Recherche avancée       Liste groupes



      
KRAUTROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Föllakzoid, Guru Guru
- Membre : Walter Wegmüller , Sergius Golowin , Ashra, Manuel Göttsching
- Style + Membre : The Cosmic Jokers , Agitation Free, Klaus Schulze , Tangerine Dream

ASH RA TEMPEL - Join Inn (1973)
Par WALTERSMOKE le 29 Avril 2013          Consultée 1320 fois

L'auberge du joint, en voilà un album qui fait plaisir à voir. Après un Seven Up fort médiocre, Manuel Göttsching et son camarade Hartmut Enke se décident à livrer un nouveau bon album. Join Inn, sorti en 1973, est aussi et surtout l'occasion des retrouvailles entre le duo et Klaus Schulze, qui avait quitté ASH RA TEMPEL après le premier album pour lancer la carrière solo que l'on connaît. Il s'agit donc du retour du premier line-up du groupe. Enfin presque... il n'y a qu'à regarder la pochette pour s'en convaincre. Il est indéniable que KS est déjà distant vu qu'il ne pose pas avec les trois autres musiciens, mais se trouve isolé dans un cadre. Ah, et j'ai écrit « les trois autres ». En effet, un nouveau membre apparaît chez ASH RA TEMPEL, à savoir Rosi Müller, qui aura son heure de gloire sur le prochain album, mais qui s'impose déjà sur l'un des deux morceaux de Join Inn.

On change pas une formule qui marche : toujours un titre de 20 minutes par face, pas question de changer. Ce qui change en revanche, c'est la direction musicale choisie, du moins sur « Freak'n'Roll ». Göttsching, Enke et Schulze jouent respectivement de la guitare, de la basse, de la batterie... et rien d'autre. A peine quelques effets sonores, mais sans plus pour accompagner cette longue improvisation née en studio et résolument rock. Pas d'influences blues ou de passages psychédéliques et planants, ce rock est confiné à sa plus simple expression. Il ne faut toutefois pas lire de travers : non, ce n'est pas du rock anglo-saxon, et non, vous n'entendrez pas Göttsching jouer des riffs de malade, ni KS faire des soli d'anthologie. « Freak'n'roll » est répétitif, répétitif, répétitif, mais ne peut être vu comme un titre fatiguant. Chacun des musiciens offre un jeu des plus intéressants, et leurs talents combinés débouchent sur une hypnose inconsciente. A aucun moment l'esprit ne paraît débranché ou happé par la force de la musique. Mais en réalité il l'est, l'auditeur est dupé ou alors n'a pas acquis les clés nécessaires pour l'envisager. « Freak'n'Roll » est de facto un morceau puissant, rien de plus.

Le deuxième titre, « Jenseits », est quant à lui plus « direct » dans cette emprise de l'esprit. Quiconque connaît bien ASH RA TEMPEL se doute qu'on est arrivé au titre planant de l'album. Les trois musiciens se mettent à faire usage de leurs synthés, tandis que Rosi prononce quelques paroles en allemand, de manière sporadique mais inoubliable. Les changements de rythmes et les breaks sont inexistants, et commencer dès le début ou bien sauter à 11 minutes, par exemple, est futile si le but avoué est de chercher des variations. « Jenseits » appelle à l'interactivité, demande à l'auditeur de se plonger dans un tout autre univers (après tout, Jenseit ne veut-il pas dire « au-delà » en allemand ?). Il se pose également en version plus épurée de « Traummaschine », présent sur le premier album du groupe. Le voyage se fait long et court, dense et creux, pour finalement se terminer sur un fade-out bien placé.

Join Inn est incontestablement une franche réussite de la part d'ASH RA TEMPEL. Beaucoup plus parlant que Zeit de TANGERINE DREAM, beaucoup moins foutraque qu'un Faust, il mérite largement son succès, notamment en Angleterre. Il sera hélas le dernier de son espèce, puisque le prochain – et dernier – album du groupe n'aura absolument rien à voir.

A lire aussi en ROCK par WALTERSMOKE :


PULP
Party Clowns: Live In London 1991 (2012)
Une archive instructive




Brian ENO
Taking Tiger Mountain (by Strategy) (1974)
Une nouvelle pierre dans le mur du rock


Marquez et partagez





 
   WALTERSMOKE

 
  N/A



- Manuel Göttsching (guitare, synthés)
- Hartmut Enke (basse, synthés)
- Klaus Schulze (batterie, synthés)
- Rosi Müller (voix)


1. Freak'n'roll
2. Jenseits



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod