Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK FM / AOR  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Dare, Stan Bush

LAST AUTUMN'S DREAM - Ten Tangerine Tales (2013)
Par GEGERS le 8 Février 2013          Consultée 839 fois

Tous les ans, comme il le fait depuis 2003, Mikael Erlandsson nous revient avec un album de son projet Hard FM / AOR LAST AUTUMN'S DREAM. Et tous les ans, la rengaine est la même : comment diable l'artiste fait-il pour proposer son lot annuel de compositions de qualité ? Pourquoi le projet, malgré des qualités indéniables, n'est-il pas plus estimé que cela, hormis au Japon où il cartonne ? Pourquoi Erlandsson ne s'accorde-t-il pas une année de pause, histoire de proposer des albums véritablement indispensables et éviter le remplissage ? Car si les premiers albums du groupe, ainsi que Saturn Skyline en 2007 se faisaient de véritables pépites, on ne peut en dire autant des sorties les plus récentes du projet suédois. Accaparé par ses fonctions de producteur, déjà auteur en 2012 d'un album avec un autre de ses nombreux groupes (Lover Under Cover), Erlandsson nous livre donc une nouvelle pelletée de sucreries rock FM qui ne changeront pas la face du monde.

Ten Tangerine Tales parvient néanmoins, comme les sorties précédentes de LAD, à nous prendre par les sentiments et à nous emmener où bon lui semble. Le terrain est cette fois-ci légèrement moins rocailleux, plus lisse. Le groupe a semble-t-il jugé bon de popiser ses compositions, quittant ainsi les sphères hard rock au profit d'un rock FM ultra-accessible et efficace dès la première écoute. Happé par la voix maîtrisée à la perfection de Mikael Erlandsson, qui agit sur le cerveau de l'auditeur comme la flûte du charmeur sur ses serpents, on ne se rend pas compte immédiatement de la supercherie, d'autant plus que certains titres à l'image du très réussi « 2nd look » bénéficient de la présence de guitares mordantes qui permettent au groupe de conserver son étiquette hard rock. Néanmoins, le miel coule à flots sur cet album qui ferait passer les Bon Jovi pour un groupe de metalleux vindicatifs. Dans la plus pure tradition LAD, « Pickin' un the pieces » vient nous cueillir avec une rythmique entraînante et un refrain imparable, façon Europe des années 80. Les autres titres dans cette veine « Preludium » ou « New York Rain » séduisent sans peine, même s'il est difficile de voir brûler une quelconque flamme à l'écoute de ces morceaux calibrés et formatés, qui favorisent l'efficacité brute à l'inventivité et l'émotion.

Les ballades, bien qu'au nombre de deux, se font finalement les compositions les plus sympathiques de cet opus, respirant la sincérité à plein nez. Mêlant choeurs imposants, piano tendre et guitare apportant la nécessaire caution rock nécessaire à l'ensemble. On reste malgré tout en terrain connu, et si le plaisir reste présent au fil des écoutes, il s'atténue peu à peu pour ne devenir qu'un vague sentiment d'indifférence polie. Si LAD souhaite conserver ce rythme d'enfer, le groupe va devoir remettre en question sa formule, sous peine de devenir auto-caricatural. Un dixième album qui séduira très certainement les novices, mais qui ne provoquera pas grand chose chez les habitués de la bande à Mikael Erlandsson.

A lire aussi en ROCK par GEGERS :


CELKILT
On The Table (2014)
Album à colorier




BODH'AKTAN
Bodh'aktan (2016)
Europe et aime


Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



- Mikael Erlandsson (chant, claviers)
- Andy Malecek (guitare)
- Jamie Borger (batterie)
- Nalle Påhlsson (basse)


1. Ten Tangerine Tales
2. Pickin´ Up The Pieces
3. 2nd Look
4. For You
5. Preludium – The Man I Used To Be
6. I Will See You Thru
7. When I Found You
8. Lie To My Heart
9. New York Rain
10. It´s Magic
11. My Final Love Song



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod