Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

2020 Heat Wave

THUNDERMOTHER - Heat Wave (2020)
Par GEGERS le 15 Juillet 2020          Consultée 396 fois

Dès qu'on parle de hard rock féminin, les analogies avec les attributs de nous autres les hommes, les vrais, sont légion. "Ces nanas en ont une sacrée paire", "J'aimerais bien lui tendre mon micro", bref, vous voyez le principe. Les Girlschool et autres Vixen, Lita Ford et Doro, qui ont su se faire un nom dans un milieu macho sur la forme mais finalement pas vraiment misogyne sur le fond, ont permis à nombre de groupes et d'artistes non pas de se faire une place et de la revendiquer en tant qu'artistes féminines, mais de s'imposer comme égales de leurs homologues masculins.

Si, ces dernières années, la Suède nous a envoyé les impressionnantes Crucified Barbara, qui ont malheureusement mis fin à leurs activités en 2016, ce pays a également eu la douce idée de faire parvenir jusqu'à nos oreilles le son délicieux de la musique des THUNDERMOTHER. Ce quatuor, fondé en 2009, publie en cette année 2020 un quatrième album fait d'un hard rock résolument tourné vers l'énergie et la rugosité. "Heat Wave", autrement dit, "Bouffée de chaleur", non ?

Le son est épais, les riffs sont acérés. Avec son hard rock mordant, THUNDERMOTHER parle aux fans de blues, de heavy metal, et de tout ce que le spectre musical offre entre les deux. Bien entendu, la référence essentielle reste AC/DC. Sur "Dog From Hell", la rythmique sonne comme celle du regretté Malcolm Young, et "Back in 76" contient dans ses paroles de nombreux hommages aux morceaux du groupe australien. Et puis, il y a "Into The Mud". Une chanson, une baffe, un chef-d'oeuvre. Sorte de chaînon manquant entre Motörhead et Bonfire (on pense à une version survitaminée du morceau "Strike Back"), ce morceau aux allures de brûlot ravageur s'impose comme une carte de visite vrombissante.

Ce quatrième album possède la rage des jeunes pousses. Vous savez, cette énergie qui vient des tripes, avant que les idées ne se tarissent et que la passion s'étiolent. Blues musclé, "Heat Wave" bénéficie d'un refrain particulièrement marquant, tandis que "Mexico" montre que le groupe parvient à varier son propos avec gourmandise et talent. Cet album est du hard rock dans sa forme la plus pure. Un peu bas du front ? Peut-être. Mais cette musique est celle du plaisir, de l'hédonisme et de la (fausse) rébellion. "Free Ourselves", sorte de "Breaking the law" des années 2020, invite à s'affranchir des règles pour conserver sa liberté.

Crier au génie serait imprudent. Heat Wave est un album très réussi, c'est certain, mais son propos, varié, ne permet pas une adhésion inconditionnelle. Plus rock que hard, "Purple Sky" peine par exemple à nous convaincre autant que les autres pistes de l'album. Et puis, si l'enthousiasme et l'espoir de découvrir les nouveaux AC/DC à chaque coin de riff seront à mesurer de nouveau dans quelques mois, il n'y a finalement ici rien de bien différent que ce que les Crucified Barbara, ont produit, avec encore plus de radicalité, durant leur carrière.

Reste que cet album, dénué de véritable temps faible, est une démonstration de force, et un instantané fort appréciable dans la carrière mouvement de ces quatre suédoises qui savent s'y prendre pour nous faire rougir. Une sacré bouffée de chaleur !

A lire aussi en HARD ROCK par GEGERS :


SCORPIONS
Lovedrive (1979)
Scorpions mkii lance un premier boulet de canon...




BONFIRE
Double X (2006)
La perfection en matière de hard rock germanique.


Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



- Filippa Nässil (guitare)
- Guernica Mancini (chant)
- Emlee Johansson (batterie)
- Majsan Lindberg (basse)


1. Loud And Alive
2. Dog From Hell
3. Back In ‘76
4. Into The Mud
5. Heat Wave
6. Sleep
7. Driving In Style
8. Free Ourselves
9. Mexico
10. Purple Sky
11. Ghosts
12. Somebody Love Me
13. Bad Habits



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod