Recherche avancée       Liste groupes



      
POP-ROCK  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : K's Choice
 

 Site Officiel (656)

The CRANBERRIES - Roses (2012)
Par GEGERS le 25 Mars 2012          Consultée 1714 fois

La carrière des CRANBERRIES a ceci de particulier qu'elle est basée sur un malentendu, du nom de « Zombie ». Alors que ce morceau aux allures d'hymne, à la distorsion prononcée et au phrasé essoufflant, est considéré comme la réussite majeure du groupe irlandais, il n'est pour autant en aucun cas représentatif de l'univers pop-rock éthéré des airelles. Ce succès, gigantesque autant qu'inattendu, dérouta d'ailleurs le groupe et dévia sa carrière de son cheminement originel. En 1996, l'album To The Faithful Departed, trop mordant et électrique pour être honnête, montrait des premiers signes de faiblesse, tandis que les deux albums suivants témoignaient d'un groupe aux abois, poursuivant vainement un succès hors d'atteinte. Et si, quasiment 20 ans après la déferlante « Zombie », Roses constituait la véritable suite de No Need to Argue ?

C'est une pop-rock tranquille qui constitue principalement ce sixième album des CRANBERRIES. Après 10 ans d'absence, et deux albums solo pour la chanteuse Dolores O'Riordan, le groupe semble enclin a ne plus tenter de reproduire le succès de « Zombie ». Ce faisant, les ambiances ainsi distillées se rapprochent tout naturellement de celles présentes sur les deux premiers albums du combo. La distorsion remisée aux oubliettes, les CRANBERRIES se font majoritairement pop, régulièrement rock, parfois folk, n'hésitant pas à donner le premier rôle à la guitare acoustique (« Conduct ») ou aux instruments traditionnels, accordéon et violon faisant des apparitions régulières (« Raining in my heart », « Waiting in Walthamstow »). Mais plus que le style, ce sont bien les mélodies à l'inspiration retrouvée, couplées à la voix toujours délicieuse de la chanteuse, qui font de ce Roses une réussite inattendue.

Il suffit d'écouter le titre d'ouverture « Conduct » pour se convaincre que le retour des CRANBERRIES n'est pas un pétard mouillé. Lancinant, oppressant, ce titre renoue avec le succès passé. Les flamboyances de ce style sont quelques une sur cet album. « Raining in my heart », « Waiting in Walthamstow », dont les ambiances « gare d'Europe centrale un crépuscule d'hiver » fonctionnement à merveille, « Astral Projection » et ses harmonies vocales inspirant la méditation, sont autant de morceaux montrant que les airelles n'ont pas perdu une once de leur talent. Plus efficaces et évidents, « Losing my mind », fausse ballade au refrain énergique, « Schizophrenic playboy » aux allures de single tant il rappelle « I can't be with you » ou « Show me » parviennent à égaler ou presque le meilleur des deux premiers albums.

Roses souffre néanmoins de la présence de titres convenus et dispensables. Sur cet album, comme sur chacune de ses sorties précédente, le groupe n'hésite pas à tirer de grosses ficelles dévoilant sa face la moins convaincante. On pense à « Wait for you » et sa mélodie electro-pop dénuée d'intérêt, ou encore à « So good », dont les ambiances folk cachent à peine une ballade mielleuse qui aurait pu avoir sa place sur Wake Up And Smell The Coffee. Le groupe nous sort néanmoins un dernier de son chapeau avec le titre de clôture, « Roses », pièce acoustique et éthérée (à l'exception d'une discrète mélodie à la guitare électrique) qui conclut avec brio cet album.

Favorisant la constance à la flamboyance, les CRANBERRIES livrent avec Roses un album de retour raisonnablement convaincant, faisant preuve d'une véritable inspiration du groupe irlandais. Un album « de plus » néanmoins, qui ne fera pas oublier les deux pépites parues dans la première moitié des années 90. Pour la nostalgie plus que pour la qualité intrinsèque.

A lire aussi en POP par GEGERS :


EELS
Daisies Of The Galaxy (2000)
Le joli blues de Mr. E




Cat STEVENS
Majikat (1976)
Irrésistiblement live


Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



- Dolores O'riordan (chant/guitare)
- Noel Hogan (guitare)
- Michael Hogan (basse)
- Fergal Lawler (batterie)


1. Conduct
2. Tomorrow
3. Fire & Soul
4. Raining In My Heart
5. Losing My Mind
6. Schizophrenic Playboys
7. Waiting In Walthamstow
8. Show Me
9. Astral Projections
10. So Good
11. Roses



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod