Recherche avancée       Liste groupes



      
POP-ROCK-FOLK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

 Site Officiel (131)
 Official Kt Tunstall Forum (487)

Kt TUNSTALL - Eye To The Telescope (2004)
Par MARCO STIVELL le 26 Novembre 2010          Consultée 2129 fois

Mes chanteuses préférées ont un don pour les premiers albums "qui tuent", cet exercice si difficile qui affirme leur personnalité (ou pas), les révèle (ou pas). KT TUNSTALL ne fait pas exception à la règle, et même si elle n'aura pas exactement le même succès que Katie Melua et Michelle Branch, elle va quand même être une chouette révélation pour beaucoup de gens, quoique trop peu au final.

Tout cela parce que, en prenant l'exemple français, KT ne doit pas avoir une notoriété à toute épreuve sur notre beau territoire, où l'on préfère se concentrer sur Bénabar et Renan Luce (ce qui est loin d'être un mal en soi) et de bouder la plupart des artistes anglo-saxons parmi lesquels bien souvent les chanteuses de ce calibre. Pour tout dire, une très grande partie des français ne doivent connaître que le "Wouh ouuuuh" qui fait office de fond sonore à la pub Alice, sans même savoir d'où elle provient. Voilà le truc, on fait "Wouh ouuuh" pour rigoler, en se moquant de toutes celles qui portent le prénom Alice, et on ne connait pas la chanson en entier, ni celle qui la chante... Donc voilà pour info, c'est KT TUNSTALL (et non pas "Katie", ça sonne plus vieux) et la chanson "Black Horse and the Cherry Tree". Ca c'est fait! Ajoutons à cela "Suddenly I See", et nous obtenons les raisons principales du succès de ce premier album. Le titre choisi, Eye to the Telescope, fait référence à l'enfance de KT, lorsqu'elle adorait passer son temps à observer les étoiles. Un détail mignon et qui rajoute un côté attachant à l'ensemble avant même que l'on ait besoin de découvrir celui-ci.

Un superbe album en vérité. KT évolue dans un registre pop, folk, teinté de blues et de jazz, pas de grande différence par rapport à l'autre Katie - Melua - jusqu'ici. En revanche, chez KT, la rythmique est plus marquée avec percussions en masse (voir "Another Place to Fall"), et les musiques noires ressortent encore plus, dans le sens où les influences R 'n' B sont palpables jusque dans la voix de la belle presque-trentenaire. D'où l'effet vocal jazz et "rhythm'n'blues", et non pas "rap'n'blues" : n'oublions pas que la prof de chant de KT était Barbara Hendricks. Et donc c'est facilement remarquable sur les "Another Place to Fall", "Miniature Disasters", "Stoppin' the Love" et "Through the Dark". L'instrumentation est chouette, plutôt acoustique et très basée sur la guitare et les percussions. Et la voix... Divine! Un brin rocailleuse, et d'une émotion à couper le souffle, à vérifier sur les chansons les plus douces comme (et parmi mes préférées) "False Alarm" et "Heal Over". Cette dernière est résolument folk, un genre bien courant, mais ici utilisé de manière spécifique, douceur et planant se mêlent pour donner un effet quasi-onirique : à voir à ce titre les "Silent Sea", "Heal Over".

Certaines chansons sont amenées sur des tempos plus rock, plus enlevés du moins, et ce sont très précisément les deux grands tubes de l'ensemble qui priment ici : "Suddenly I See" et "Black Horse And the Cherry Tree". Hyper-efficaces, bien foutus, joyeux, entraînants, bref des hits qui ont pas volés leur statut. Je termine volontairement avec ce que j'aime le moins dans l'album : les choeurs un brin "virils" de "Stoppin' the Love" (en revanche les "Dou dou ba dou ba dou bi dou" de KT sont assez fameux) et puis je ne sais pas pourquoi, mais le milieu de l'album laisse toujours une petite sensation de faim non apaisée (j'aime assez "Universe & U", mais le côté onirique ne fonctionne pas autant que pour d'autres titres du même genre, bizarre !). Et puis ce que je préfère, outre les tubes et certaines chansons par çi par là, ce sont ces grandes perles que sont "Other Side of the World", simply marvellous (surtout le refrain), et "Under the Weather", ballade acoustique à écouter devant un coucher de soleil, qui se termine dans un tourbillon instrumental et vocal un peu plus torturé, avant de revenir à une note positive. Et quand Katie crie, c'est exactement comme lorsqu'elle se fait douce, elle met tout un monde à ses pieds...

Un album que j'aime beaucoup, mais qui pose toujours un léger problème. Ou plutôt deux. Un (nettement plus léger) par rapport à la structure, comme je l'ai laissé plus ou moins entendre, il est facile d'être moins passionné par le milieu ("Miniature Disasters" / "Silent Sea" / "Universe & U") qui comporte quand même de très belles chansons. Mon principal problème, c'est à propos du fait que l'album oscille entre sons acoustiques et d'autres électriques. Au final, on ne sait pas vraiment si c'est l'un ou si c'est l'autre, si l'album est rock ou plutôt folk. Ce qui n'est pas un grand mal, beaucoup d'albums marient les deux sans problème. Non c'est juste parce que l'album suivant, qui devait être une surprise, le sera du coup un peu moins...

Note réelle : 3,5/5

A lire aussi en POP par MARCO STIVELL :


Keren ANN
101 (2011)
La maturité même




Emilie SIMON
Mue (2014)
Une grande dame, assurément...


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
   MOONDREAMER

 
   (2 chroniques)



- Kt Tunstall (chant, guitares, piano acoustique, piano wurlitzer)
- Steve Osborne (shelltone, basse, guitares, percussions, moog, cho)
- Arnulf Lindner (basse, contrebasse, guitare baryton)
- Luke Bullen (batterie, percussions, cajon)
- Martin Terefe (claviers)
- Andreas Olsson (programmation batterie)
- David Davidson (arrangements des cordes, 1er violon)
- David Angell (2ème violon)
- Kristin Wilkinson (violon alto)
- John Catchings (violoncelle)
- Iain Burdge (violoncelle)
- Paul Beard (claps)
- Marty Phillips, Paul Gilbody (choeurs)
- Graham Deas (choeurs)
- George Vjestica (guitare)


1. Other Side Of The World
2. Another Place To Fall
3. Under The Weather
4. Black Horse And The Cherry Tree
5. Miniature Disasters
6. Silent Sea
7. Universe & U
8. False Alarm
9. Suddenly I See
10. Stoppin' The Love
11. Heal Over
12. Through The Dark



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod