Recherche avancée       Liste groupes



      
JUNGLE/NOISE  |  E.P

L' auteur
Acheter Cet E.P
 


 

- Style : Phuture, Squarepusher, Luke Vibert , Ceephax, Bogdan Raczynski
- Membre : Mike & Rich
- Style + Membre : Caustic Window, Gak, Afx/lfo, Bradley Strider , Power-pill, Polygon Window, The Tuss , Aphex Twin
 

 Communauté Aphex Twin (669)
 Label Rephlex (621)

AFX - Smojphace (2003)
Par SASKATCHEWAN le 28 Avril 2008          Consultée 2273 fois

Smojphace ? Smoj Face ? Joms Face ? James’ Face ! Voilà, en résumé, le seul intérêt que j’ai trouvé à cet EP : essayer de trouver un anagramme avec ce petit nom bizarre qu’est Smojphace. La chose, sortie sur l’obscur label MEN créé par Richard D. JAMES et Tom JENKINSON est l’une des rares œuvres d’AFX qui fasse l’unanimité chez les fans. Et pour cause, tous ceux dont la narine délicate a flairé ne serait-ce qu’un instant les effluves putrides de cet EP nauséabond s’accordent pour dire que Smojphace est une sombre daube (pas sombre comme une ombre fugace, non, sombre et empli de noirceur comme du pétrole brut qui macère sur une plage de Bretagne). Si toutefois un lecteur devait se présenter sur ce site et déclarer publiquement son admiration pour cet EP, je jure sur ma collection entière de cartes téléphoniques que j’intègre sur le champ une note élogieuse rédigée par ses soins à la présente chronique.

Passons rapidement sur le mix Jungle (comprenez percussions en folie) d’un titre Ragga (comprenez sonorités Reggae/Dub dominées par une voix bien rauque qui scande quelques lignes de texte assez sommaires) d’un jeune artiste de Rephlex : The BUG. On n’avait encore jamais vu Richard D. JAMES bidouiller ce genre de musique et il faut bien l’avouer, le résultat est plutôt divertissant.

La vraie nouveauté de cet EP, ce sont plutôt ses deux derniers titres : « ktpa1 » et « ktpa2 ». Ces douces mélopées se rangent dans le genre délicat du Noise [Bruit], dont le nom seul suffit à en éclairer le principe. Ca siffle, ça hurle, ça crache, ça crépite, ça gratouille, ça grince, ça grésille, ça gronde, et surtout : c’est bourré de samples de sirène (roulement de tambour, cris dans l’assistance, une femme s’effondre au premier rang, on l’emporte, l’assistance toute entière se lève pour Danette et pour voir la pauvre femme se faire emmener par les médecins). Oui, hélas, des samples de sirène : mon Némésis, mon Banquier, mon pneu crevé sur la route des vacances ; leur présence ne fait que rendre plus insoutenable les dix longues minutes de « ktpa » qu’AFX nous inflige. On pensait Come To Daddy rugueux, abrasif : c’est une ballade au style épurée. On s’effrayait des sifflements stridents de Ventolin : c’est un titre calme et apaisant, une perle d’Ambient qui transformerait un pandolin en ours en peluche. La seule expérience sonore équivalente se trouve chez Lou REED et son Metal Machine Music, si le disque dans son intégralité est bien conforme aux deux minutes de chaos bruitiste que j’ai réussi à m’infliger.

En 2003, les fans de Richard D. JAMES ont eu peur : et s’il se lançait définitivement dans le noise ? Enfer et damnation, verrues et écrouelles, Satanas et Diabolo, je veux bien être changé en groupie du dernier boys band à la mode à Oulan-Bator si c’est le cas. Béni soit le smiley jaune, AFX s’est remis à l’Acid House pour la série des Analords, la nostalgie a du bon parfois.

A lire aussi en MUSIQUE ELECTRONIQUE par SASKATCHEWAN :


WISP
The Shimmering Hour (2009)
Introduction idéale à l'IDM




VENETIAN SNARES
Horsey Noises (2009)
Breakcore familial


Marquez et partagez





 
   SASKATCHEWAN

 
  N/A



- Richard D. James (tourneuse-fraiseuse, scie circulaire, sifflet, rad)


1. Run The Place Red (afx Mix)
2. Ktpa1
3. Ktpa2



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod