Recherche avancée       Liste groupes



      
KRAUTROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


OUT OF FOCUS - Out Of Focus (1971)
Par WALTERSMOKE le 8 Janvier 2016          Consultée 1008 fois

Avec son premier album, à défaut d'avoir marqué les esprits, les Allemands de Out of Focus ont su proposer un album original, mêlant krautrock et influences jazz avec talent. Un an après, le groupe rempile et propose un successeur éponyme, que l'on espère forcément meilleur que l'opus de 1970. Après tout, un jeune groupe est en général créatif et déborde suffisamment de talent pour ne pas durer juste le temps d'un premier disque, n'est-ce pas ?

Il n'y aura pas d'exception : Out of Focus (l'album) est une réussite. Il est clairement supérieur à son prédécesseur, et confirme que le groupe a du talent à revendre. C'est d'autant plus fort que le style choisi est toujours le même. Enfin, toujours le même... pas tout à fait, en vérité. En effet, Out of Focus prend le parti d'accentuer son côté jazz, et de se faire plus plaisir sur la longueur. Cette évolution trouvera par ailleurs son aboutissement dans l'album suivant, Four Letter Monday Afternoon (1972).

Mais nous n'en sommes pas encore là. Out of Focus arbore ici un visage encore bien hybride, faisant tout aussi bien la part belle au kraut qu'au jazz. Ainsi, l'album s'ouvre sur "What Can a Poor Boy Do (but to be a Streetfighting Man)", assez nerveux, qui finit cependant par partir dans un jam plutôt captivant et pas trop long. Un bon début donc, qui donne de plus le la pour tout le reste de l'album, puisqu'on y retrouve des morceaux clairement pop ("It's Your Life", "Fly Bird Fly") et de longs passages improvisés ou du moins très libres dans leurs structures ("Whispering", "Television Program"). Mais surtout, la qualité est au rendez-vous. Pour preuve, on pourrait considérer par exemple les mélodies faciles à mémoriser et surtout intéressantes telles que celle jouées à la flûte sur "Fly Bird Fly" et "Television Program", ou le refrain de "It's Your Life". Out of Focus ne marque pas des points que sur cet aspect cependant, puisque les deux pavés fermant chacun les faces du disque montrent un quintette à l'aise, capable de faire long ET trippant, là où tant de mauvais groupes se contentent de faire long et de sortir l'argument du « mais avec un joint ça passe, hein ». En parlant de ganja, "Blue Sunday Morning" est le passage le plus psychédélique de l'album, avec une flûte printanière et des paroles allumées qui donnent l'impression d'être assis en tailleur devant un feu et avec un bon joint à la main (gros clichés, bonjour !). Après un "Whispering" bien chargé (et un peu difficile à digérer), c'est de plus le morceau idéal pour varier les plaisirs.

Avec son deuxième album, Out of Focus impose un album plus réussi, plus intéressant et captivant tout en jouant presque exactement sur les mêmes cordes. Voilà une formation qu'on aurait aimé voir progresser encore plus et même connaître un peu les feux de la rampe. Las, Out of Focus restera un second couteau, qui de plus passera presque complètement du côté jazz-rock de la force dès son troisième et dernier album.

A lire aussi en ROCK PROGRESSIF par WALTERSMOKE :


CAN
The Lost Tapes (2012)
Les dernières archives de Can (?)




EMBRYO
Embryo's Rache (1971)
L'embryon se développe


Marquez et partagez





 
   WALTERSMOKE

 
  N/A



- Remigius Drechsler (guitare, vents)
- Hennes Hering (claviers)
- Moran Neumüller (chant, saxophones)
- Klaus Spöri (batterie)
- Stefan Wisheu (basse)


1. What Can A Poor Boy Do (but To Be A Streetfighting
2. It's Your Life
3. Whispering
4. Blue Sunday Morning
5. Fly Bird Fly
6. Televison Program



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod