Recherche avancée       Liste groupes



      
JAZZ  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


Paul DESMOND - Bridge Over Troubled Water (1970)
Par DERWIJES le 13 Février 2020          Consultée 324 fois

Bridge Over Troubled Water est un album de Paul DESMOND sur lequel joue aussi Herbie HANCOCK et qui contient exclusivement des reprises de SIMON & GARFUNKEL. 5/5, merci de m’avoir lu, bonne journée et au-revoir.

Pardon ? Vous voulez en savoir plus ? Enfin, vraiment, je ne sais pas si c’est nécessaire, je crois que tout est dit dans le premier paragraphe. Bon, allez, d’accord, mais c’est bien parce que c’est vous hein ! 1970 est une année ambiguë pour les fans de SIMON & GARFUNKEL. D’un côté, ils ont sorti leur chef-d’œuvre Bridge Over Troubled Water, et de l’autre ils se sont séparés, ce qui est nettement moins glop. Pour sécher leurs larmes, ils peuvent se tourner vers le seul Paul qui ne brisera pas leur cœur : Pas McCARTNEY, puisque Let It Be est sorti la même année, mais Paul DESMOND, le génial saxophoniste de Dave BRUBECK qui se fait régulièrement plaisir en enregistrant en solo.

Là où tout le monde se concentre d’abord sur les paroles et les harmonies, DESMOND écoute les mélodies, et il aime ce qu’il entend. Tellement qu’il souhaite partager au monde sa vision, si on peut dire, de la musique de SIMON & GARFUNKEL. Pour ce projet, il peut compter sur le producteur Creed TAYLOR qui s’occupe aussi des arrangements. Son nom vous est sûrement inconnu, mais ce producteur au nez fin a travaillé entre autres avec Gil EVANS et John COLTRANE. Mais à cause d’une histoire de contrat, il n’apparaît pas dans le livret de l’album, son nom étant remplacé par celui de Don SEBESKY, qui a aussi officié en tant qu’arrangeur. Difficile d’y faire attention puisque le seul nom que nous retenons de cette liste du personnel est celui d’Herbie HANCOCK.
Pour le resituer rapidement, nous sommes 3 ans avant la sortie de Headhunters. Il a déjà été viré de chez Miles DAVIS et a formé son propre sextet avec lequel il va bientôt sortir une trilogie d’albums plus expérimentaux. De son côté, Desmond a sorti deux albums de bossa nova : One hot afternoon en 1969 et Bossa Antigua en 1964.

Les morceaux choisis couvrent toute la discographie du duo. C’est presque un best-of, sauf qu’on échappe à « The Sound of Silence ». Est-ce si mal que ça finalement ? Son absence ne fait pas tâche dans cette track-list en tout cas. Les reprises sont courtes et proches des versions originales. En remplaçant le chant par le saxophone, la guitare par le piano électrique et en mettant celle-ci en arrière-plan, on obtient une recette familière et nouvelle à la fois, un peu comme si on remplaçait des lasagnes bolognaises par des lasagnes chèvres-épinards (note à moi-même : ne plus écrire de chronique avant le déjeuner). Après plusieurs écoutes, il m’est toujours difficile de dire quel morceau je préfère ou lequel je retirerais de l’album. Je regrette néanmoins l’absence de « The Boxer », dont les harmonies sur le refrain auraient été superbement rendues ici.
Allez, disons que les meilleurs morceaux sont ceux tirés des premiers albums. Ceux-ci étaient très folk, mais ils s’adaptent très bien au jazz, cette version de « The 59th Street Bridge Song » est excellente. Pour l’anecdote, c’était d’ailleurs le batteur Joe MORELLO du DAVE BRUBECK QUARTET qui jouait les percussions sur l’originale. Mais en me forçant encore plus, je confesse que c’est la chanson éponyme qui gagne mon cœur. La version de Paul DESMOND remet en valeur la mélodie absolument sublime du morceau et c’est juste à tomber par terre.

Voilà bien là la preuve que les albums de reprises peuvent toucher au sublime, à condition de manier à la perfection l’équilibre délicat entre son identité personnelle et celle que l’on emprunte.

A lire aussi en JAZZ par DERWIJES :


Miles DAVIS
E.sp. (1965)
Bijou bien caché.




Miles DAVIS
Porgy And Bess (1959)
Réécriture à succès.


Marquez et partagez





 
   DERWIJES

 
  N/A



- Paul Desmond (saxophone alto)
- Herbie Hancock (piano électrique)
- Ron Carter (contrebasse)
- Jerry Jemmott (basse fender)
- Airto Moreira, Bill Lavorgna, João Palma (batterie)
- Gene Bertoncini, Sam Brown (guitares)


1. El Condor Pasa
2. So Long, Frank Lloyd Wright
3. The 59th Street Bridge Song (feelin' Groovy)
4. Mrs. Robinson
5. Old Friends
6. America
7. For Emily, Whenever I May Find Her
8. Scarborough Fair/canticle
9. Cecilia
10. Bridge Over Troubled Water



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod