Recherche avancée       Liste groupes



      
FUSION, POP JAZZ  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Jan Garbarek , Peter Gabriel , Nils Petter Molvaer , Sting, Stephan Eicher , Tomasz Stanko

Manu KATCHé - The Scope (2019)
Par BAKER le 26 Septembre 2019          Consultée 545 fois

Qu'il est bon d'inspirer une grande goulée d'air frais ! Manu KATCHE n'a plus rien à prouver depuis de nombreuses années en tant que batteur de session (il est vrai qu'il a eu son heure de gloire voilà maintenant bien longtemps. Il est aussi vrai que les albums de grands artistes pop requérant des vrais musiciens, ça commence à dater). Comme artiste solo, il a eu aussi une carrière tout à fait honorable (on n'atterrit pas sur ECM par hasard). Pour The Scope, il tente le compromis à la Steven WILSON de To The Bone : de la musique très accessible, pop dans ses mélodies, mais sans renier un bon goût certain dans la production.

The Scope porte bien son nom car entre rap, jazz fusion mélodique, soul, drum'n'bass et ballades, Manu fait le grand écart. Rien de prétentieux, juste une volonté de varier les ambiances, comme au bon vieux temps. Les parties chantées sont jolies tout plein, les solos de guitare ("Keep Connexion", la très belle ballade finale "Goodbye for Now") ou de piano (la splendide "Overlook") rappellent le meilleur du fusion français des années 80 associé au funk des LEVEL 42 et autres IMAGINATION : tout dans le coquin précis.

Parfois ça se fait un peu plus jazz, comme pour "Glow" aux strings si sympathiques et qui va lorgner vers Billy COBHAM ou Lonnie Liston SMITH ; parfois c'est plus vers la soul que ça tend, parfois vers la pop la plus classique voire new-wave ("Don't U Worry" a de faux airs DEPECHE MODE). Toujours avec comme point d'ancrage un son très organique, où la batterie de KATCHE se montre bonne mais jamais, pas une seconde, le centre de l'attention. Ce son chaleureux et ouvert se retrouve même sur du rap (l'amer et réussi "Paris Me Manque", décidément après Eddy MITCHELL les artistes n'aiment plus ce havre de paix), sur l'electro-funk de "Please Do" (cette guitare !), jusque sur la bonus track (clairement à part) anecdotique mais pas mal faite du tout intitulée "Tricky 98 - Le match de légende" (ah oui, je vois de quoi il parle : Suède-Espagne, 25 à 23). Même quand c'est moyen, c'est moyen plaisant, c'est moyen efficace, c'est moyen respectueux.

Court mais très varié, écoutable tant en fond sonore en voiture qu'au casque avec la biographie de Buddy Rich sur les genoux, The Scope ne révolutionnera rien mais ce n'est pas son but. Le fait de toucher à tout pourra énerver certains, mais il n'y a aucune prétention là-dedans : le riff infectieux de "Keep Connexion", les guitares cajôlantes de "Overlook" et les choeurs de Faada FREDDY ont tous un but commun : enlacer l'auditeur dans un cocon musical dont on ressort tout guilleret. On en a besoin, d'albums comme ça. Ce n'est pas parfait, Manu se fourvoie de temps à autre, mais une telle générosité musicale mérite toute attention.

A lire aussi en JAZZ par BAKER :


Al JARREAU
Breakin' Away (1981)
Un disque magique.




Al JARREAU
Accentuate The Positive (2004)
Et on muscle son jeu !


Marquez et partagez





 
   BAKER

 
  N/A



- Manu Katché (chant, batterie)
- Faada Freddy (chant)
- Jazzy Bazz (chant)
- Jonatha Brooke (chant)
- Kayla Galland (chant)
- Jim Henderson (claviers, prog)
- Jim Grandcamp (guitare)
- Patrick Manouguian (guitare)
- Jérôme Regard (basse)
- Kandia Kouyaté (kora)
- Frédéric Kret (violoncelle)
- Michael Nguyen (violon)
- Hughes Borsarello (violon)
- Alexandre Tassel (flugelhorn)


1. Keep Connexion
2. Glow
3. Vice
4. Overlooking
5. Please Do
6. Paris Me Manque
7. Let Love Rule
8. Don't U Worry
9. Goodbye For Now
10. Tricky 98 - Le Match De Légende (bonus Track)



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod