Recherche avancée       Liste groupes



      
POP FRANGLO-SAXONNE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


ARCHIMEDE - Archimede (2009)
Par OCTAVIE le 20 Juin 2019          Consultée 524 fois

ARCHIMEDE. Cela vous évoque sans doute l'homme grec à la grosse barbe blanche et aux cheveux bouclés, grand physicien et mathématicien ayant vécu plus de 200 ans avant Jésus Christ. Si vous ne le savez pas encore,
Archimède, de nos jours, c'est aussi un groupe de musique fondé par Frédéric et Nicolas Boisnard, deux frangins originaires de la ville de Laval, en Mayenne. J'ai eu la chance de les rencontrer le 21 Décembre 2018 pour une petite interview. Ce que je peux vous dire c'est que ça a vraiment été un chouette moment, très relax, en toute simplicité et ponctué d'humour. À l'heure où j'écris ces lignes, ARCHIMEDE compte pas moins de quatre albums dans sa discographie, et un cinquième est en préparation. Mais commençons par le commencement, voulez-vous.

Frédéric et Nicolas Boisnard naissent avec la musique, grâce à un papa qui en écoute beaucoup et une maman qui joue de l'harmonium dans une église. C'est vers l'âge de 12/13 ans que Frédéric se met à la guitare et c'est tout naturellement que Nicolas vient se greffer à son frère en posant sa voix, notamment dans les fameux repas de famille ; "notre premier public, lors du traditionnel poulet du dimanche midi".

De Laval, Fred et Nico vont plusieurs fois par mois à Paris pour jouer et "séduire" le public entre 2007 et 2008. Et il se trouve que du poulet du dimanche midi, on passe à une signature chez SONY et à un premier album qui porte le nom fier et sobre du groupe : ARCHIMEDE. Il pointe le bout de son nez en 2009 et est accueilli à bras ouverts par le public, ce qui permet à Fred, jusqu'alors conseiller banquier, et Nicolas, "journaliste dans un hebdo" de se lancer corps et âme dans leur projet, épaulé par Philippe Paradis, leur réalisateur. Nicolas me décrit ce premier opus comme "l'album de l'immaturité". Il n'empêche que pour un premier, il est divinement bien ficelé. "Ça c'est parce qu'il y a 4/5 ans de chansons dessus, on avait 30 titres et on a gardé la crème de la crème" m'explique à l'unisson les deux frères.

Il est vrai que ce premier album plante le décor vintage qui illustre bien l'identité du groupe encore aujourd'hui. Leur musique, ils la définissent comme une pop franglo-saxonne : un pied outre-Manche parce qu'on adore le rock et la britpop anglaise, et l'autre en France parce qu'on est très attachés à notre langue maternelle. Le cul entre deux chaises quoi ! D'ailleurs, quoi de plus vintage que leur tout premier single "Vilaine Canaille" ? Accompagné d'un clip tout à fait original et à l'image un peu désinvolte des deux frangins, il leur ouvre les portes des Victoires de la Musique et une plus large visibilité auprès du grand public.

Ce que l'on retrouve surtout dans les textes d'ARCHIMEDE, c'est l'humour. Et pas des moindres ! Un humour railleur, parfois même grinçant et toujours un franc parlé bien assumé. Un peu d'auto-dérision tant qu'à faire et parfois, une note de sérieux qui nous ramène aux émotions brutes de la vie. Prenez par exemple la première chanson de l'album : "Eva et les autres". Un son rock ancien grâce à une écriture musicale assurée par Frédéric, la voix nonchalante de Nicolas qui rappelle parfois celle de Jacques DUTRONC, des tournures de phrase divinement bien exécutées et cette capacité que Nicolas a d'oser les mots sans complexe dans ses textes. Archimède est lancé !

"L'été revient" est une ôde au bonheur ! Je ne peux personnellement pas m'en lasser, c'est une de mes préférées. C'est d'ailleurs le deuxième single du groupe. Cette chanson rappelle un goût de soleil et de liberté, légèrement teinté d'une petite arrogance terriblement agréable. Il suffit que le soleil pointe le bout de son nez après un hiver trop long pour que la mélodie revienne en tête. L'harmonica de Nicolas fait irruption pour accompagner la guitare de Frédéric et pour prendre une place définitive dans l'univers Archimède.

Et quand ils parlent d'amour, c'est toujours de façon très originale. Écoutez plutôt "L'amour PMU". Vous en connaissez beaucoup des mecs qui disent à leur chérie qu'elle est vraiment loin d'être la moins chiante ? Les frangins Boisnard, eux, le font. Ils n'hésitent pas non plus à écrire une chanson telle que "Passe par Paris" pour expliquer à leur moitié à quel point le boulot qu'elle a choisi est compliqué à gérer pour eux. On ne va pas se mentir, s'il est un talent que possède Nicolas, c'est celui d'écrire une chanson avec des anecdotes anodines, des sujets de tous les jours qui nous rapprochent un peu plus de la réalité au fil de l'album.
Je pense là encore à une autre chanson, "Fear Facteur", qui ne parle pas d'amour mais bien de l'impact que peut avoir le courrier dans une journée normale de la vie de Monsieur et Madame tout le monde. Et c'est aussi drôle que c'est vrai !

Bon, il arrive aussi au groupe d'être un peu moins gai. Je pense ici à la chanson "A l'ombre" qui est incroyablement bien écrite et en adéquation totale avec sa musique. On s'imagine le pas traînant, à divaguer dans une maison trop vide de l'absence de quelqu'un qu'on aimait tant ... Et croyez-moi, les larmes me sont venues aux yeux si souvent en l'écoutant. Archimède c'est aussi l'âme écorchée de certaines déchirures d'enfance, et lorsqu'ils décident de nous en parler, c'est en plein cœur que ça frappe.

Mais il y a aussi quelque chose de récurrent dans l'écriture de Nicolas : la tristesse pleine d'espoir. On en retrouve d'autres dans les prochains albums, mais ici c'est "Au Diable Vauvert", merveilleuse chanson que je porte fort dans mon cœur, encore un single, le quatrième pour être exacte et le premier de l'année 2010. Cette chanson donne la force et le courage de se battre lorsqu'on se sent abattu. Une musique toujours rock, des rimes qui défilent à vous en donner le tournis, de magnifiques violons aussi (mon petit coup de cœur) souvent présents dans les chansons d'Archimède.

Et c'est la si jolie "Dussé-je" qui termine l'album sur une note de légèreté et de douceur. La toute première que j'ai entendu du groupe, elle a forcément un goût de nostalgie quand je repense à la lycéenne que j'étais à l'époque. Je ne peux vous en dire davantage, il faut laisser encore un peu de surprise mais il m'est bien difficile d'être critique, surtout sur ce premier album, où je trouve quelque chose de frais et de rénovateur pour la chanson française. La question est de savoir si les frères Boisnard sauront conserver cette fougue par la suite.

Mais pour l'heure (H), on ne peut plus que leur souhaiter que même les nonnes assaillent la scène !

A lire aussi en VARIETE FRANCAISE :


Jacques DUTRONC
Madame L'existence (2003)
Pop-variété française.




Françoise HARDY
L'amour Fou (2012)
Triste, beau et génial


Marquez et partagez





 
   OCTAVIE

 
  N/A



- Nicolas Boisnard (chant, chœurs, harmonica)
- Frédéric Boisnard (guitares, chœurs)
- David Tessier (batteries)


1. Eva Et Les Autres
2. L'été Revient
3. Vilaine Canaille
4. Au Diable Vauvert
5. Fear Facteur
6. A L'ombre
7. A L'heure H
8. Passe Par Paris
9. L'amour Pmu
10. Décalage Horaire
11. Dussé-je



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod