Recherche avancée       Liste groupes



      
JAZZ / NU-JAZZ  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Keith Jarrett , Manu Katché , Bobo Stenson

Jan GARBAREK - In Praise Of Dreams (2004)
Par STREETCLEANER le 15 Décembre 2012          Consultée 1219 fois

In Praise of Dreams est un album qui réjouit. Garbarek possède une discographie bien fournie et le saxophoniste n'a - forcément - pas composé que de bons albums. In Praise of Dreams, s'il reste un album très accessible, a le mérite d'être débarrassé du côté synthétique malheureux de nombre de ses réalisations new age. Mais de surcroît, toutes les compositions, signées Garbarek, sont vraiment de qualité. Garbarek fait une nouvelle fois appel à Manu Katché à la batterie, et surtout a la bonne idée de recruter la violoniste Kim Kashkashian, et le rôle de cette dernière ne sera pas des moindres car In Praise of Dreams est un album dédié à la fois au violon et au saxophone.

Très « pop » dans leurs structures, les compositions possèdent une agréable unité de ton qui donne un côté très harmonieux à cet album, une unité des sentiments et des atmosphères qui va oeuvrer à renforcer l'impression de délicatesse de cet album. Ne pas brusquer l'auditeur semble être le mot d'ordre. Le mener du début à la fin de cette traversée, sans encombre, sans être bousculé, sans péripétie. Dans le même temps In Praise of Dreams nous attrape sans qu'on s'en rende compte. Subtil, il vous laisse avancer tout en vous faisant croire que vous avez l'initiative. On pourrait dire que In Praise of Dreams possède une intelligence toute féminine.

Le nu-jazz de « As Seen From Above », assez proche de ce qu'un Nils Petter Molvaer peut nous concocter, fait immédiatement mouche. « In Praise of Dreams », aux senteurs folkloriques, voit le violon et le saxophone ténor se saluer, se répondre, ils finissent par s'unir, ce sont leurs noces auxquelles nous sommes conviés. C'est évidemment joli comme une journée de fête. « One Goes There Alone » et « Knot of Place and Time » représentent en quelque sorte la poursuite de cette conversation mais ici les invités ont quitté la cérémonie, le soir tombe. Le violon est empreint d'une tristesse et d'une beauté particulièrement touchantes. Garbarek n'est pas en reste et la force des émotions, des humeurs de son saxophone soprano, rivalise avec la pertinence de ses interventions et de ses silences. « Scene From Afar » et l'irréel « Cloud Of Unknowing » possèdent la sensualité et la justesse d'un lent tango. Superbe ! « Conversation With A Stone », qui chaloupe comme du trip-hop, s'avère être également une vraie réussite, le saxophone de Garbarek est juste superbement visuel, capturant d'une manière admirable les atmosphères nocturnes et profondes d'un Mezzanine de Massive Attack.

Avec In Praise of Dreams, Garbarek réalise une de ses oeuvres les plus délicates et raffinées de ces dernières années. Empreint de blues, de mélancolie, mariant admirablement bien saxophones et violon, In Praise of Dreams est plutôt une ode à la lenteur, à ceux qui prennent leur temps. Et quand à cela on ajoute des compositions chaudes et romantiques, joliment sensibles, on peut dire alors que c'est une réussite. Et tout simplement beau.

A lire aussi en JAZZ par STREETCLEANER :


Arve HENRIKSEN
Chiaroscuro (2004)
Album idéal pour aborder la nuit




Keith JARRETT
Sleeper (1979)
Un live de très haute volée !


Marquez et partagez





 
   STREETCLEANER

 
  N/A



- Jan Garbarek (tenor & soprano saxophones, synthés, percussions)
- Kim Kashkashian (violon)
- Manu Katché (batterie)


1. As Seen From Above
2. In Praise Of Dreams
3. One Goes There Alone
4. Knot Of Place And Time
5. If You Go Far Enough
6. Scene From Afar
7. Cloud Of Unknowing
8. Without Visible Sign
9. Iceburn
10. Conversation With A Stone
11. A Tale Begun



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod