Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK  |  E.P

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet E.P
 


2010 Shadow

Amanda LEHMANN - Shadow (2010)
Par MARCO STIVELL le 20 Décembre 2010          Consultée 2264 fois

Il y a encore un an, dans le milieu de la musique, qui pouvait citer le nom d'Amanda LEHMANN avec l'assurance de tenir là un grand nom, à recommander à tout le monde ? Quelques britanniques seulement, et encore ils la rattachaient automatiquement aux groupes dont elle faisait partie. Parce qu'Amanda est une musicienne de longue date, initialement pianiste mais devenue rapidement mordue de rock, et qui a apporté ses talents de musicienne à des groupes relativement connus en U.K. comme Big Spanner, ainsi que ceux de compositrice notamment pour de l'illustration sonore (musique pour films, télévision...)

Ce n'est que depuis 2009 qu'elle s'est constituée un nom hors des frontières du Royaume-Uni en accompagnant Steve Hackett. Du moins, elle se fait connaître pour des personnes qui la considèrent pour autre chose que ses jolies jambes, qui portent réellement attention à son apport indéniable à la musique du célèbre ancien guitariste de Genesis. Et cela a réussi puisque, la preuve, elle en profite pour sortir un premier album tout juste un an après le début de la tournée avec Steve Hackett.

En fait d'album, Amanda LEHMANN a choisi un EP, contenant quatre chansons. Cela peut frustrer et paraître trop peu, mais après une seule première écoute, je me plais à rapprocher cette démarche d'une artiste dont je suis fan jusqu'au-boutiste, à savoir Anne-Marie Helder (ex-Karnataka, actuelle Mostly Autumn et autres...). Elle aussi avait après s'être fait un nom en groupe, démarré en solo en publiant un EP et celui-ci était parfaitement à la hauteur de son talent. Pour Amanda, c'est exactement la même chose.

Le fait est que la miss est, tout le monde en conviendra après avoir écouté l'EP, très loin d'être une poupée tout juste bonne à faire baver, notamment dans le rock. C'est une vraie musicienne, elle sait tenir des claviers et programmer (basse et batterie, mais ne prenez pas peur, c'est très bien fait), en plus d'avoir un talent et un feeling réel à la guitare. Si elle est un peu "bouffée" par Steve Hackett lorsqu'elle joue avec lui (comprendre qu'il est plus facile de prêter réellement attention à ce dernier car tous les solos viennent de lui), Shadow permet de se rendre compte de la mesure de ses capacités. Ses riffs tranchants, et ses parties mélodiques caressantes sur "Spiral" aussi bien que sur "Shadow", font preuve d'un charme comme trop peu d'artistes féminins arrivent à exprimer dans ce monde guitaristique où tous les meilleurs musiciens cités ont des chromosomes XY plutôt que des XX.

Et ce n'est pas tout. Malgré le peu de chansons, on plonge avec un plaisir immense dans cet univers nuancé, hyper-mélodique et ambiancé. Prenons l'exemple du "Somebody Out There" aux accents bluesy et de la ballade folk-rock "Shadow". Rien que sur ces deux titres, Amanda développe une telle sensibilité, une telle force mélodique et atmosphérique qu'on ne peut qu'y succomber. Arriver à faire d'un blues un morceau aussi sublime au même titre qu'une ballade (qui est sublime par définition, c'est mon avis et je le partage), le rendre aussi dense est tout simplement génial. Que dire alors de "Mirror" où les nappes vaporeuses et enivrantes dominent, ou de cette "Spiral" à laquelle la voix essaie d'échapper ? La voix. Je n'ai pas parlé de la voix. Pour faire court, c'est une voix "classique", avec un timbre ô combien agréable et qui accompagne dignement ce genre de musique. De plus, elle y met beaucoup de c(h)oeur, comme dans les autres instruments.

Pour une première production solo, cet EP Shadow est décidément ce que l'on pouvait attendre de mieux venant d'une telle artiste. Souhaitons-lui beaucoup de réussite et misons sur l'éventualité d'autres joyaux aussi reluisants que celui-ci à l'avenir.

Note réelle : 4.5/5.

A lire aussi en ROCK par MARCO STIVELL :


SANTANA
Marathon (1979)
Un bon score




Jacques HIGELIN
Higelin à Mogador (1981)
Premier live d'Higelin


Marquez et partagez







 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Amanda Lehmann (chant, guitares, claviers, programmations)


1. Shadow
2. Mirror
3. Somebody Out There
4. Spiral



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod