Recherche avancée       Liste groupes



      
TOUCHING POP  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


LITTLE NEMO - Sounds In The Attic (1989)
Par RICHARD le 16 Décembre 2019          Consultée 463 fois

Soyons directs ! Moi le Caennais, je ne vais pas vous faire une réponse typique de Normand. On ne va pas tourner autour du pot de crème d'Isigny pendant des heures. Sounds In The Attic est-il un album du genre qui mérite qu'on s'y attarde ? La réponse est clairement oui et plutôt deux fois qu'une. C'est un classique de chez classique de la new wave hexagonale. Il représente également en restreignant un peu plus la sphère musicale à laquelle il appartient ce que la Touching Pop a sans doute fait de plus abouti. LITTLE NEMO propose en effet ici un savant mélange de rock, de pop froide anglaise et de chanson française. En secouant énergiquement tout ceci, vous obtenez dix titres digestes qui ont relativement plutôt bien vieilli. En 1989, date de sortie de cet album, la Touching Pop a le vent en poupe et a même les honneurs de la presse musicale d'outre-Manche. Comme quoi tout arrive et il ne faut désespérer de rien. Le fait de chanter majoritairement dans la langue de Robert SMITH (encore lui) n'est sans doute pas étranger à la chose. A l'époque des notes soutenues des PIXIES et autres STONE ROSES qui inondaient les ondes, ces douces plages sonores avaient certainement de quoi retenir aussi l'attention des amoureux des mélodies mélancoliques.

LITTLE NEMO reprend avec cette galette les choses plus ou moins où il les avait laissées avec son premier effort Past and Future sorti deux ans auparavant. A Olivier Champeau et Vincent Le Gallo les membres fondateurs du projet est venu s'adjoindre le bassiste Nicolas Dufaure. L'album est quant à lui enregistré à Bruxelles sous la houlette de Luc TYTGAT reconnu pour son travail dans les sphères sombres avec les Belges de THE NEON JUDGEMENT et SIGLO XX. C'est fort de tout ces atouts que le groupe confiant en son avenir se présente à l'auditeur avec tout ce nouveau matériel.Nouveau, enfin pas tout à fait. En effet, sur les deux seuls titres chantés dans la langue de BAUDELAIRE, "A Une Passante" poème de ce dernier était déjà présent sur Past and Future. Pourquoi ? Mystère total. Il faudra dès lors mieux s'attarder sur le superbe "Marine" où Le Gallo avec une voix totalement semblable à celle de DAHO égrène sur une valse synthétiquement aérienne des mots bien romantiques (cœur sur toi aussi).

Ce qui saute en fait aux yeux ou plutôt aux oreilles à l'écoute de Sounds In The Attic et c'est à l'évidence tout son charme, c'est que ces quarante minutes sont à la croisée naturelle de deux mondes. L'un plutôt calme qui développe des instants de douce introspection et l'autre beaucoup plus rêche et dynamique qui rappelle que la Touching Pop aimait aussi les guitares façon CURE et CHAMELEONS. Cette alternance passe crème. Le trio que ce soit avec un simple piano (l'émouvant "Johnny Got His Gun") ou à travers une atmosphère franchement typée new wave pour grands sensibles (l'envolée finale serre-cœur de "Fickleness") est définitivement à l'aise. Le son dans cette délicate intimité est paradoxalement ample. Lorsque LITTLE NEMO abandonne ces moments feutrés, il n'a vraiment rien à envier à ses modèles anglais. La combinaison entre les claviers aux notes vaporeuses et les guitares légères sur "New Flood" ou "Hillside Manor" rappellent le meilleur de la vague froide des Britons. C'est sans conteste ce type de titres qui a titillé la fibre émotionnelle des journalistes du New Musical Express. Les Franciliens ne sont pas pour autant que nostalgiques par principe. Ils brassent larges dans leurs influences et ça leur réussit vraiment. En effet, l'introduction de "Fear In Colour" doit pas mal, voire beaucoup aux lutins de Boston, époque oblige. Le grenier avait en son sein assurément de belles choses qui auraient eu bien tort de prendre la poussière.

Sounds In The Attic a trente ans. Il est un exemple pertinent de ce qu'un groupe français pouvait proposer alors. Une musique à haute teneur mélodique, variée et aboutie. Un must, tout simplement.

A lire aussi en NEW-WAVE par RICHARD :


LOWCITYRAIN
Lowcityrain (2013)
Du black metal aux vagues froides.




BLACK MARBLE
Bigger Than Life (2019)
Nostalgie synthétique


Marquez et partagez





 
   RICHARD

 
  N/A



Non disponible


1. New Flood
2. Hillside Manor
3. Marine
4. Sandcastle
5. Johnny Got His Gun
6. A Une Passante
7. The Joker
8. Fickleness
9. Fear In Colour
10. Tales Of The Wind



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod