Recherche avancée       Liste groupes



      
JAZZ  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 



Dave BRUBECK - Time Out (1959)
Par CAMEO172 le 4 Septembre 2008          Consultée 2442 fois

Loin de moi l'envie de dire que le jazz est un genre difficile d'accès ou incompréhensible au commun des mortels, mais force est de constater que très peu d'albums de jazz ont connu un réel succès commercial et de ce fait témoignent d'une accessibilité indéniable auprès d'un large public. A ma connaissance, il existe principalement le Köln concert de Keith Jarrett, Kind Of Blue de Miles Davis et Time out du Dave Brubeck quartet. Dans ces trois cas, le succès commercial n'a pas du tout été prévu, il y avait une réelle innovation musicale et la sortie des albums présentait certains risques commerciaux.
Pour mieux comprendre et adapter à notre époque, disons que ces trois albums sont en quelque sorte des Kid A ou Ok Computer de jadis.

Pour posséder ces trois best sellers du jazz et une certaine sensibilité à ce type de musique (en toute modestie), je pense que Time Out reste l'album le plus simple pour le néophyte. Vis à vis du Köln concert, c'est tout de même moins déroutant d'avoir un album avec une basse et une batterie qu'un seul piano, ce qui peut paraître un peu rude. Vis à vis de Kind of blue, je pense que Time Out est plus carré, avec moins d'improvisations.
Enfin, point non négligeable, Time Out possède trois titres ultra connus et forcément entendus d'une façon ou d'une autre : c'est donc assez rassurant même si l'on ne connaît pas le reste.
Ces trois fameux titres sont le Blue Rondo a la Turk, hommage au Rondo alla Turca de Mozart, Take Five qui est sans doute LE titre de jazz le plus célèbre au monde et Three To Get Ready connu au moins chez nous par l'adaptation de Claude Nougaro renommé pour l'occasion le Jazz et la java (il reprendra également Blue Rondo a la turk pour en faire A Bout De Souffle).

Toute la prise de risque de l'album réside dans l'utilisation de rythmes inhabituels dans le jazz de l'époque, assimilés par les musiciens lors de voyages dans des pays orientaux notamment.
Si aujourd’hui, cela paraît tout à fait banal, l’utilisation des 5 temps en jazz n’était pas du tout courante et c’est tout Take Five qui est dans cette signature. Et que penser de Blue Rondo a la turk qui est carrément en 9 temps ! Inimaginable sur du jazz à l’époque.
Concernant le reste de l'album, soit quatre chansons non citées, personnellement j'adore l'intro très piano bar de Strange Meadow Lark avant que le titre ne se développe sur différents tempos, sans jamais se figer.
Kathy's Waltz est un titre un peu plus classique en jazz avant d''accélérer et de briser la logique, le tout parfaitement mené par Brubeck et imposé par Morello.
Les deux derniers morceaux, Everybody’s jumpin’ et Pick up sticks, sont pour moi plus anecdotiques mais ne gâchent pas du tout l'ensemble.

On peut aussi souligner le génie de chacun des artistes. Il est évident que Brubeck et son piano sont importants mais Desmond par son saxophone est tout aussi central et magique : c'est même probablement lui l'âme du quartet.
Les percussions sont souvent relativement discrètes (mais efficaces), sauf pendant le fabuleux solo de Take Five : ce solo ne joue pas la multiplication et l'accélération des effets de percussion, mais repose plutôt sur la précision et la puissance de chaque coup. D'ailleurs au départ, Take Five ne devait être qu'un titre prétexte à l'introduction d'un solo de Morello.
Il faut enfin saluer le dernier musicien, Wright qui propose un jeu de basse très fin, posé mais avec beaucoup d'ampleur. Il rend l'ensemble extrêmement swinguant, ce qui n'est pas négligeable.

Je pense vraiment que l'on tient là le disque de Jazz que tout le monde devrait avoir et cerise sur le gâteau, je ne le vois que rarement à plus de 7 euros dans les bonnes crémeries ! Pourquoi s'en priver ?

A lire aussi en JAZZ par CAMEO172 :


Erik TRUFFAZ
Arkhangelsk (2007)
Un doux voyage dans la neige




Stan GETZ
People Time (1991)
Un duo saxophone et piano live de toute beauté


Marquez et partagez





 
   CAMEO172

 
  N/A



- Dave Brubeck (piano)
- Paul Desmond (saxophone alto)
- Eugene Wright (basse)
- Joe Morello (batterie)


1. Blue Rondo à La Turk
2. Strange Meadow Lark
3. Take Five
4. 'three To Get Ready
5. Kathy's Waltz
6. Everybody's Jumpin'
7. Pick Up Sticks



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod