Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1990 Backstreet Symphony
1992 Laughing On Judgement...
1995 Behind Closed Doors
1998 Live
2005 The Magnificent Seven...
2006 Robert Johnson's Tomb...
 

- Style : Ufo
- Style + Membre : The Union

THUNDER - All The Right Noises (2021)
Par GEGERS le 4 Juillet 2021          Consultée 639 fois

Le "Singing, Ringing Tree", c'est le nom de cette sculpture (structure ?) métallique qui orne la pochette de All The Right Noises, nouvel et treizième album des Britanniques de THUNDER. Erigée à proximité de Burnley, dans le Lancashire, cette sculpture haute de trois mètres est constituée de tubes fabriqués en acier galvanisé, calibrés de différentes manières. De fait que, lorsque le vent s'engouffre dans ces tuyaux, les sons produits sont certes en harmonie, mais sont surtout froids, glaçants, métalliques. Tout l'inverse du hard rock chaud et confortable proposé par le groupe londonien.

Si la carrière de THUNDER est faite d'arrêts au stand et de faux départs, mon assiduité en ce qui concerne l'écoute des travaux de la formation est encore plus inconstante. Tout autant que je reconnais l'importance de l'album-fondateur Backstreet Symphony, je confesse lui préférer l'espiègle et consistant Robert Johnson's Tombstone (2006), publié dans le cadre de la première reformation du groupe. Les plus récents Wonder Days et Rip It Up, bien que fort plaisants, m'ont semblé manquer d'un petit quelque chose (une énergie ?) pour les rendre réellement marquants. Mais c'est une tout autre affaire pour ce All The Right Noises qui, pour sa part, frappe fort et juste, et se pose sans rougir comme un excellent cru dans la discographie des Anglais. Détaillons tout cela.

THUNDER fait du hard rock, ce n'est pas moi qui vais vous l'apprendre. Mais le groupe voit plus loin que ses riffs binaires et que son blues à quatre temps. Il y a tour à tour un volume, offert par les cuivres et les choeurs, qui réhaussent le propos du groupe et lui confèrent un intérêt supplémentaire. L'introductif "Last One Out Turn Off The Lights" illustre à merveille ce constat. Les guitares sont lumineuses et mordantes, le rythme enlevé, et si on voit plus loin que le riff Led Zeppelinien qui introduit le morceau, on découvre alors une pépite hard rock grandiose et imparable, portée par un refrain simple mais d'une efficacité redoutable.

Le groupe ne crache néanmoins pas toutes ses cartouches d'entrée. Sur "Destruction", dont est tirée la ligne de texte qui donne son nom à l'album, c'est un feu qui couve. Blues mid-tempo d'une puissance redoutable, ce titre graisseux et agressif. Un titre qui fait du bien par où il passe. Et les titres de ce calibre sont nombreux. On peut, certes, mettre de côté "Going to Sin City" et son ambiance très AC/DCienne pour savourer plus amplement le très personnel "The Smoking Gun" ou l'excellent "Don’t Forget To Live Before You Die", mid-tempo gorgé de feeling aux mélodies et aux paroles de grande beauté.

La deuxième moitié de l'album ne démérite pas, puisqu'on découvre alors la belle ballade "I'll Be The One", gorgé de la chaude mélancolie typique du groupe britannique, les hard rock fort inspirés "You're Gonna Be My Girl" et "She's a Millionairess", plus légers, ou encore "Force of Nature", blues frénétique immense, génial, incroyable.

Il n'y a ainsi guère que le convenu "St George’s Day" qui nous semble de trop sur un album riche et bariolé. Ce qui, comme moi, ont apprécié les travaux de Luke Morley au sein de son projet THE UNION trouveront notamment ici de quoi se sustenter. Et puis, la voix impeccable de Danny Bowes apporte un surplus d'âme à un ensemble riche en surprise et en motifs de satisfaction. Un grand album de THUNDER

A lire aussi en HARD ROCK par GEGERS :


BONFIRE
Don't Touch The Light (1986)
Que la lumière soit




The DARKNESS
Permission To Land (2003)
Le rock'n'roll n'est pas une pollution sonore !


Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



- Ben Matthews (guitare)
- Chris Childs (basse)
- Danny Bowes (chant)
- Luke Morley (guitare)
- Harry James (batterie)


1. Last One Out Turn Off The Lights
2. Destruction
3. The Smoking Gun
4. Going To Sin City
5. Don’t Forget To Live Before You Die
6. I’ll Be The One
7. Young Man
8. You’re Gonna Be My Girl
9. St George’s Day
10. Force Of Nature
11. She’s A Millionairess



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod