Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK PROGRESSIF  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


The PINEAPPLE THIEF - Abducting The Unicorn (1999)
Par BNJ le 2 Décembre 2007          Consultée 2881 fois

En 1999, Bruce Soord, membre du petit groupe Vulgar Unicorn décide tenter l’aventure « solo » en se créant une nouvelle identité musicale nommée The Pineapple Thief. La démarche est très proche de celle de Steve Wilson quand, à la fin des années 80, il créa Porcupine Tree. Et, à l’instar du maître, TPT se résume à la personnalité touche à tout de Soord qui a envie d’explorer de nouveaux univers musicaux. Seul, il compose donc la totalité de « Abducting The Unicorn » appelé au départ « Abducted at Birth », mais dont le nom est changé au dernier moment pour faire référence à sa formation initiale.

A la première écoute, les influences musicales de TPT paraissent évidentes : Porcupine Tree (période Delirium pour l’utilisation des guitares planantes et rageuses), Radiohead pour l’aspect pop torturé et The Smashing Pumpkins pour le chant de Soord dans cet album, qui renvoie directement au délicat Billy Corgan de « Adore ». Comme l’aime à le dire Bruce Soord lui-même, Abducting est un « début album » avec tout ce que cela implique de qualité et de défaut. Car des défauts, il y en a quelques uns dans cette première œuvre. Le chant en premier lieu. Les futurs album du groupe montreront à quel point Soord est un excellent chanteur mais là, très clairement, il y a comme un problème. Très en retrait, elle apparaît ici comme fluette, presque sous mixée. Quelques choix artistiques ensuite, comme la réverb dans « Whatever you do, do nothing », le mixage approximatif sur « Punish Yourself » ou d’une manière générale des morceaux qui auraient mérités d’être plus concis. Mais cela n’est pas grand-chose aux regards des grandes qualités qui se dégagent de ce premier opus. TPT étant un album d’expérimentation (c’est comme sir Bruce Soord se posait publiquement la question de la musique qu’il souhaite faire à l’avenir), de nombreux terrains musicaux sont exploités. De la rock song classique (Judge the Girl, Punish Yourself), aux instrumentaux ambitieux (No One Leaves This Earth et son entêtant gimmick de synthé) en passant par de l’ambiant pur jus (Everyone must Perish et ses voix à la Enigma…) et les morceaux qui frôlent le rock héroïque (Private Paradise, qui ouvre l’album, et ses 11 minutes de voyage musical, le break de guitare dans Drain), on est plus que servi.
Et surtout, il y a cette guitare. On le sent, Bruce Soord a beaucoup écouté « Signify » et cela s’entend. Sa guitare reprend à son compte les atmosphères à la fois vaporeuse et hargneuse de Steve Wilson. Ainsi, les morceaux de bravoures (limite progressifs) sont légions. Si on ne devait en retenir qu’un, ce serait sans hésiter le titre « Parted Forever » qui clôt l’album de haut de ses 18 minutes de pur bonheur, comme une sorte de Dark Matter sous amphétamines. Ce sera d’ailleurs le plus long morceau du groupe jusqu’à leur dernier album paru cette année !

Ce qui rend Abducting particulièrement quand on connaît la discographie complète du groupe, c’est pour voir à quel point c’est un album bourré de (bonnes) promesses dont seulement certaine seront tenues. Non pas par manque de talent, mais par véritable choix. Ainsi, au fil des disques, TPT va laisser tomber le côté planant et progressif de Porcupine pour quelque chose de plus mélodieux comme Radiohead. Bruce Soord va apprendre à chanter (il va passer de Corgan à York) et affiner son style. Mais nous n’en sommes qu’au début. The best is yet to come…

A lire aussi en ROCK PROGRESSIF par BNJ :


RPWL
The World Through My Eyes (2005)
Du bon pink floyd de série b




MARILLION
Marbles On The Road (2004)
Un groupe incontournable en images...


Marquez et partagez





 
   BNJ

 
  N/A



- Bruce Soord (guitares, vocal)
- Nick Lang (keyboards, batterie)
- Mark Harris (basse)


1. Private Paradise
2. Whatever You Do - Do Nothing
3. No One Leaves This Earth
4. Punish Yourself
5. Everyone Must Perish
6. Judge The Girl
7. Parted Forever



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod