Recherche avancée       Liste groupes



      
REGGAE/HIP-HOP/ROCK  |  STUDIO

Commentaires (5)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Les Garçons Bouchers
- Membre : Les Wampas
 

 Myspace Du Groupe (280)

MANO NEGRA - Casa Babylon (1994)
Par JOVIAL le 20 Juillet 2010          Consultée 2349 fois

Avec Casa Babylon, ultime production de la MANO NEGRA, avant la tragique séparation, on ne peut pas dire que CHAO et consorts terminent leur carrière commune en beauté. Pour faire court, je n’aime pas du tout cet album, qui ressemble ni dans le style ni dans l’esprit au groupe qui a pondu quelques années auparavant les excellents Patchanka, Puta’s Fever et King of Bongo. C’était l’époque où la MANO NEGRA s’essayait à tous les styles et produisait des albums certes hétéroclites mais d’une richesse et d’une énergie incroyable. Rock, rap, punk, reggae, ska, musiques latines, tout pouvait et devait être abordé. Sur cet infâme Casa Babylon, c’est tout le contraire. Le groupe s’enferme dans un seul et unique style, fusion de reggae/hip-hop et de musiques hispaniques, qui s’apparente à mon goût plus au style de Manu CHAO dans sa carrière solo (et encore) qu’à celui de la MANO NEGRA elle-même.

Casa Babylon m’agace profondément. Tous les morceaux se ressemblent ; les mêmes sonorités se répètent inlassablement, à grands renforts de percussions cubaines, qui donnent à l’album cette ambiance de fiesta sud-américaine moisie. En outre la MANO NEGRA a dû se découvrir une passion pour les extraits radiophoniques, car on en retrouve partout, et le groupe a une fâcheuse tendance à casser le rythme de ses morceaux pour y placer en plein milieu, un de ces fameux extraits bidons et sans intérêt (« El Alakran » et « Santa Maradona » en particulier). Seul « This is my World » parvient à me satisfaire avec une utilisation intelligente et cohérente de ces derniers. À part ça, qu’est-ce qu’on pourrait sauver d’un tel naufrage ? En tâchant d’être indulgent, je ne garderai que « The Monkey », sans doute le seul morceau lorgnant encore vers l’esprit punk-rock de la vraie MANO NEGRA, « Señor Matanza », sublime petite perle rap, « Machine Gun » pour son côté émouvant, et enfin « Sueno de Solentiname » pour son superbe groove et son ambiance très prenante.

Le reste n’est qu’anecdotique. Les chansons s’enchaînent, répétitives, sans énergie parfois (« Mama Perfecta », « Super Chango ») ou versent dans le bordélique inaudible (« Bala Perdida », « Santa Maradona »). Le chant est complètement à revoir, Manu CHAO prend un accent désagréable et a parfois du mal à se réveiller, au vue de la mollesse de son chant. Et la guitare, que dire ? Inexistante ou très en retrait, elle aurait peut-être pu donner un peu plus de pêche à cet album. Les compositions ne se concentrent que sur un trio basse/batterie/chant, parfois rejoint par quelques claviers, mais ne nous cachons rien, Casa Babylon est d’une pauvreté musicale à faire vomir.

Casa Babylon pourra sans doute plaire aux amateurs de musiques hispaniques ou de dub, mais sans doute pas aux autres. Fanatique de la MANO NEGRA, cet album a été pour moi une véritable déception. Quoiqu’il en soit, le groupe n’aura pas vraiment le temps de le promouvoir plus que ça, puisque sa séparation sera officiellement annoncée quelques mois plus tard.

A lire aussi en ROCK par JOVIAL :


VIOLENT FEMMES
The Blind Leading The Naked (1986)
La trilogie est close ...




THIS HEAT
Out Of Cold Storage (2006)
Un indispensable de l'expérimental anglais.


Marquez et partagez





 
   JOVIAL

 
  N/A



- Manu Chao (chant/guitare)
- Antoine Chao (trompette/chant)
- Santiago Casariego (batterie/chant)
- Philippe Teboul (percussions/chant)
- Daniel Jamet (guitare/chant)
- Olivier Dahan (basse/chant)
- Thomas Darnal (claviers/chant)
- Pierre 'krøpöl' Gauthé (trombonne/batterie)
- Fidel Nadal (chant additionnel)


1. Viva Zapata
2. Casa Babylon
3. The Monkey
4. Señor Matanza
5. Santa Maradona
6. Super Chango
7. Bala Perdida
8. Machine Gun
9. El Alakran (la Mar Esta Podrida)
10. Mama Perfect
11. Love And Hate
12. Drives Me Crazy
13. Hamburger Fields
14. La Vida (la Vida Me Da Palo)
15. Sueno De Solentiname
16. This Is My World



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod