Recherche avancée       Liste groupes



      
JAZZ FUSION  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


ALBUMS STUDIO

1988 Eye Of The Beholder
2023 The Future Is Now

VHS/DVD/BLURAYS

2004 Live At Montreux 2004 (Dvd)
 

- Style + Membre : Chick Corea

CHICK COREA ELEKTRIC BAND - Eye Of The Beholder (1988)
Par ELK le 15 Février 2024          Consultée 352 fois

La dernière chose que l’on pourrait reprocher à Chick COREA serait de ne pas savoir d’entourer. Alors que Mile DAVIS avait dans les années 60 donné sa chance au jeune homme qu’il était, il a lui-même contribué tout au long de sa carrière à l’émergence de multiples talents, que ce soit avec son projet collectif majeur des 70’s, RETURN TO FOREVER, ou avec ce CHICK COREA ELEKTRIC BAND créé en 1985 et dont Eye Of The Beholder paru en 1988 est le troisième, et très certainement, le meilleur album.

Autour de Chick pour cet opus, un quatuor de jeunes virtuoses avec lesquels il va durant quelques années explorer plus avant le Jazz Fusion dont il était devenu un maître incontesté. Dave Weckel est un batteur au feeeling remarquable et aux sonorités prodigieuses, John Patitucci un bassiste impressionnant par son groove et la dynamique de son jeu, Eric Marienthal un saxophoniste au style particulièrement engagé et lyrique, alors que l’Australien Franck Gambale s’impose comme un maître de la guitare, inventeur et grand promoteur, notamment, de la technique du Sweeping qui permet de jouer des notes très rapides avec de remarquables précision et fluidité.

Cette 'dream team', parfaitement rodée et compétente, nous propose avec cet opus 53’29 (version CD) d’une musique empreinte d’une maîtrise et d’une classe absolument remarquables. Le style du groupe, un Jazz Fusion mâtiné d’harmonies et de rythmes latins, s’éloigne assez nettement de celui de RETURN TO FOREVER, avec un retour vers une formule musicale plus traditionnelle. L'ensemble est moins électrique, une moindre part étant accordée à la virtuosité des musiciens et la tonalité générale, plus distante et sereine, laisse plus d’espace de respiration à l’auditeur, comme le suggère joliment le titre de l’album et la figure innocente qui orne sa pochette. Pour le reste, on retrouve la splendide patte de compositeur de Chick COREA, son attrait pour les rythmes et structures complexes, mais aussi son propre génie instrumental. Un dernier mot sur la production que l’on peut qualifier de Luxueuse, tant elle magnifie le son de chaque instrument en en captant la moindre vibration, et tant elle enrobe l’opus d’une aura de classe et de profondeur rarement égalée.

Dès l’atmosphérique intro "Home Universe", l’ambiance est prenante et intense : quelques notes de Chick, le superbe son de la batterie réhaussé de percussions et quelques notes lointaines de guitare électrique nous invitent à un voyage qui s’annonce des plus classieux. Ceci est immédiatement confirmé par l’immense "Eternal Child", une des plus belles compositions de Chick, au thème de piano immortel, légèrement latin et mélancolique, parfaitement relayé par la guitare acoustique alors que la section rythmique se révèle en beauté. Le saxo prend le relais. Le titre s’écoule magnifiquement et se grave instantanément dans le cerveau de tout mélomane. J’adore aussi "Forgotten Past", seul titre solo de Chick et superbe composition qui se déploie autour de sonorités espagnoles et de mélodies latines, avec une justesse rythmique assez prodigieuse.
"Passages" est une autre grande réussite avec un groove irrésistible drivé par une basse omniprésente sur un tempo medium : je recommande ce titre à tout apprenti guitariste jazzeux qui souhaite s’éclater et se prendre quelques minutes pour Franck Gambale qui illumine le titre d’un solo inspiré dans un style Jazz teinté de Rock et de Blues, alors que Chick et Eric Marienthal sont également loin d'être en reste. "Beauty", titre le plus long de l’album, clôture une première face (version vinyle) quasi parfaite avec ses accents plus nostalgiques et son superbe thème. Il s’agit d’un titre très progressif, probablement le plus proche des œuvres de RETURN TO FOREVER sur l’album.

Parmi les autres titres, tous très réussis, je retiens l’éponyme "Eye Of The Beholder" qui vogue de sonorités espagnoles vers des traits et rythmes franchement cubains, non sans évoquer "Spain", un des grands classiques de Chick. "Trance Dance" est de nouveau un titre très rythmique, où la basse est largement à l’honneur, alors que piano, saxo et guitare jouent à l’unisson un thème beau et profond dans une ambiance assez hypnotique et hispanisante. "Cascade de Part 1 & 2" dévoile de superbes sons de synthés dans une belle ambiance futuriste, avant que la batterie de Dave Weckl ne vienne superbement driver les instruments qui se succèdent avant un nouveau superbe 'refrain' à l’unisson. Les titres Bonus de la version CD, "Ezinda" et "Amnesia" n’ont pas grand-chose à envier au disque principal. Le premier offre de jolis chassés-croisés entre piano et guitare acoustique dans une sorte de fugue, et de superbes solos virtuoses, alors que le second permet à chacun de se lâcher sur un tempo rapide avant une jolie reprise du thème de "Eternal Child" qui met un terme à l’album.

Vous avez compris que Eye Of The Beholder concilie virtuosité instrumentale, sans esbrouffe ni démonstration inutile, splendeur des compositions et des arrangements, et magnifique production avec un son légèrement clinique mais d’une classe extrême. Peu d’albums de Jazz Fusion ont atteint un tel niveau de perfection, et le tout n’a pas pris une ride, raison pour laquelle la note maximale s’impose sans discussion possible. Si vous ne connaissez pas ce disque, écoutez-le d’urgence !

A lire aussi en JAZZ par ELK :


Michel PETRUCCIANI
Music (1989)
Varié, enjoué et lumineux




PAT METHENY GROUP
The Road To You (1993)
Dernière ligne droite avant virage


Marquez et partagez





 
   ELK

 
  N/A



- Chick Corea (piano, claviers, arrangements)
- Franck Gambale (guitares)
- Jogn Patitucci (basse)
- Eric Marienthal (saxophone)
- Dave Weckl (batterie)


1. Home Universe
2. Eternal Child
3. Forgotten Past
4. Passage
5. Beauty
6. Cascade - Part 1
7. Cascade - Part 2
8. Trance Dance
9. Eye Of The Beholder
10. Ezinda
11. Amnesia



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod