plus acceptable.

Ce qui fait cependant le sel de Labyrinth, ce sont des morceaux comme le bluesy "HaHeHiHo", où cette fois le chant de SCHICKERT accompagne de manière bien plus acceptable la musique, tandis qu'une transe hypnotique s'empare de l'auditeur avec "Sieben", à la séquence principale fort prononcée. Mais le véritable pivot de l'album reste de loin "Tsunami", qui est véritablement du Günter SCHICKERT dans le texte. Pour qui était nostalgique de l'époque Samtvogel (1974), voilà de quoi le contenter dans toutes les largeurs. Et en plus, il profite du son moderne de notre époque ! Ceci étant, on aurait préféré voir le musicien partir dans un bon gros pavé krautrock, même si ce qu'il fait ici est quand même fort bon. En un mot, Tsunami aurait dû être plus long.

Finalement, le problème de Labyrinth, c'est qu'il est trop court, en plus d'avoir son lot de morceaux plus faibles que la moyenne. Pour le coup, 35 minutes, au vu du krautrock joué ici, c'est encore trop étriqué. Or, on sait que SCHICKERT est un musicien talentueux, dont les capacités à faire de grands oeuvres sont avérées. Et comme le bonhomme semble être actif, il est donc raisonnable d'espérer un meilleur futur opus, à la hauteur de son art.

A lire aussi en ROCK PROGRESSIF par WALTERSMOKE :


The TANGENT
Le Sacre Du Travail (2013)
Pas mal !




KRAAN
Wintrup (1973)
Une suite des événements appréciable.


Marquez et partagez





 
   WALTERSMOKE

 
  N/A



- Günter Schickert (presque tout)
- Kalam Alam Babu (tabla sur 1)


1. Morning
2. Sieben
3. Ninja Schwert
4. Hahehiho
5. Tsunami
6. Oase
7. Checking
8. Palaver
9. Morning (slide)



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod