Recherche avancée       Liste groupes



      
RAP, HIP-HOP  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Ariana Grande
 

 My Pink Friday.com (195)

Nicki MINAJ - Pink Friday (2010)
Par MOONDREAMER le 28 Juillet 2012          Consultée 1184 fois

Quand Nicki Minaj sort fin 2010 son premier album studio, celui-ci était plus qu’attendu : enchainant les collaborations sur les albums de Drake, Rihanna, Kanye West (qui lui rendent d’ailleurs la pareille sur celui-ci), la protégée de Lil’ Wayne faisait partie des révélations rap incontournables de l’année. Plus impressionnant encore, Nicki Minaj fut même proclamée quelques mois après la sortie de Pink Friday « The Queen of Hip-Hop » par le respectable magazine Rolling Stone. De quoi donner envie d’écouter ce que la jeune prodige a dans le ventre…

Première déception personnelle, l’écueil des paroles tournées vers soi et centrées sur la personnalité et les succès de celui qui rappe (malheureusement trop souvent présentes dans la scène hip-hop américaine) est loin d’être évité. Au contraire, Nicki saute en plein dedans, comme le prouve le titre d’ouverture, éloquemment baptisé « I’m The Best » ou l’autobiographique « Dear Old Nicki ». Second défaut : la vulgarité omniprésente. Je ne compte plus le nombre de « bitch », « shit » ou de « fuck » (et ses dérivés « fucking » et « motherfucker »), mais bon, il s’agit aussi d’une des caractéristiques du milieu du rap commercial made in USA. Le contraire aurait plutôt été étonnant. Enfin aller jusqu’à enregistrer un morceau qui s’appelle « Did It On Them » (« Je leur ai fait dessus »), c’est vraiment dépasser les limites de ma tolérance…

Mais passons sur cela, ceux qui n’aiment pas le rap américain à la Jay-Z/Kanye West n’aimeront pas cet album, c’est évident, alors jugeons Pink Friday pour ce qu’il est : l’album marquant l’émergence nouvelle égérie du hip-hop. Parce que oui, Nicki Minaj a un style personnel, une identité forte qui s’affirme au travers de son phrasé vif et incisif, de son flow rapide et provocateur, de sa facilité à imposer sa marque même à côté de pointures du genre comme Eminem (« Roman’s Revenge ») ou Will.I.Am (« Check It Out », reprenant sans aucun scrupule des sample de « Video Killed The Radio Star » des Buggles).

Quelques morceaux sortent tout de même du lot. Citons d’abord « Fly » en collaboration avec Rihanna, ou la chanteuse R&B et la rappeuse se complètent élégamment : un refrain bref mais entrainant chanté par Rihanna et des couplets rappés percutants et incisifs par Minaj. « Dear Old Nicki » est, en dépit de son ton égocentrique, un morceau touchant sur lequel la rappeuse se dévoile plus que d’ordinaire et parvient à imposer son empreinte, grâce notamment à des couplets bien construits et à des paroles très personnelles.

Sur « Blazin’ », qui sample lui aussi un morceau culte (« Don’t You Forget About Me » des Simple Minds), Minaj n’a rien à envier à l’élocution impeccable de Kanye West et les deux couplets rappés rivalisent d’efficacité. Et puis, globalement, la fin de l’album est d’un niveau plus que correct : que ce soit « Girls Fall Like Dominoes » reprenant le refrain du morceau à succès des Big Pink, l’entraînant « Last Chance » où guitare et rap se mêlent sans problème, tout comme le désormais célébrissime « Super Bass » dont le côté catchy et facile d’accès en ont fait un tube incontournable de 2011.

Toutefois, je ne peux me résoudre à accorder un 3/5 à cet album pourtant encensé par la presse, en particulier parce que sa vulgarité et son égocentrisme me rebutent un peu, mais surtout parce que, dans l’ensemble, Pink Friday est loin d’être l’électrochoc que nous promettait le buzz provoqué par Nicki. Bref, un album de rap commercial agréable et correct, mais qui n’apporte pas grand chose d’innovant à la scène hip-hop, reprenant les codes du genre sans jamais vraiment chercher à les renverser.

Note réelle : 2.5/5

A lire aussi en RAP, HIP-HOP :


Keny ARKANA
Entre Ciment Et Belle étoile (2006)
Le retour du rap français !




NAS
Street's Disciple (2004)
Bien plus qu'un simple disciple


Marquez et partagez





 
   MOONDREAMER

 
  N/A



- Onika Maraj Alias Nicki Minaj (chant et rap)
- Dj Ammo (synthétiseur)
- Kevin Hissink (guitare électrique)
- John B. (claviers)
- Safaree 'sb' Samuels (choeurs)
- Shaz Sparks (choeurs)
- + Nombreux Autres Producteurs, Invités,…


1. I'm The Best
2. Roman's Revenge (feat. Eminem)
3. Did It On 'em
4. Right Thru Me
5. Fly (feat. Rihanna)
6. Save Me
7. Moment 4 Life (feat. Drake)
8. Check It Out (feat. Will.i.am)
9. Blazin' (feat. Kanye West)
10. Here I Am
11. Dear Old Nicki
12. Your Love
13. Last Chance (feat. Natasha Bedingfield)
14. Super Bass
15. Girls Fall Like Dominoes



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod