Recherche avancée       Liste groupes



      
SOUL  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

 Site Officiel (306)

Bill WITHERS - Making Music (1975)
Par ERWIN le 23 Octobre 2013          Consultée 866 fois

L’album de la maturité… Après avoir trusté les premières places du Billboard de manière régulière, d’avoir imposé vos idées dans vos chansons, sans détours ni faux semblants, c’est la logique même… Sauf que dans le showbiz, ce genre de choses est rarissime. Alors voir cette image de couverture qui nous présente Bill souriant et détendu, plus naturel que jamais, d’avoir lu les titres de l’opus qui font la part belle aux aspects du quotidien de la vie, on se dit que voila un homme heureux, juste « faisant de la musique ».

Deux titres vont servir de porte-étendards à cette livraison 75. Il s’agit de la charmante « I wish you well », profession de foi d’un homme qui aime se soucier de la santé de son semblable, des accents encore très soul ponctuent ce premier titre, beaucoup de bonne humeur et d’optimisme s’en dégagent. Malgré ses évidentes qualités, elle ne chartera pourtant pas. En revanche « Make love to your mind » et ses velléités disco-funk rentreront au Billboard, elle est certes un brin datée mais reste étonnement groovante.

Mais les meilleurs titres sont ailleurs. Laissez moi vous présenter cette petite merveille qu’est « Don’t you want to stay », un slow killer empreint d’une dramatique ambiance qui pourra rappeler « Hope she’ll be happier »… On a vu pire comme comparaison. Les séparations sont toujours les thèmes qui ont la plus belle postérité. La basse ondule tout au long de la chanson avec grâce et maestria, et le thème presque baroque conduit la mélodie jusqu’au plaisir de manière inéluctable. La voix plaintive de Bill la rend magnifique.
Et dans les réussites souly funk, comment passer sous silence la superbe « The best you can » ? Gorgée d’espoir, et qui symbolise fort bien l’aspect positif des chansons de Bill, ainsi que la foi qu’il a en la vie.

« I love you dawn » et « She's lonely » sont de jolis slows et ne dépareillent pas dans l’ensemble. “Paint your little picture” et “Family table” sont plus des chansons du quotidien où Bill se positionne en patriarche - il faut dire que l’homme s’occupe des siens avec beaucoup d’implication -, la seconde est particulièrement savoureuse. Enfin, le superbe « Hello like before » clôt l’album avec panache, dans une ambiance qui annonce les futurs méga succès d’un Lionel RICHIE.

Pas un titre ne dépareille dans cette œuvre vraiment réussie, mais gravement sous estimée. Je la conseille donc, ne serait-ce que pour prendre le contrepied des critiques en général. Un 4 méritoire.

A lire aussi en SOUL par ERWIN :


Barry WHITE
I've Got So Much To Give (1973)
Black crooner




Andra DAY
Cheers To The Fall (2015)
Future diva


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



Non disponible


1. I Wish You Well
2. The Best You Can
3. Make Love To Your Mind
4. I Love You Dawn
5. She’s Lonely
6. Sometimes A Song
7. Paint Your Little Picture
8. Family Table
9. Don’t You Want To Stay
10. Hello Like Before



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod