Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK  |  SINGLE

Questions / Réponses (1 / 0)
L' auteur
Acheter Ce Single
 


 

- Style : Simple Minds, The Silencers , Big Country, The Chameleons , Kitchens Of Distinction
- Membre : The Edge

U2 - Ordinary Love (2013)
Par GEGERS le 6 Décembre 2013          Consultée 2187 fois

[Préambule : Cette chronique, dont la publication était prévue ultérieurement, est à prendre comme un hommage à Nelson Mandela, symbole de sagesse et de courage, qui vient de nous quitter.]

La chance des grands du rock est d'attiser l'intérêt à chacune de leur sortie, même si l'on sait pertinemment que la déception sera probablement au rendez-vous. Ce postulat est particulièrement vrai pour U2, un groupe entouré d'une aura intouchable, due essentiellement aux (nombreux) engagements humanitaires de son leader Bono, mais qui pourtant n'a rien sorti de véritablement emballant depuis le début des années 2000. Allez, il y avait bien de quoi grappiller sur chacun des 3 albums publiés par le groupe depuis le début du siècle nouveau, mais il faut bien reconnaître que, pour les quatre Irlandais, le succès artistique semble faire partie d'un passé révolu.

Sauf que... sauf que... en l'attente d'un nouvel opus studio prévu pour 2014, U2 se rappelle à notre bon souvenir par le biais d'un single "one-shot" écrit pour constituer l'illustration sonore d'un biopic sur Mandela. Sollicité par les réalisateurs, le groupe, Bono en tête, n'a pas hésité une seconde avant de donner son accord pour participer à la BO. Engagé dans la lutte anti-apartheid durant ses jeunes années, U2 semblait capable, en tout état de cause, de rendre hommage à celui qui, dixit Bono, a rendu nos vies meilleures.

La création d'un morceau destiné à intégrer la bande originale d'un film n'est pas une première pour le groupe. Ainsi, comme il a pu le faire sur Au Nom du Père (1993) ou The End Of Violence, Bono a préférer capter des ambiances, tenter de retranscrire des sentiments, plutôt que de suivre et se coller à une quelconque trame narrative. Le résultat, "Ordinary love", dépasse toutes les attentes. "L'amour ordinaire", voici bien ce qui soude les peuples, transcende les différences et rend les vies meilleures. Sur une mélodie pop-rock léchée et entraînante, à la fois délicate et percutante, le groupe tisse une toile à la fois moderne et fidèle à ses racines.

Il y a une chaleur immense qui se dégage de ce titre qui, s'il reste éloigné du passé bien plus rock du groupe, se voit doté d'un refrain persistant, d'une qualité extraordinaire, à laquelle le groupe ne nous avait plus habitués depuis bien longtemps. Le piano, qui gagne en vigueur alors que le tempo s'accélère, le chant céleste de Bono, ou la basse très ronde qui agrémentent la deuxième moitié du morceau, voici les atouts principaux de ce "Ordinary Love" très inspiré. Le titre peut sembler anodin, un peu emprunté, mais il constitue surtout et avant tout un retour en force pour U2, un come-back éphémère mais marquant qui donne foi et confiance quant à la qualité d'un nouvel album studio.

A lire aussi en ROCK par GEGERS :


STATUS QUO
Quid Pro Quo (2011)
Papy fait de la résistance




RUNRIG
Amazing Things (1993)
Plaisant intermède!


Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



- Bono (chant, guitare)
- The Edge (guitare, chant, piano)
- Adam Clayton (guitare basse)
- Larry Mullen Jr (batterie, percussions)


1. Ordinary Love



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod