Recherche avancée       Liste groupes



      
BRITISH BLUES ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Jethro Tull
- Style + Membre : Savoy Brown

CHICKEN SHACK - Imagination Lady (1971)
Par LE KINGBEE le 22 Janvier 2021          Consultée 766 fois

Nous sommes en 1971, Stan Webb a bien failli se retrouver sur le carreau. Lâché par le label Blue Horizon, il se retrouve Gros-Jean comme devant, sans maison de disques et, pire encore, sans musiciens. Le bassiste Andy Silvester, le batteur Dave Bidwell et l’organiste Paul Raymond, le successeur de Christine PERFECT, ont quitté le navire pour rejoindre SAVOY BROWN, une formation concurrente dirigée par Kim Simmonds. Sans contrat, le batteur Pip Pyle, bref remplaçant de Bidwell, atterrit chez KHAN le groupe de Steve HILLAGE avant d’enchainer chez GONG.
L’ancien leader des Shades Five décide de remonter une formation en power trio, une formule qui devrait lui permettre d’éviter les mauvaises surprises. Le départ de ses trois équipiers a été ressenti comme une trahison par le guitariste. Stan Webb recrute John Glascock, le bassiste de Toe Fat et ancien membre des Gods, et Paul Hancock⃰, batteur des Mindbenders de Wayne Fontana. Après s’être produit à plusieurs reprises dans le Sud de l’Angleterre, la Baraque à Poules décroche un contrat chez Deram, une filiale anglaise de Decca.

Enregistré à Londres à l’Olympic Studios en deux sessions, "Imagination Lady" propose un visage nettement plus abrupt que les deux précédentes galettes de Webb. Celui-ci est-il en colère ? Si le trio s’est rôdé sur les scènes anglaises, la mayonnaise a pris rapidement. John Glascock, le cadet de Brian (futur CAPTAIN BEYOND, The MOTELS) qui a été conseillé par Ken Hensley d’URIAH HEEP, est un bassiste capable de s’adapter à plusieurs registres comme il le prouvera plus tard au sein de JETHRO TULL.
Comble de l’ironie, on doit cette pochette s’ouvrant en deux au designer peintre David Ansley, le créateur de plusieurs visuels de SAVOY BROWN. Adepte de visuels étranges, parfois morbides, bien en phase avec l’univers Rock Folk Psyché, Ansley brosse ici un portrait bucolique, mais alors qu’on pourrait s’attendre à découvrir le visage d’une femme imaginaire c’est bien le regard triste de Stan Webb qui s’étale au milieu de la pochette.
Stan Webb, personnage central de CHICKEN SHACK, délivre ici quatre compositions issues de sa plume. Pionnier du British Blues, le guitariste propose ici une immersion se situant entre un British Blues à la John MAYALL et un Blues Rock à la lisière de CREAM ou TASTE. "Daughter Of The Hillside" pose ses fondations sur un gros son de basse et l’utilisation d’une pédale wah-wah. Sur "Poor Boy"⸋ la Stratocaster semble tisser un lien entre le Mississippi et le Derbyshire, comme si le fleuve boueux venait se transvaser dans les Lumsdale Falls. Une chanson marquée par la déception d’un amour impossible et perdu. Après une intro de gratte de 80 secondes, "Telling Your Fortune" laisse la place à un énorme solo de batterie de près de six minutes, la guitare de Stan Webb reprenant le relai pendant quatre minutes d’un Blues intense durant lesquelles l’Anglais nous délivre toute une palette de notes et de nuance. Titre de fermeture, "The Loser" se place à la frontière du Pub Rock et du Blues, un morceau court mais dans lequel les ingrédients sont parfaitement huilés.
Trois reprises choisies avec soin viennent agrémenter la galette : "Crying Won’t Help You", un vieux piano blues du guitariste Tampa Red avec le pianiste Big Maceo se retrouve ici complètement remodelé à la sauce Freddie KING. Cette version booste le titre d’origine et gomme toutes les colorations du piano bastringue. Si BB KING a repris à plusieurs reprises la chanson, notre préférence se porte sur celle-ci, beaucoup plus dynamique, dans la lignée de celle de Rick DERRINGER gravée à l’orée du nouveau millénaire. Seconde bonne pioche avec "Going Down", le standard de Don Nix, enregistré par le groupe MOLOCH mais popularisé par Freddie KING. Au fil des ans, le titre a connu d’excellentes reprises : JJ CALE, Jeff BECK, Peter GREEN ou le regretté Bryan LEE. Un titre toujours très tendance, les Fun Lovin’ Criminals se sont récemment attaqués au morceau dans leur dernier album "Another Mimosa". Là c’est à une démonstration de Trio Power Blues à laquelle nous convie Webb avec une basse encore énorme. Dernier emprunt avec l’intemporel "If I Was A Carpenter" de Tim Hardin et Gros succès de Bobby Darin. Le titre tombera dans la marmite Folk avant de tomber dans celle de la Country puis des chanteurs rétro ou « has been ». Notre Johnny national adaptera la chanson avec "Si j’étais charpentier". Dans tout cet embrouillamini, les versions de Joan BAEZ, de Lee Dorsey ou Robert PLANT nous paraissent au-dessus du lot dans leur registre respectif. Mais ici, en 1971, la Baraque à POULE se réappropriait le titre, transformant une guimauve pour feux de camps ou réunions de bigotes en un pur Blues Rock inventif et mélodieux.
Produit par Neil Slaven, auteur de nombreux textes de pochettes, de livrets intérieurs et de livres, "Imagination Lady" témoigne de la virtuosité et du feeling de Stan Webb, l’âme de Chicken Shack. Ce disque qui restitue à la fois une époque mais témoigne aussi d’un fourmillement d’idées demeure bien représentatif du British Blues des années 70. Probablement l’un des dix meilleurs disques de Blues Rock anglais de la décennie. La formule parfois vitaminée en Power Trio nous incite à classer cet album dans la catégorie du Blues Rock. A été réédité au format CD avec deux bonus issus de versions single.

⃰ Homonyme du guitariste de Pulse.
⸋ Titre homonyme à ceux d’Elvis Presley, Nick Drake, The Lords.

A lire aussi en BLUES-ROCK par LE KINGBEE :


TEN YEARS AFTER
Recorded Live (1973)
Une référence live du blues rock 70's




CREEPY JOHN THOMAS
Brother Bat Bone (1970)
Aucune crainte, le chien ne mord pas. un must!


Marquez et partagez





 
   LE KINGBEE

 
  N/A



- Stan Webb (chant, guitare)
- John Glascock (basse)
- Paul Hancock (batterie)


1. Crying Won't Help You
2. Daughter Of The Hillside
3. If I Were A Carpenter
4. Going Down
5. Poor Boy
6. Telling Your Fortune
7. The Loser



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod