Recherche avancée       Liste groupes



      
BLUES-ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Johnny Winter , Stevie Ray Vaughan , Buddy Guy

Popa CHUBBY - Peace, Love & Respect (2004)
Par WILD THING le 20 Septembre 2004          Consultée 5068 fois

Quoi de mieux que cette « tendre » pochette pour illustrer la paix, l’amour et surtout le respect de Popa Chubb envers le gouvernement Bush ! Avec Peace, Love & Respect, Popa Chubby a incontestablement le mérite de revenir aux racines revendicatrices du blues, style qui de nos jours est de plus en plus considéré, à juste titre (?) comme selecte, un peu à l’image du jazz. Il faut dire qu’ici, Popa Chubby mélange habilement les genres et les influences, ne se limitant pas à l’originel blues noir américain et abordant sans difficultés de la country, du rock, du rap ou du raggae. C’est pourquoi il est courant, au fil de l’album, de ressentir les traces des grands Santana, Hendrix, Stevie Ray Vaughan, mais avec un son moderne et propre faisant parfaitement ressortir le style de Mr. Ted Horowitz, alias Popa Chubby.

La culot du bonhomme va bien évidemment au-delà de l’audace de sa pochette ; en effet puisque le disque ne débute ni plus ni moins que par l’hymne américain, seravant de leitmotif à « Un-American Blues ». Ses reproches envers la politique actuelle de son pays se perçoivent tout le long de l’album avec des titres comme « The Man On The News » et ses inluences reggae, la ballade « Young Men », et la très jazzy « Midnight Ride/Peace » (dont les dernières paroles ont été notées au dos de la pochette, manière de résumer la raison de cet sortie) dans laquelle l’instrument principal est le piano joué par Mike Lattrell.

L’humour de Popa Chubby est bien entendu au rendez-vous grâce à des chansons aux paroles pour le moins originales tels que dans « Top Ten Reasons Why I Can’t Sleep at Night ». A signaler que la vache folle gauloise est la huitième raison de ce "top dix des raisons pour lesquelles il ne peut dormir la nuit" !
Notre guitar-hero si particulier se met également à une sorte de rap énergique plutôt relax - qui aurait sans doute pu faire un carton si ce provocateur n’avait pas associé MTV à l’argent! - « Life Is A Beat Down » au refrain fun et entêtant. Enfin, je dis « Rap », mais si le rap consistait à avoir comme ici des alternances de passages musicaux possédant un minimum d’intérêt plutôt qu’une simple bande-son appelée « instru » signée par « le grand DJ machin », beaucoup d’entre nous seraient amateurs du style ou au moins l’apprécieraient, mais bon…

Un grand monsieur qui sait s’inspirer de ses maîtres et qui réussit le pari de réconcilier les genres et qui fait un bien gros coup de gueule (et de doigt !) à ceux qui ont sali l’image de son pays. Album à conseiler à n’importe qui, que vous soyez amateur de mélodie ou de technique, car Popa arrive, contrairement à pas mal de guitar-hero , à nous faire part de son feeling sans pour autant donner l’impression de considérer ses musiciens comme de simples accompagnateurs.
Respect, Man!

A lire aussi en BLUES-ROCK :


The ALLMAN BROTHERS BAND
Idlewild South (1970)
Le rock sudiste dans toute sa splendeur.




The ALLMAN BROTHERS BAND
One Way Out Live At The Beacon Theatre (2004)
Le grand retour en live ! ! ! !


Marquez et partagez





 
   WILD THING

 
  N/A



- Popa Chubby (guitare, chant, sitar éléctriq)
- Nicholas D'amato (basse)
- Mike Lattrell (orgue, piano, claviers)
- Steve Holley (batterie, percussions)
- Steve Logan (basse)


1. Un-american Blues
2. The Man On The News
3. Top Ten Reasons Why I Can't Sleep At Nig
4. I'm Not Afraid
5. Keep On The Sunny Side Of Life
6. Young Men
7. Midnight Ride / Peace
8. Like The Buddha Do
9. The Devil Gonna Drag You Down
10. Sweat Release
11. Life Is A Beat Down
12. See You In Sete



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod