Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK PSYCHEDELIQUE  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Hot Tuna, Jorma Kaukonen , Jack Casady

JEFFERSON AIRPLANE - Volunteers (1969)
Par MARCO STIVELL le 10 Janvier 2011          Consultée 2502 fois

Volunteers est le cinquième album studio de JEFFERSON AIRPLANE et le dernier avec sa formation d'origine. Né à une période très proche de la fin du rêve hippie, il est aussi la conclusion des plus célèbres albums du groupe. Pourtant il ne contient pas de tube à la "White Rabbit" ou "Somebody to Love". Il représente toutefois, plus que Surrealistic Pillow et les suivants, un tout. Pour l'anecdote, il devait s'appeler à la base "Volunteers of America", en souvenir du camion-poubelle qui réveilla un jour le chanteur Marty Balin, mais avec cette très forte connotation politique - rappelons que nous sommes alors en pleine guerre du Vietnam -, la maison de disques RCA a forcé le groupe à changer un peu la formulation. Ce qui n'a pas empêché la controverse, mais à cette époque, ces groupes croyaient encore que la musique pouvait changer le monde, comme c'est touchant (sans ironie aucune)...

Quoiqu'il en soit, le propos est ce qu'il est, contestataire à fond, éloge de l'anarchie, vision humble et admirative de Dame Nature et de ses bienfaits (on la retrouvera sur plusieurs titres). Pour bien se faire, Volunteers est entièrement enregistré au studio de Wally Heider à San Francisco avec la pointe de la technologie (un des premiers albums à avoir été réalisé en 16 pistes). Le groupe invite quelques grands noms de la musique rock de l'époque comme le pianiste Nicky Hopkins qui jouera beaucoup avec les Rolling Stones, les célèbres David Crosby et Stephen Stills, ainsi que Jerry Garcia qui n'est autre que le leader de l'autre groupe le plus important de la scène rock psychédélique de San Francisco, Grateful Dead.

Musicalement, JEFFERSON AIRPLANE ne sort pas des sentiers battus depuis Surrealistic Pillow. Il pratique toujours un folk-rock né d'une inspiration sous acides mais sincère et qui se veut surtout optimiste ou du moins positif, avec des messages d'amour à tous les coins de vers. "We Can Be Together" en est une illustration jusque dans son titre. Grace Slick et les deux autres chanteurs forment des harmonies vocales délicieuses et comprenant une âme forte. Ne prenez pas peur messieurs les sceptiques, Volunteers n'est cependant encore une fois pas le disque "niais" que vous imaginez à la lecture de ces lignes. Il est sage avec de très jolis passages folk mais il sait aussi se faire plus nerveux, notamment grâce à la guitare précise et géniale de Jorma Kaukonen.

Les titres se succèdent ainsi, à la fois dénonciateurs bien que toujours empreints d'une philosophie humaniste et encore une fois, faisant l'apologie de la nature. Les chansons les plus représentatives à ce sujet sont en premier lieu "A Song For All Seasons" et "The Farm", sur laquelle on peut entendre la pedal-steel guitare de Jerry Garcia. Des titres plutôt country, au milieu d'autres plus typiquement folk-rock tels que "Wooden Ships" et le superbe "Good Shepherd". Outre les belles voix et la guitare acérée de Kaukonen, le piano s'y révèle aussi essentiel. Et à côté de ces quasi-bluettes folk, on retrouve la puissance rock psychédélique de la musique de JEFFERSON AIRPLANE sur des chansons comme "Eskimo Blue Day" et surtout "Hey Frederick" qui, après un début "noir" porté par la voix expressive de Grace Slick, part dans un délire complet où Kaukonen et Hopkins matraquent leurs instruments. Ce méli-mélo de guitares torturées est particulièrement alléchant.

Ce qui est remarquable avec Volunteers, c'est qu'il mêle avec brio l'impressionnant ("Hey Frederick", ou les passages enlevés des chansons folk) et l'apaisant, même si pour chaque critère on sent bien les remontées des stupéfiants, chose qui n'enlève toutefois rien à la qualité de la musique de JEFFERSON AIRPLANE de manière globale. Il est sans aucun doute l'un des meilleurs disques du groupe.

A lire aussi en ROCK PSYCHEDELIQUE par MARCO STIVELL :


FAIRPORT CONVENTION
Fairport Convention (1968)
Folk-rock psychédélique et urgence musicale




Gilles SNOWCAT
Mardi Gras Station (2017)
Snowcat got the blues


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Grace Slick (chant, flûte)
- Paul Kantner (chant, guitare)
- Marty Balin (chant, guitare)
- Jorma Kaukonen (guitares, chant)
- Jack Casady (basse)
- Spencer Dryden (batterie, percussions)
- Nicky Hopkins (piano)
- Steven Stills (orgue hammond)
- Jerry Garcia (pedal steel guitar)


1. We Can Be Together
2. Good Shepherd
3. The Farm
4. Hey Frederick
5. Turn My Life Down
6. Wooden Ships
7. Eskimo Blue Day
8. A Song For All Seasons
9. Meadowlands
10. Volunteers
11. Good Shepherd (bonus Live)
12. Somebody To Love (bonus Live)
13. Plastic Fantastic Lover (bonus Live)
14. Wooden Ships (bonus Live)
15. Volunteers (bonus Live)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod