Recherche avancée       Liste groupes



      
AMBIENT / POST-PUNK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Quiet Sun, V For Victory
- Style + Membre : Camberwell Now
 

 Myspace Du Groupe (241)

THIS HEAT - This Heat (1978)
Par ONCLE VIANDE le 27 Novembre 2007          Consultée 3615 fois

This Heat incarne le tournant pris par le rock avant-gardiste à la fin des années soixante-dix, non au mépris du punk, mais grâce à lui et avec lui. Trait d’union entre le krautrock et la new-wave, ce trio anglais fit mentir les lois de l’évolution ; bien qu’issus du jazz-rock, ses membres allaient être appelés à devenir des acteurs post-punk de premier plan. Reconversion presque naturelle pour ces expérimentateurs libres et sans étiquettes.

This Heat s’empare du son du moment comme d’une matière encore chaude qu’il plie à ses exigences esthétiques. La manière elle, se réclame des pionniers allemands, en particulier Faust et Neu!. En faisant des techniques studio un outil de création et non plus seulement de production, This Heat accorde aux manipulations en temps réel et à l’improvisation un rôle prépondérant.
L’album est aride. Il dévoile une esthétique âpre et difficile qui dérange par ses lignes et ses couleurs incertaines. Il faut du temps pour trouver l’angle sous lequel l’apprécier et surmonter l’ennuie des premières écoutes. « This heat » est un disque expérimental et introverti, au son dur et froid. Il est avare en textes et fait l’économie des chansons traditionnelles. Seules trois plages tentent de le tirer vers une réalité, dont le très beau et très politique "The fall of Saigon". Les vocaux éteints et monocordes expriment un détachement émotionnel glaçant. Le désespoir propre à la cold wave prend ici une forme très subtile, plus atmosphérique qu'expressive. Le trio esthétise la désolation, jusqu’à la diluer dans ses exigences progressistes, si bien que la majorité des plages relèvent plus de l’ambient que du rock. Les autres titres revendiquent une étrange neutralité, avec des noms énigmatiques (Diet of worms, Music like escaping gas, Water), ou relatifs à leur procédé d'enregistrement (24 track loop, Test card).
« This Heat » ne se contente pas d’être un disque où deux décennies se superposent, il inaugure une nouvelle façon de traiter les sons et ouvre un boulevard aux groupes des années 90 / 2000. Le son compressé et monophonique de « Horizontal hold » préfigure la noise, les percussions sales de « The fall of Saigon », que Genesis reprendra presque à l’identique avec « Mama », devance le lo-fi, ou encore « 24 track loop », fabriqué à partir d'une boucle de batterie passée dans un filtre et un delay pour extirper des sonorités insoupçonnées. Artisanal mais brillant.

« Un post-punk ambient crée en laboratoire », tel pourrait être le sous-titre de ce disque qui ne laisse en rien présager du potentiel rock de « Deceit », mais invite à une écoute patiente et approfondie. Bullen, Hayward et Williams sculptent ici un objet unique, exigent et abouti, pendant industriel aux travaux de Brian Eno qui influencera Wire dans son approche des sons. Furieusement visionnaire.

A lire aussi en ROCK par ONCLE VIANDE :


Frank ZAPPA
Joe's Garage (1979)
Chronique téléchargeable en zone blanche only




THIS HEAT
Deceit (1981)
Post-punk expérimental


Marquez et partagez





 
   ONCLE VIANDE

 
   JOVIAL

 
   (2 chroniques)



- Charles Bullen (chant, guitare, clarinette, batterie, bandes)
- Charles Hayward (chant, batterie, claviers, guitare, basse, bandes)
- Gareth Williams (chant, basse, claviers, bandes, masque)


1. Test Card (1)
2. Horizontal Hold
3. Not Waving
4. Water
5. Twilight Furniture
6. 24 Track Loop
7. Diet Of Worms
8. Music Like Escaping Gas
9. Rainforest
10. The Fall Of Saigon
11. Test Card (2)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod