Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK  |  COMPILATION

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Melissa Auf Der Maur , Tony Iommi , Dave Navarro

The SMASHING PUMPKINS - Pisces Iscariot (1994)
Par MR. AMEFORGEE le 23 Juin 2005          Consultée 5837 fois

Pisces Iscariot n’est pas un véritable album, mais regroupe en fait un certain nombre de morceaux tombés du camion lors des précédentes livraisons, et qui parurent, pour un bon nombre d’entre eux, en tant que diverses faces-b pour les singles de Siamese Dream. Dans l’esprit de ce dernier album, la production de Pisces Iscariot est vraiment minimaliste et le son se révèle bien crade. A ce titre, les explications que l’on peut lire dans le livret nous apprennent que Soothe a été enregistré dans la chambre de Billy Corgan…

Dans les faits, on se retrouvera avec le mélange, disons habituel des Smashing Pumpkins, à savoir des titres paisibles, assez proches du folk par leur aspect acoustique, et d’autres morceaux un poil plus énervés, dotés de la fameuse chapelure de saturation, qui nous renvoie directement aux épanchements sauvages de Siamese Dream, en encore moins produit.

Et finalement, si je puis dire, il n’est peut-être pas si étonnant que ces morceaux n’aient pas été retenus pour l’album officiel, parce qu’en définitive, même si on peut grappiller quelques miettes de contentements à l’écoute de certains riffs distordus, certains arrangements acoustiques, l’ensemble demeure quand même bien faible comparé aux deux albums qui entourent Pisces Iscariot. Les mélodies manquent d’accroches et certains morceaux paraissent assez longuets (Plume, Whir, la Dolly Vita, l’inutile Spaced pour n’en citer, de manière magnanime, que quatre…).

On pourra toutefois citer le reposant Soothe, qui ouvre l’album, les abrasifs Frail & Bedazzled et Hello Kitty Kat, la ballade ouatée, chantée par James Iha, Blew Away, le volcanique, excellent, Pissant, qui parviennent malgré tout à ménager l’intérêt, A Girl Named Sandoz, reprise des Animals, avec son groove sympathique, ou encore Landslide, reprise d’un classique de Stevie Nicks (Fleetwood Mac), plutôt accrocheur, limite frissonnant, peut-être en raison de la qualité inhérente à la chanson originelle. Ces morceaux sont autant de raison de sauver Pisces Iscariot du naufrage complet, mais qui risquent de ne pas être suffisants pour contenter l’amateur des Smashing Pumpkins (à moins d’être un fan inconditionnel).

Qu’on ne s’y trompe pas, la piètre qualité du son n’est pas l’élément rédhibitoire du disque : le son sale peut avoir des charmes que la raison ignore. Non, ce qui est gênant, c’est la présence d’un certain nombre de morceaux insipides, car trop mous peut-être ou manquants de sens mélodique, et qui ont tendance à corrompre les titres intéressants par leur influence néfaste. Ainsi, l’on se retrouve avec une soupe au potiron qui aurait bien gagné à ce que l’on rajoute un peu de sel.

Bref : sympa, mais dispensable.

A lire aussi en ROCK par MR. AMEFORGEE :


The SMASHING PUMPKINS
Mellon Collie And The Infinite Sadness (1995)
Quand les citrouilles sortent le grand jeu

(+ 1 kro-express)



Bob DYLAN
Blonde On Blonde (1966)
Une pierre de plus à la légende


Marquez et partagez





 
   MR. AMEFORGEE

 
  N/A



- Billy Corgan (chant, guitare)
- James Iha (guitare, chant)
- D'arcy (basse)
- Jimmy Chamberlin (batterie)


1. Soothe
2. Frail & Bedazzled
3. Plume
4. Whir
5. Blew Away
6. Pissant
7. Hello Kitty Kat
8. Obscured
9. Landslide
10. Starla
11. Blue
12. A Girl Named Sandoz
13. La Dolly Vita
14. Spaced



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod