Recherche avancée       Liste groupes



      
VARIETE FRANCAISE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


Les WRIGGLES - 7 Chansons Pour Noel (2020)
Par NESTOR le 4 Février 2021          Consultée 250 fois

Le comeback des WRIGGLES avec Totalement Red, début 2019 ne m’avait pas réellement convaincu. Mais, au regard de la qualité tant de leurs précédents opus que de leurs prestations en concert, il y avait plutôt lieu de considérer ce léger accroc dans nos relations comme une baisse de forme temporaire de leur part ou une saute d’humeur de ma part. Et d’accueillir ce nouveau mini album sept titres avec bienveillance et espoir. Un état d’esprit qui sied à merveille à la thématique de ce 7 chansons pour Noël qui célèbre la période de grâce et de bonheur extatique qui anime tout le monde à l’approche de chaque fin d’année.

Et le miracle de Noël agit car dès la première écoute de l’hilarant "La révolte des rennes", on se dit que ce morceau justifie à lui seul l’existence de ce mini album. Cette histoire de rennes exploités et revendicatifs est un bonheur d’écriture et d’interprétation. Une chanson / sketch très bien ficelé, et qui bénéficie de l’intervention de Alexis HK. Il en va de même de "Christmas Battle" qui, dans un registre déjà visité par Les WRIGGLES ("Funky Bandits" et "On se la pète" sur Ah bah ouais mais bon…), transpose les fantasmes enfantins liés à l’existence ou non du Père Noël dans le monde des adultes : jubilatoire.

Les autres morceaux ne nécessitent guère plus qu'une seconde écoute pour distiller leurs qualités dans nos oreilles très rapidement conquises. Il en va ainsi du savoureux "L’arrestation du Père Noël" qui conte la rencontre entre un Père Noël et une brigade de police, placée sous l’autorité de l’humoriste Cécile GIROUD, qui ne fait pas preuve ni de lucidité, ni d’ouverture d’esprit. Chaque titre est porté par une qualité d’écriture et une production qui permettent une compréhension très facile des paroles, ce qui contribue à leur efficacité. Tout au plus, si on voulait faire la fine bouche, pourrait-on trouver que sur "George Michael" la musicalité des vocaux est légèrement moins fluide et harmonieuse que ce que l’on peut trouver sur les autres titres. Mais l’originalité de ce morceau balaye facilement cette petite réserve. Surtout que la musique est ici plus groovy que sur le reste de l’album.

Car, on pourrait également regretter que la musique soit généralement positionnée en tant qu’accompagnement des textes. Et que de ce fait les mélodies et les instrumentations sont relativement simples. L’orchestration se limitant en effet bien souvent à une seule guitare acoustique. Un manque de relief mélodique qui est particulièrement sensible sur "Père Fouettard", paradoxalement le titre qui bénéficie des arrangements les plus riches. Mais cela fait écho à ce qui, à mon sens, posait problème sur Complétement Red : lorsque la musique, de par sa densité commence à trop faire concurrence aux vocaux, l’impact des WRIGGLES est moindre. Donc, loin de regretter cette sobriété musicale il y a plutôt lieu de la louer tant elle permet la mise en avant de ce qui fait la richesse du groupe : sa capacité à nous pondre des textes empreint de tendresse et d’humour.

Ces (très) petites réserves ne doivent pas ternir tout le bien que l’on peut penser de cet album. Car, question humour loufoque, humour noir, satire, dérision, ces sept cartouches festives remplissent à plein leurs objectifs : nous faire rire, nous transporter, nous émerveiller. Ce, en désacralisant cet évènement magique. Cela est retranscrit de manière habile par la communication qui accompagne la sortie de ce disque. « Attention, ce mini album n’est pas un mini-album pour enfants. Il peut s’écouter en famille mais contient des propos qui sont susceptibles d’interroger les plus jeunes et entrainer les parents dans des discussions qu’ils n’ont pas envie d’avoir. Vous êtes prévenus ! – Les WRIGGLES »

Au-delà du plaisir que l’on peut prendre à l’écoute de ces sept titres, la très bonne nouvelle est que le format de ceux-ci, très scénarisés, laisse entrevoir de multiples possibilités d’interprétation sur scène. Et connaissant le talent du groupe en la matière, on ne peut qu’attendre avec impatience de revoir le groupe sur les planches. Ce mini album se révèle être une excellente surprise qui nous propose sept voyages qui oscillent entre humour, poésie et férocité. Merci Père Noël de nous avoir autant gâté.

PS : il semble que Franck ZERBIB ne fasse plus partie de l’aventure : il n’est pas crédité sur le disque et une petite pique / blague à la fin de Le Père fouettard le laisse penser. Pourtant il semble présent sur les vidéo promotionnelles qui accompagnent le lancement de cet album. Mystère !

A lire aussi en VARIETE FRANCAISE par NESTOR :


Pierre PERRET
Mon Petit Amour (1965)
Il n'y a pas que l'humour dans la vie




Pierre PERRET
Le Zizi (1974)
O gué, o gué, tout, tout, vous saurez tout sur le.


Marquez et partagez







 
   NESTOR

 
  N/A



- Antoine Réjasse (chant et guitare)
- Stéphane Gourdon (chant, beatbox)
- Fabien Marai (chant)
- Emmanuel Urbanet (chant, guitare, basse)


1. Christmas Battle - 02:13
2. La Révolte Des Rennes - 04:15
3. L’arrestation Du Père Noël - 03:46
4. Le Dernier Noël De Papi - 02:26
5. George Michael - 04:19
6. Le Père Fouettard - 03:21
7. Père Noël - 03:44



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod