Recherche avancée       Liste groupes



      
AMBIENT/MUSIQUE BRUITISTE  |  COMPILATION

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Quiet Sun, V For Victory
- Style + Membre : Camberwell Now
 

 Myspace Du Groupe (259)

THIS HEAT - Repeat (1993)
Par JOVIAL le 7 Avril 2012          Consultée 783 fois

En 1993, cela fait déjà onze ans que THIS HEAT n’existe plus. Charles Hayward sort son quatrième album solo, Charles Bullen s’est depuis longtemps reconverti en technicien du son et Gareth Williams doit se situer quelque part en Inde, se consacrant à l’étude du théâtre kathakali. Alors la sortie d’un troisième album cette même année paraît soudainement louche. Personne n’a bien sûr la folie de croire que le groupe va se reformer, et on comprend très vite à l’écoute que Repeat n’est ni plus ni moins qu’une compilation d’anciens morceaux, enregistrés entre 1978 et 1979. À en juger par les nombreux commentaires laissés à son sujet, sur le Web ou ailleurs, il s’agirait quasiment de la quintessence du travail de nos Londoniens. L’artefact ultime, meilleur que The Blue and Yellow Album et Deceit réunis. La Vérité enfin dévoilée, la Lumière céleste rédemptrice. Mais oui, j’ai failli y croire …

Repeat n’est en fait que le prélude du premier excellent album de THIS HEAT, avec qui il partage d’ailleurs la plupart de ses sonorités et expérimentations. Oubliez le post-punk, cette compilation ne contient qu’essentiellement des travaux du domaine de l’ambient, parfois rejoints de bidouillages bruitistes, dans un esprit toujours très dénudé, pour une musique aussi abstraite que la pochette qui l’incarne. « Repeat », reprenant la batterie-leitmotiv de « 24 Track Loop », se pose comme une longue suite de triturages électroniques oppressants orchestrés par Bullen et Williams, contrastant avec les rythmiques organiques, voire tribales, d’Hayward. Comme à son habitude, THIS HEAT explore un univers froid et désordonné, sorte de cauchemar violent et indescriptible, ne laissant que peu de répit à son auditeur. Avec « Metal » au contraire, l’électronique disparaît au profit de percussions métalliques, d’où son titre évidemment, et c’est ici que le groupe s’essaye pour la première fois à la musique bruitiste. Morceau aussi étrange que dérangeant, je ne sais trop quoi en penser dans son ensemble, ma culture musicale dans ce domaine étant quasiment nulle. Ce que je peux simplement dire, c’est que « Metal », tout comme « Repeat » mais dans une moindre mesure, sont beaucoup trop longues (plus de vingt minutes chacune) et n’arrivent malheureusement pas à se soutenir jusqu’à la fin, où j’ai personnellement tendance à m’ennuyer. Et cela s’avère être encore plus un inconvénient pour les novices du genre, car ces deux morceaux ne se laissent pas non plus facilement apprivoiser.

Le disque s’achève sur le déjà connu « Graphic/Varispeed », présent sur l’EP Health And Efficiency, et n’apporte donc rien de nouveau. En somme, je reste ma foi très sceptique quand à son statut de compilation quasi-mythique. C’est un disque très intéressant, mais loin d’être aussi transcendant que les autres albums de THIS HEAT, studios et live. Reste une production très soignée, ce qui assez paradoxal pour des enregistrements préliminaires, mais qui a le mérite de faire remonter la note de ce Repeat, que je ne conseille qu’aux personnes connaissant d’abord le reste de l’œuvre de nos trois Anglais. Un disque résolument étrange et difficile à noter. Ni mauvais ni excellent ni rien du tout. À vous de voir.

A lire aussi en ROCK par JOVIAL :


SONIC YOUTH
Confusion Is Sex (1983)
Tant pis pour vous.




MANO NEGRA
Puta's Fever (1989)
Le meilleur album de la Mano Negra ?


Marquez et partagez





 
   JOVIAL

 
  N/A



- Charles Bullen (électronique)
- Charles Hayward (batterie/percussions)
- Gareth Williams (électronique)


1. Repeat
2. Metal
3. Graphic/varispeed



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod