Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK PSYCHEDELIQUE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


BYSSHE - Forever In The Eye Of Change (2020)
Par WATCHMAN le 6 Novembre 2020          Consultée 698 fois

Je vous avais dit que l’on entendrait à nouveau parler de nos petits montagnards franc-comtois. Deux ans après Clouds, leur fantastique premier album, voici que déboule Forever In The Eye Of Change, fraîchement signé sur le label M@O Music. J’étais impatient de me replonger dans leur univers mêlant poésie et rock psychédélique, si dépaysant et évasif. Car qu’est-ce que la musique sinon une forme d’invitation au voyage ? L’emprunt à Baudelaire ne semble ici nullement inapproprié, surtout dans le cas d’une musique aussi transcendante que celle que sait nous proposer le quatuor.

Premier single révélé, "Syrian Goddess" pousse la porte d’entrée vers l’univers de BYSSHE au moyen d’une texture sonore à la fois vaporeuse et évanescente, où les guitares de Neil YOUNG et de David GILMOUR semblent s’être rencontrées pour créer un alliage des plus intéressants. Un démarrage tout en douceur et idéal, mais qui révèle également l’un des changements majeurs par rapport au premier opus : à l’exception de "Constellations" qui est, avec sa rythmique à la LED ZEPPELIN, de loin le morceau le plus rock de l’album, les nouvelles compositions explorent davantage une voie folk et aérienne, encore bien plus marquée que sur le précédent disque. Ainsi, de "Love And The Moon" jusqu’à "Avalon", tout n’est que pérégrination onirique à travers la beauté ; odyssée voluptueuse dans les méandres de la poésie de Percy Shelley. Les voix de Quentin et d’Élodie s’entremêlent et se complètent parfaitement, pour former une harmonie élégante. Presque une symphonie pastorale. C’est notamment extrêmement palpable sur "Epipsychidion" qui assume le rôle de la balade, tout comme "Mistress Pale" du premier album le faisait aussi. Morceau étrange, "Toward Glastonbury" ravive les influences psychédéliques chères à BYSSHE, mais sert davantage d’introduction au morceau final plutôt qu’à proposer une véritable piste expérimentale, comme ils en ont la capacité. Ce qui est quelque peu dommageable car je les attendais vraiment sur ce terrain-là.

Au final, même s’il perd un peu en dynamisme par rapport à leur première sortie, ce deuxième album reste d’excellente facture. Les membres du groupe assument clairement leur nouvelle direction musicale, plus folk que rock, et qui rend encore plus hommage à leur univers toujours aussi mystérieux et contemplatif. Du bien bel ouvrage.
À ne pas passer à côté si vous appréciez des formations comme PINK FLOYD, JETHRO TULL, JEFFERSON AIRPLANE, ou même plus récemment TEMPLES et OTHER LIVES.

A lire aussi en ROCK PSYCHEDELIQUE par WATCHMAN :


BYSSHE
Clouds (2018)
Rock on the Bysshe.




JäGER BLASTER
Brothers In The Skies (2017)
Peter petit gros


Marquez et partagez





 
   WATCHMAN

 
  N/A



- Quentin Aymonnier (chant, guitares)
- Théo Aymonnier (basse, chœurs)
- Élodie Belot (chant, claviers)
- Fernand Bulle-piourot (batterie)


1. Syrian Goddess
2. Constellations
3. Love And The Moon
4. Epipsychidion
5. Milk Of The World
6. Toward Glastonbury
7. Avalon



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod